10ans-CDLB-1000-90


S’acheter une île, c’est possible !

Le 09 août 2017

investir-argent-bourse-300250

Avoir son île déserte à soi n’est pas réservé aux milliardaires. Pour réaliser ce rêve, 75 000 euros suffisent pour les îles les plus modestes. Café de la Bourse revient en détail sur cet investissement plaisir de niche.

Du fait des écarts importants de prix entre les îles les moins chères et les plus chères, il n’y a pas un mais plusieurs profils d’acheteurs.

Les plus petites îles, comme par exemple les îles canadiennes dont les prix commencent en dessous de 60 000€, intéressent plutôt les particuliers, pas forcément très aisés, qui préfèrent cette solution originale à une résidence secondaire. Même tendance en Bretagne bien que les prix de ce marché de niche y soient plus élevés. Dans les deux cas, l’accès à l’île se fait souvent facilement à l’aide d’un petit bateau et peut ne pas représenter un surcoût trop important.

Découvrir aussi notre article Acheter un bateau, à quel prix ?

Le prix des îles plus recherchées se chiffre en millions d’euros. Les plus onéreuses trouveront preneurs parmi les grosses fortunes. Certaines îles sont aussi achetées par des promoteurs immobiliers qui y construisent des clubs de vacances ou des hôtels.

Lire aussi notre dossier Comment devenir rentier

Parfois, l’île fait partie d’un patrimoine familial et est achetée dans le but d’être d’être transmise de génération en génération. À l’inverse, certains vont plutôt avoir tendance à vendre cet encombrant héritage.

3 critères à prendre en compte pour choisir son île

Il s’agit tout de même d’un achat important ! Voici les critères que l’on peut prendre en compte.

La localisation de l’île

En Méditerranée, les îles françaises à la vente sont extrêmement rares. En revanche, le marché des îles croates et grecques est dynamique. Au voisinage de l’Europe, on trouve assez facilement des îles dans le Morbihan ainsi qu’autour des pays nordiques.

Les Américains, quant à eux, apprécient beaucoup les îles situées dans les Bahamas pour leur proximité ainsi que celles d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud.

La Polynésie et les Seychelles sont aussi bien sûr très prisées. Les Philippines ont commencé à intéresser les investisseurs plus tardivement mais sont en train de rattraper leur retard.

La météo sur l’île

Île déserte ne rime pas forcément avec cocotier et sable blanc mais les Bahamas, les Seychelles ou éventuellement les Cyclades vous permettront de passer des vacances plus ensoleillées que la Bretagne ou l’Amérique du Nord.

Île déserte ou île déjà construite ?

Si vous achetez une île déserte, l’adjectif prendra tout son sens. Et, à moins d’être prêt à camper, il faudra dans ce cas faire construire votre maison. Les frais varieront suivant le lieu et l’habitation souhaitée mais il faut compter au minimum 200 000 euros pour une habitation sommaire. En effet, construire sur l’île nécessite d’acheminer les matériaux. Il faut également penser à installer l’eau courante et l’électricité.

En revanche, si votre île se situe à proximité d’une zone habitée, vous pourrez même espérer capter les réseaux téléphoniques du continent.

Acheter une île : frais et revenus liés à cet investissement

Une dépense de loisir et un placement judicieux

Acheter une île c’est réaliser un rêve d’enfant mais aussi avoir de la place pour étendre sa serviette de bain l’été, ce qui est bien agréable !

Vous pouvez également envisager de transformer votre achat en hôtel et générer ainsi une bonne rentabilité. À moins que le niveau de la mer ne monte trop rapidement, c’est un placement rassurant : les satellites ont détruit tout espoir de découvrir de nouvelles terres et les îles privées ne devraient pas se démoder.

Les frais fixes à ne pas négliger

Accéder à votre propriété peut occasionner de nombreux frais. Si vous comptez passer de nombreux week-ends sur l’île, il vaudra mieux la choisir pas trop éloignée de votre lieu de résidence principale. Il faut bien sûr penser aux frais de bateau, d’avion ou d’hélicoptère pour y arriver. Suivant la zone géographique, il faudra aussi employer un gardien pour veiller sur votre île.

Déclaration et impôts

Contrairement à ce que pensait Liliane Bettencourt, il convient de ne pas oublier de la mentionner sur votre déclaration d’impôts. En effet, en 2010, l’héritière du groupe L’Oréal n’avait pas déclaré posséder l’île d’Arros aux Seychelles pour échapper au Fisc. Elle l’a ensuite vendue en 2012 pour la coquette somme de 60 millions de dollars. Ensuite, sous certaines conditions, vous pouvez choisir une domiciliation fiscale dans le pays dans lequel se trouve votre île.

Comment acheter son île ?

Acheter une île off-market

Sur ce marché, une partie des transactions se fait off market, c’est-à-dire directement de l’acheteur au vendeur grâce à un intermédiaire – pour plus de discrétion.

Des agences immobilières spécialisées dans la vente d’île !

Mais, il existe aussi des agences spécialisées dans la vente d’îles comme Private Islands Online ou encore Vladi Private Islands.

Sélection de 3 îles à acheter en fonction de votre budget

Une île premier prix en Irlande : Inishbigger Island

Inishbigger Island

Prix: 75 000 euros

Cette île déserte située dans le comté de Galway dans le Connemara à proximité de la ville de Carna s’étend sur un peu plus de 5 hectares.

Une île italienne à quelques heures d’avion de chez  vous : Santa Maria

Santa Maria Island

Prix : 17 millions d’euros

Île privée située en Sicile, entre Trapani et Marsala d’où vous pourrez rejoindre l’île en 15 à 20 minutes de bateau à moteur. Elle comporte un manoir du XVIème siècle et sa chapelle, une maison de gardiens et des dépendances ainsi qu’une oliveraie.

Une île paradisiaque en Polynésie française: Motu Matatahi

Motu Matatahi

Prix : 243 643 euros

Entouré d’un lagon avec des eaux cristallines, cet îlot d’un peu moins d’un hectare est situé dans la partie sud de Rangiroa, à environ 1 heure en bateau de l’aéroport et à 10 minutes du célèbre Blue Lagoon. L’île n’est pas (encore) construite. Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


groupe-IDI-societe
Morninstar-stock-screener
Navios Maritime Partners
ENSCO-societe