TOP 10 des pays producteurs d’or et des sociétés aurifères

Le 27 septembre 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Pays producteurs or

L’or est mondialement produit dans plus de 90 pays, et seule une poignée d’entre eux sont connus comme étant des grands producteurs d’or. Découvrez le top 10 des pays producteurs d’or et la présentation des principales sociétés aurifères au monde cotées en Bourse.

Le métal jaune a un rôle de premier plan pour les grandes institutions financières au titre de garanties pour les échanges internationaux. L’or est également utilisé dans de nombreux domaines industriels et commerciaux.

Lire aussi notre article sur Les 7 utilisations industrielles de l’or

La planète possède 180 000 tonnes d’or, cette précieuse ressource naturelle a vu son exploitation augmenter considérablement avec les évolutions technologiques car 90 000 tonnes ont déjà été extraites depuis les années 1970. Ce qui représente la moitié des ressources planétaires d’or exploité en seulement quelques décennies.

Cinq pays détiennent la moitié des ressources naturelles d’or mondiales encore disponibles : la Chine, l’Australie, les États-Unis, la Russie, l’Afrique du Sud.

Classement mondial des pays producteurs d’or

 

Production mondiale or 2017

1. Chine : 440 tonnes d’or extraites de ses mines

Réserves minières de la Chine encore disponibles : 2 000 tonnes.

La Chine est le premier producteur d’or mondial, c’est aussi le plus grand consommateur d’or notamment via la demande en bijoux et en lingots.

Malgré une légère chute de la production d’or en Chine de 13 tonnes entre 2016 et 2017 du fait de réglementations environnementales accrues, le pays reste le plus grand producteur d’or mondial depuis plus de 10 ans avec 440 tonnes produites en 2017.

2. Australie : 9800 tonnes d’or disponibles dont 300 extraites

Réserves minières de l’Australie encore disponibles : 9 800 tonnes.

Dans ce pays où les zones désertiques représentent la moitié du territoire, la véritable richesse est sous terre, les entrailles de l’Australie offrent de grandes réserves d’or, de nickel, de zinc, de plomb et d’uranium.

En 2017, l’Australie a extrait 10 tonnes supplémentaires par rapport à la production de 2016. Le pays se classe comme second producteur d’or mondial avec 300 tonnes extraites courant 2017.

newcrest-or-australie

La société australienne Newcrest Mining se positionne à la sixième place du classement mondial des plus grands producteurs aurifères par sa production 2017 de 2,46 millions d’onces d’or (69,74 tonnes). Newcrest Mining capitalise 14,76 milliards de $ australiens (19,31 milliards de $ américains) à fin aout 2018.

3. Russie : 255 tonnes d’or pour le 3 ème producteur mondial de métal jaune

Réserves minières de la Russie encore disponibles : 5 500 tonnes.

En Russie, l’or recouvre les murs des palais présidentiels du Kremlin, mais pas que !

Le pays se classe comme troisième producteur mondial d’or avec 255 tonnes extraites en 2017, le pays souhaite augmenter sa production d’or et se fixe un objectif de 400 tonnes produites annuellement d’ici 2030.

polyus-gold-or-russie

La société russe Polyus Gold est 8ème du classement mondial des plus grands producteurs aurifères grâce à sa production 2017 de 1,97 millions d’onces d’or (55,85 tonnes). Polyus Gold capitalise 567,45 milliards de RUB (Roubles Russes), soit 8,36 milliards de $ américains) à fin août 2018.

4. Etats-Unis : 245 tonnes d’or produites en 2017

Réserves minières des Etats-Unis encore disponibles : 3 000 tonnes.

Aux États-Unis, on constate une augmentation de la productivité des mines du Nevada et du Colorado.

La majorité de l’or produite par les États-Unis se situe dans les régions de l’Alaska et de l’ouest des  États-Unis. Le pays a produit 245 tonnes d’or en 2017.

La Fed peut se vanter d’être la banque centrale avec les plus grosses réserves officielles d’or du monde.

Le numéro 2 mondial au classement des sociétés productrices d’or est américaine. Son nom est Newmont Mining, elle affiche une production de 4,90 millions d’onces (138,91 tonnes) produites en 2017. La société capitalise 16,89 milliards de $ sur le NASDAQ à fin août 2018.

5. Canada : 180 tonnes d’or produites soit 9% d’augmentation

Réserves minières du Canada encore disponibles : 2 200 tonnes.

L’or est la première source de revenus dans la catégorie « minéraux » du Canada, la valeur de la production d’or Canadienne s’élève à 8,7 milliards de $ en 2017, arrive ensuite le charbon avec 6,2 milliards de $ et le cuivre avec 4,7 milliards de $.

Belle augmentation de la production Canadienne d’or entre 2016 et 2017 en hausse de 15 tonnes, soit + 9 %. 180 tonnes ont été produites en 2017 au Canada.

Producteurs or Canada

La société canadienne Barrick Gold est le leader mondial en termes de production aurifère avec une production de 5,52 millions d’onces (156,48 tonnes) d’or au titre de 2017. Barrick Gold capitalise en bourse 15,61 milliards de $ à fin août 2018 et a réalisé un bénéfice de 1,4 milliard de $ en 2017.

À la 4ème et 5ème place du classement des plus gros producteurs mondiaux figurent deux autres sociétés canadiennes : GoldCorp et Kinross Gold, avec des productions respectives de 2,87 et 2,79 millions d’onces d’or (81,36 et 78,09 tonnes) au titre de 2017.

6. Pérou : 155 tonnes d’or pour le 1er producteur d’Amérique latine

Réserves minières du Pérou encore disponibles : 2 300 tonnes.

La vieille L’expression populaire : « ce n’est pas le Pérou » signifiant « ce n’est pas un gain énorme » trouve peut être son origine dans les capacités aurifères du pays qui a produit 155 tonnes d’or courant 2017.

Le bilan environnemental et humain est assez mitigé au Pérou du fait de l’extraction illégale d’or, responsable de la dévastation de terres et de parcelles de la forêt amazonienne.

Le Pérou reste de premier producteur d’or d’Amérique latine, grâce notamment à la Minera Yanacocha et ses trois mines à ciel ouvert.

7. Afrique du Sud : 145 tonnes d’or produites pour l’ancien 1er producteur d’or mondial

Réserves minières de l’Afrique du Sud encore disponibles : 6 000 tonnes.

Auparavant premier producteur d’or mondial, la production aurifère de l’Afrique du Sud est en chute de 85 % depuis 1980. Le pays reste malgré cela le premier producteur d’or du continent africain. Il a à produit 145 tonnes d’or courant 2017, sa production est stable depuis 2016.

Producteurs or afrique du sud

La société Anglogold Ashanti se positionne à la troisième place du classement mondial des plus grands producteurs aurifères, avec une production 2017 de 3,63 millions d’onces d’or (102,91 tonnes).

La société sud-africaine capitalise 3,64 milliards de $ à fin août 2018.

À la 7ème et à la 10ème place du classement des plus gros producteurs mondiaux figurent deux sociétés sud-africaines : Gold Fields et Sibanye Gold, avec des productions respectives de 2,15 et 1,51 millions d’onces d’or (60,95 et 42,81 tonnes) au titre de 2017.

8. Mexique : 110 tonnes d’or produites

Réserves minières du Mexique encore disponibles : 1 400 tonnes.

La maturation de certaines mines d’or mexicaines n’a pas été favorable à la production annuelle d’or du Mexique. Cette baisse de production a cependant été en partie compensée par de nouvelles découvertes.

Le Mexique a produit 110 tonnes d’or en 2017.

9. Ouzbékistan : 100 tonnes d’or extraites en 2017

Réserves minières de l’Ouzbékistan encore disponibles : 1 800 tonnes.

Ce pays d’Asie centrale de 32 millions d’habitants a produit 100 tonnes d’or sur l’année 2017.

On constate toutefois un léger repli de 2 tonnes d’or pour l’Ouzbékistan entre 2016 et 2017. Notez que le pays possède la mine d’or Muruntau, une des plus grandes mine du monde à ciel ouvert. Cette mine contient suffisamment d’or pour une exploitation jusqu’à l’an 2032.

10. Indonésie : 80 tonnes d’or pour le détenteur de la mine de Grasberg

Réserves minières de l’Indonésie encore disponibles : 2 500 tonnes.

L’Indonésie est un archipel de 17 508 îles mais ses ressources aurifères se concentrent sur un petit nombre de sites. Le plus connu est le site de Grasberg, qui abrite la plus grande mine d’or du monde.

Découvrir aussi notre dossier : Investir dans le pétrole 

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


action-credit-agricole-analyse-bourse
crypto-monnaie-bitcoin-investir
courtier-en-ligne-bourse