Jusqu’où montera le dollar ? Jusqu’où baissera l’euro ?

Le 11 octobre 2021

Depuis quelques semaines, le dollar est à la hausse par rapport à toutes les autres devises. Depuis le début du mois de juin, la paire USD/EUR s’est par exemple appréciée de +5,5 %, la paire USD/GBP de 4 %, et la paire USD/MXN de 2,9 % (Peso Mexicain). Cette hausse intervient dans un contexte économique particulier : hausse des taux longs, forte inflation, fin du tapering, etc. Quels sont les phénomènes qui influent sur le cours du dollar et de l’euro ?

Les taux longs américains et le tapering entraînent une hausse du dollar

taux-long-americains-tapering-hausse-dollar-baisse-euro

La hausse récente des taux longs et le nouveau tapering de la réserve fédérale américaine lance mécaniquement le dollar à la hausse.

En effet, le tapering consiste à diminuer progressivement les achats d’actifs de la réserve fédérale américaine, ce qui diminue la liquidité dans le système financier. Il y a donc une diminution de la masse de monnaie en circulation, ce qui entraîne une hausse de la devise en question.

En outre, la croissance économique et le retour d’une inflation forte entraîne une hausse des taux longs car les taux d’intérêt réels augmentent. Cela revient à augmenter le “loyer de la monnaie” qui découle sur plus d’attractivité de la devise. Les investisseurs ont alors tendance à renforcer leur position en dollar par rapport aux autres monnaies, ce qui implique une hausse du cours du dollar.

Quelles conséquences sur l’euro ?




Sans changement de politique monétaire au niveau de la Banque Centrale Européenne (BCE), compte tenu du phénomène expliqué au paragraphe précédent, mécaniquement, l’euro s’affaiblit face au dollar.

Cours de la paire EUR/USD d’octobre 2020 à octobre 2021

evolution-cours-pair-EUR-USD-octobre-2020-octobre-2021

L’EUR/USD évolue dans un canal baissier de moyen terme depuis le mois de juin 2021. Au 11 octobre 2021, un Euro vaut 1,158 dollar.

Consulter également notre article Le  marché des devises, des origines à nos jours

Cette situation va-t-elle durer ? Quelles évolutions possibles ?




Pour plusieurs raisons, tout porte à croire que la hausse du dollar est déjà prise en compte par le marché et que l’on pourrait voir un changement de tendance sur le moyen terme.

D’une part la Réserve Fédérale Américaine communique ses décisions plusieurs mois en avance : c’est ce qu’on appelle la « Forward Guidance ». Depuis la crise financière des Subprimes, il est nécessaire d’expliquer bien en amont les changements de politique monétaire pour que les investisseurs puissent les anticiper. Aussi est-il probable que la hausse du dollar qui interviendrait lors de l’officialisation du tapering soit déjà intégrée dans les cours avant que le tapering ne commence !

D’autre part, le dollar est la devise qui domine les échanges commerciaux mondiaux et concentre la majorité des flux financiers. Il est donc probable que beaucoup de banques centrales ajustent leur propre politique monétaire en fonction de celle de la réserve fédérale américaine, ce qui “annulerait” les effets monétaires sur le dollar par rapport à la devise de comparaison.

Cependant, de nombreux autres facteurs peuvent influencer le marché des devises à la hausse ou à la baisse : l’aversion au risque, un événement géopolitique majeur, un retour de la pandémie ou un autre choc exogène. On pourrait aussi imaginer une politique monétaire visant à réduire la valeur du dollar pour ajuster la balance commerciale, vis-à-vis de la Chine notamment.

Découvrir aussi notre article Comment investir en Bourse dans les actions US

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur sur BFM et sur B Smart ainsi que co-fondateur du Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading investir en bourse conseil
Crypto monnaie NFT-investissement-avenir

Les NFT : un investissement d’avenir ?

Alors que la popularité des jetons non fongibles (NFT) explose, de nombreux régulateurs cherchent à encadrer ce nouvel actif à la mode. Récemment, le député […]

Bourse et Trading societes-americaines-bourse-forts-dividendes
Produits Financiers