Rejoignez +28 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Qu’est-ce qu’un agrégateur de compte bancaire ?

Le 22 mars 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

agregateurs-comptes-bancaires

banniere-xtb-juillet-2018

La France brille dans un secteur de la FinTech : celui des agrégateurs de comptes. Le territoire se démarque avec quatre acteurs de premier plan. Qui sont-ils ? Que proposent-ils ? Comment les utiliser au mieux ? Nos explications.

Les agrégateurs de comptes, ces jeunes sociétés spécialisées dans les services financiers, se multiplient en France comme en Europe. Elles ont pour objectif de proposer un support simple aux clients afin qu’ils puissent gérer plus facilement leur budget. Ces acteurs se substituent ainsi aux espaces clients traditionnels des banques.

Agrégateur bancaire : outil incontournable pour gérer son argent

Les agrégateurs de comptes bancaires appartiennent à la famille des FinTech, c’est-à-dire des entreprises numériques naissantes proposant des services financiers. Ces acteurs ont vu le jour il y a quelques années pour permettre aux clients multibancarisés de consulter leurs comptes en un coup d’œil depuis une application unique. Ils peuvent aujourd’hui émettre des recommandations et ainsi s’imposer comme de véritables coachs financiers grâce à l’Intelligence Artificielle (IA).

Les fonctionnalités offertes par les agrégateurs de comptes sont nombreuses. La principale d’entre elles est la gestion budgétaire. Après avoir défini ses postes budgétaires (alimentation, habitation, vacances, loisirs, etc.), l’application classe automatiquement les dépenses et recettes dans la catégorie correspondante.

Parmi les autres fonctionnalités, on peut citer les alertes en temps réel lorsqu’un compte passe au rouge, la réception d’un virement bancaire ou encore le paiement pour le compte de tiers. Les agrégateurs de comptes proposent également des services innovants comme la gestion des projets d’épargne, la centralisation des informations transactionnelles ou encore l’obtention d’une vision simplifiée des dépenses via une interface ergonomique. Les banques traditionnelles commencent elles à peine à proposer ces services qui sont plus fréquents dans les banques en ligne et les néobanques.

4 leaders français dans le domaine des agrégateurs de comptes bancaires

En France, certains agrégateurs comme Linxo, Bankin’, Fiduceo et Budget Insight sont sous les feux des projecteurs.

Linxo : gain de temps dans la gestion de comptes

Linxo permet aux utilisateurs de gagner du temps dans la gestion de leurs comptes, de leur budget et de leur épargne. Ceux-ci peuvent rapidement comprendre où passe leur argent en consultant des graphiques aussi instructifs que ludiques. Linxo propose une application sécurisée disponible sur Android, Windows 10 et sur le web.

Bankin’ : gestion d’argent simplifiée

Bankin’ a été créée en 2011 avec comme objectif de simplifier la gestion d’argent. Plus de deux millions de client situés en France, en Angleterre, en Espagne et en Allemagne lui font déjà confiance. L’application donne accès à plusieurs fonctionnalités et notamment : la catégorisation automatique des dépenses, la prévision du solde en fin de mois, la possibilité de faire des virements, des conseils pour mieux gérer ses dépenses.

Fiduceo de Boursorama Banque : centralisation de données bancaires

Fiduceo est l’agrégateur de comptes de Boursorama Banque. Compatible avec plus de 170 banques, il propose plusieurs services dont la centralisation et la catégorisation de données bancaires, l’agrégation de comptes et de factures, les virements sur comptes externes ou encore le coffre-fort numérique. L’expérience de la banque en ligne a également profité à la Société Générale et au Crédit du Nord qui ont intégré ces fonctionnalités dans leurs applications.

Budget Insight : aide aux particuliers dans la gestion de leurs finances

Budget Insight est née en 2012 avec pour projet d’aider les particuliers dans la gestion de leurs finances quotidiennes. Ses créateurs ont décidé de partager leur technologie sous forme d’API (Application Programming Interfaces) avec d’autres acteurs comme les experts-comptables, FinTech, banques et assureurs, pour leur permettre de créer des expériences clients optimales pour gérer leur argent.

Nos conseils pour bien utiliser les agrégateurs de comptes

Pour bénéficier de tels services, l’agrégateur de comptes doit pouvoir accéder à votre flux d’informations bancaires. La première étape pour l’utilisateur est donc de transmettre ses identifiants. L’agrégateur se connecte ensuite à son espace client pour récupérer l’ensemble des données transactionnelles. La seconde technique permettant à l’agrégateur d’importer vos données bancaires consiste à recourir aux API. Ces interfaces sont déployées par les banques qui y stockent une copie des données de leurs clients.

Confier ses identifiants à un site Internet ou une application peut en rebuter plus d’un. Pourtant, depuis quelques années ces outils séduisent de plus en plus de par la sécurité qu’ils confèrent. Par ailleurs, la directive européenne DSP2 mise en place en janvier 2018 devrait faciliter la vie aux agrégateurs. Grâce à cette réglementation, le consommateur n’est plus obligé de donner ses codes d’accès à sa banque en ligne pour accéder aux services proposés. Mais son objectif premier vise surtout à encadrer l’activité des agrégateurs bancaires pour protéger les données des consommateurs. Ainsi, les agrégateurs doivent désormais obtenir un agrément, celui de prestataire de services d’accès aux comptes.

Pour augmenter leur communauté d’utilisateurs mais aussi capter de nouveaux acteurs à qui ils fourniront des produits en marque blanche, les agrégateurs de comptes multiplient les partenariats à l’étranger et comptent bien s’imposer en Europe.

Télécharger gratuitement notre guide Quelle banque choisir

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Francais-frileux-changement-banque
outils mieux gerer argent fins de mois
commandements-pour-booster-carriere
dossier-phare-Banque