HABILLAGE_CAFE-DE-LA-BOURSE-2

Rejoignez +30 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


Ordres classiques

anticiper-marche-analyse-technique-300250

banniere-salon-actionaria-2018-300-250

Ordres de Bourse : les différents ordres classiques

Le choix du type d’ordre pour entrer ou sortir de ses positions sur les marchés financiers est primordial afin d’être le plus efficace possible. Ce choix dépend :

  • de la taille de la position
  • de la liquidité du marché sur lequel on souhaite entrer ou sortir du timing

En effet, si on a une grosse postions à dénouer et que le marché est peu liquide, on devra le faire en plusieurs fois, et l’action risque de faire évoluer sensiblement les cours.

Il faut garder en tête que les ordres de bourse constituent une étape stratégique dans son plan de trading et le choix de ces ordres est important.

Heureusement, il existe un éventail complet d’ordres de bourse mis à la disposition des particuliers actifs sur les marchés:

Les ordres au marché

Cet ordre est prioritaire sur les autres types et permet d’entrer ou sortir de ses positions rapidement, sans fixer de prix minimum ou maximum. En passant un ordre au marché, il sera exécuté en totalité et immédiatement mais
on ne maîtrise pas son cours d’exécution. On l’utilise donc pour rentrer rapidement dans un marché liquide et être sûr d’être exécuté.

Exemple :

On passe un ordre “au marché” pour acheter 1000 actions de la société XYZ. Si, dans le carnet d’ordres les première offres à la ventes sont 700 titre à 22€ et 800 titres à 23€, alors notre ordre sera exécuté de la façon suivante :

  • les 700 premiers titres à la vente seront achetés à 22€
  • les 300 titres restant seront achetés 23€

Les ordres à cours limités

À l’inverse de l’ordre “au marché”, les ordres à cours limités offrent la possibilité de choisir une limite de prix à l’achat comma à la vente. Ce sont les ordres les plus utilisés sur les marchés car il fournissent une sécurité sur le prix d’exécution.

Exemple :

Si on souhaite acheter 1000 actions de la sociétés XYZ mais pas à n’importe quel prix. On estime qu’au delà de 30€, l’action est trop chère et on ne préfèrera pas acheter.
On peut donc passer un ordre à cours limite à 30€, c’est à dire que tant que le cours sera supérieur à 30€, l’ordre ne sera pas exécuté. Dès que les cours passent sous les 30€, notre ordre est exécuté et on a donc pu sécuriser notre prix d’entrée. En revanche, si le cours reste au dessus de 30€, l’ordre n’est pas exécuté. Il restera dans le carnet d’ordre pour toute la durée de validité choisie (journée, fin du mois)

Ce type d’ordre n’est pas prioritaire sur les ordre au marché mais en fonction de l’ancienneté (les ordre à cours limité transmis en premiers sont exécutés en premiers).

Les ordres à seuil de déclenchement (“ordre stop”) et les ordres à plage de déclenchement

Les ordres à seuil de déclenchement sont des ordres automatiques qui permettent de se fixer un cours d’achat ou de vente. Pour un ordre d’achat, il permet de se fixer un prix au-dessus duquel on est acheteur ; pour un ordre de vente, il procurent une sécurité et la position est liquidée automatiquement lorsque les cours cassent à la baisse un seuil critique que l’on a déterminé à l’avance. C’est pourquoi on appel aussi cet ordre un “ordre stop”.

Les ordres à plage de déclenchement fonctionnent de la même manière. Mais au lieu d’un cours, on définit une fourchette de cours au sein de laquelle l’ordre sera actif. ce type d’ordre a pour avantage de ne pas s’exécuter lorsque l’on est en présence d’un gap important à l’ouverture des marchés.

Exemples :

Les ordres à seuil de déclenchement entrent concrètement dans les stratégies de trading. Ils permettent de sécuriser les gains et de limiter les pertes, sans avoir à être tout le temps devant son ordinateur et surveiller son carnet d’ordres. Imaginons un trader qui prend une position à l’achat sur le titre Total. Il prend position à 38.40€. Selon son plan de trading, si le titre casse à la baisse les 38€, alors il repartira dans une tendance baissière et il perdra de l’argent. Pour éviter cela et ne pas avoir à surveiller sans cesse ses écrans, il placera un ordre à seuil de déclenchement à 37.80 (pour s’assurer une marge au cas ou le titre ne casserait pas franchement les 38€ et repartirai à la hausse) qui sera exécuté automatiquement dès que ce prix sera atteint.

C’est le même principe pour le ordres à plages de déclenchement. Imaginons qu’un investisseur est acheteur du titre Sanofi-Aventis à 40€ mais pas au dessus de 43€ car c’est trop chère pour lui. Il placera alors un ordre à plage de déclenchement précisant qu’il est acheteur entre 40€ et 43€ mais pas au dessus de 43€. Cela lui procure une sécurité et évite de lui faire payer l’action à un prix qu’il estime trop élevé; S’il avait passé un ordre à seuil de déclenchement à 40€ et que ce jour là, le titre ouvrait sur un “gap” au dessus des 43€, alors il aurait acheté l’action à 43€ et cela n’aurait pas été une bonne opération dans sa stratégie.

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement

#

Derniers Dossiers


budget-secret-finances-saines
analyse-bourse-mcdonalds
immobilier-pierre-papier-siic-reit
pea-loi-pacte