Rejoignez +28 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Moyenner à la baisse

banniere-ass-vie_300-250

anticiper-marche-analyse-technique-300250

banniere-xtb-juillet-2018

Moyenner à la baisse : une stratégie d’achat

Processus par lequel un investisseur achète des titres supplémentaires lorsque leur prix a baissé par rapport à leur prix d’achat initial. Cela a pour effet de faire diminuer le prix d’achat moyen payé pour acquérir les titres en question.

Moyenner à la baisse : les risques

Cette technique est déconseillée par certains auteurs car elle est dangereuse et les cours risque de ne jamais remonter (ou à très long terme). On se retrouve ainsi avec une quantité importante de titres qui ont perdu de la valeur et donc une perte latente encore plus importante.

Moyenner à la baisse : exemple concret

Vous achetez 1000 actions XYZ à 30 € en tablant sur une hausse du titre à 40€ dans les trois prochaines semaines. Vous avez donc dépensé 1000*30 soit 30 000€ pour l’acquisition des titres.

Trois jours après, l’action a baissée et vaut 28 €, vous accusez donc une perte latente de 30 000 – 28 000 soit 2 000€. Vous croyez toujours dans la validation de votre scénario haussier et vous vous dite “je vais racheter des actions à 28€ ainsi mon prix de revient va baisser et ma perte diminuer”.

Vous rachetez donc 200 actions à 28 € soit pour un montant de 5 600€. Vous possédez donc 1 200 titres pour un prix de revient de 30 000 + 5 600 soit 35 600€. On a donc un prix de revient par action de 35 600/1200 = 29.6€ au lieu de 30 payé lors du premier achat.

Au bout d’une semaine, l’action cote 23 €. Vous vous dites que ça va bien finir par remonter et qu’il n’est pas question de vendre car cela entrainerait une perte de (1200*23)-35 600 soit 8 000€ ! Vous décidez donc de re-moyenner à la baisse en rachetant des titres à 23€ pour faire baisser à nouveau votre prix de revient… Et ainsi de suite.

Si les cours finissent par remonter, c’est une opération intéressante. Mais elle reste risquée elle risque de démultiplier vos pertes. La “simple” perte de 2 000€ lors de la première baisse du titre se transforme en perte de 8 000€ lorsque les cours tombent à 23€.

À lire aussi : 8 conseils pour bien débuter en bourse

E-book gratuit à télécharger : Anticiper les marchés financiers

#

Derniers Dossiers


Francais-frileux-changement-banque
outils mieux gerer argent fins de mois
commandements-pour-booster-carriere
dossier-phare-Banque