Rejoignez eToro qui propose le crypto-trading depuis 2013. Votre capital est à risque*

Holding




Qu’est-ce qu’une holding ? Quels sont les différents types de holdings ? Quels avantages possède ce type de société ? Dans quels buts sont-elles créées ? Nos explications.

Holding : une société qui prend des participations dans d’autres sociétés

Un ou une holding vient du verbe anglais « to hold » qui signifie détenir, posséder. Il désigne une société qui n’a pas d’objet industriel mais dont le seul but est de détenir des parts d’autres sociétés, ayant le plus souvent des intérêts communs. Une holding a vocation à gérer les titres de participation financière qu’elle détient et qui lui procurent un pouvoir de contrôle sur les entreprises concernées.

Les différents types de holding

On distingue deux catégories de holdings :

  • la holding pur qui détient exclusivement des titres sociaux de ses filiale ;
  • la holding impure qui possède également une activité annexe ou complémentaire, le plus souvent des services de gestion et d’administration facturés à ses filiales.

Notez aussi que les holdings peuvent tout simplement servir à prendre des participations dans des entreprises dans lesquelles on souhaite investir. Berkshire Hathaway, par exemple, est la holding financière de Warren Buffett et Charlie Munger dont ils se servent dans le seul but de prendre des participations dans d’autres entreprises.

Les holdings peuvent être spécialisées par secteur d’activité. Ainsi, il existe des holdings bancaires, des holdings pharmaceutiques, des holdings technologiques, etc.

Les avantages d’une holding

Le principal avantage d’une holding repose sur la possibilité ainsi offerte de contrôler une société avec un nombre réduit de parts et donc un capital moindre. En effet, la possession de holdings par d’autres holdings permet de réduire significativement le nombre de parts nécessaires pour contrôler une société. Rappelons qu’il suffit de posséder 50 % + 1 action d’une entreprise pour la contrôler. Hors, en détenant 50 % d’une holding détenant elle-même 50 % du capital d’entreprises, on contrôle celles-ci tout en ne détenant en réalité qu’un quart de leur capital. La part de capital nécessaire au contrôle est divisée par deux chaque fois qu’on ajoute un niveau de holding.

Dans de nombreux pays, la fiscalité appliquée à une société holding est aussi particulièrement attractive.

Les finalités d’un holding

Dans le cas d’une holding société mère, la holding peut apporter un soutien financier à sa filiale. On l’appelle alors société consolidante.

On pourra aussi créer une holding pour faciliter la restructuration d’un groupe d’entreprise ou bien pour financer le rachat d’une ou de plusieurs entreprises. Dans cette situation, les repreneurs procèdent à la création de la société mère en lui transférant leurs capitaux et la holding achète la majorité du capital de chaque société rachetée en ayant recours à l’emprunt.

Les holdings peuvent également permettre de faciliter la transmission d’une entreprise. Elles constituent en effet une solution idéale pour le chef d’entreprise désirant transmettre les parts ou les actions de son ou ses entreprises à ses successeurs ou même à ses salariés repreneurs tout en confiant la direction du holding à l’un de ses héritiers.

Une holding peut aussi servir à ce que les actionnaires contrôlent par ce biais de nombreuses sociétés, sans toutefois apparaître directement comme étant leurs actionnaires ou leurs dirigeants.

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement