Freedom24 : jusqu'à 6,4 % / an pour les dépôts en euros. Votre capital est assujetti à un risque*
Comment protéger son épargne face à l’inflation ?

Comment protéger son épargne face à l’inflation ?

L’inflation se maintient en ce début d’année 2023 autour des 6 % sur un an alors que les banques centrales relèvent encore leurs taux directeurs pour la faire baisser. Cette conjoncture exceptionnelle bouleverse l’ordre établi et devrait inciter les particulier à évaluer l’impact de la situation sur leurs finances personnelles. Dans ce contexte, il est urgent de revoir ses placements, notamment ceux destinés à abriter son épargne.

Découvrez, dans cet article sur l’épargne en partenariat avec DISTINGO Bank, marque de Banque Stellantis France, quelles conséquences la forte inflation que nous connaissons actuellement a sur votre épargne et comment réagir.

L’impact de l’inflation sur l’épargne


pub

L’inflation qui a signé son grand retour en 2022, s’installe dans la durée. Les banques centrales, dans le but de l’enrayer, augmentent depuis plusieurs mois leur taux directeurs, ce qui n’est pas sans incidence sur les marchés, notamment le marché des obligations. Les récentes émissions obligataires sont attractives après de nombreuses années de vache maigre.

Conséquence : les placements à capital garanti qui servent à épargner, très sensibles au marché obligataire sur lequel ils sont en grande partie investis, ont vu leur rendement grimper ces 12 derniers mois. Ainsi, le rendement du fonds euros de l’assurance vie est remonté pour la première fois depuis plus de 20 ans. Le taux d’intérêt du livret A, du LDDS, du LEP, du CEL et du PEL ont aussi été revus à la hausse. C’est aussi le cas de nombreux livrets non réglementés comme par exemple le livret Distingo de DISTINGO Bank, marque de Banque Stellantis France, qui n’a cessé de revoir à la hausse son taux standard et qui fait profiter à tout nouveau client d’une offre exceptionnelle du 3 avril au 31 mai à 4% en doublant son taux standard pendant 3 mois jusqu’à 100 000 euros(1).

Découvrez le livret Distingo Bank

Mais, malgré ces hausses, le taux d’inflation reste supérieur aux taux d’intérêt proposés par les comptes épargne. En effet, en février 2023, l’inflation sur un an est de 6 % quand les livrets stars de l’épargne réglementée que sont le livret A et le LDDS affichent eux un taux d’intérêt de 3 %. Le livret d’épargne populaire propose bien un taux de 6,1 % mais il est accessible sous conditions de ressources et concerne moins de la moitié des Français et son plafond, fixé à 7 700 euros, est assez bas. Les livrets bancaires classiques proposent eux des taux d’intérêt très proches de celui du livret A pour les meilleurs, voire un taux d’intérêt très inférieur pour les moins bons. L’ensemble des comptes et livrets épargne, mais aussi le fonds euros de l’assurance-vie, ne permettent pas de couvrir l’inflation (exception faite du LEP). Cela signifie que les sommes placées sur ses supports d’épargne vous font perdre en pouvoir d’achat.

Face à l’inflation, il faut investir


pub

Pour valoriser un capital dans la durée, il est primordial de le placer sur un support d’investissement qui offre un rendement supérieur à l’inflation, soit, à l’heure actuelle, un rendement supérieur à 6 %. La solution qui s’impose pour faire fructifier son patrimoine est l’investissement sur les marchés immobiliers et financiers et notamment le marché actions. En effet, les actions constituent la classe d’actifs la plus rémunératrice sur le long terme. Le CAC 40, depuis sa création, a ainsi délivré en moyenne chaque année un rendement de l’ordre de 7 %. Le MSCI World, un indice boursier qui regroupe des milliers d’entreprises de 23 pays, offre lui un rendement annuel moyen de 8,71 % depuis sa création au 31 décembre 1987. Notez également que l’investissement en actions sur une longue période permet de bénéficier de la magie des intérêts capitalisés. Les dividendes réinvestis permettent de décupler la performance de vos investissements grâce à l’effet boule de neige. Les intérêts produisent eux-mêmes des intérêts et dopent la performance du placement.

Le marché immobilier, souvent considéré comme une valeur refuge, peut aussi être envisager pour valoriser un capital en période d’inflation. La hausse des prix du marché immobilier en période d’inflation est souvent au moins égale à l’inflation, parfois bien supérieure. Sur le très long terme, le marché immobilier est haussier, même ajusté à l’inflation.

Même en période de forte inflation, il existe des exceptions qui nécessitent d’épargner

Cependant, ces investissements sur les marchés financiers et immobiliers ne sont à envisager que sur le long terme. En effet, le risque inhérent à ces placements nécessite d’avoir un horizon d’investissement moyen-long terme. Et les placements à capital garantis, même s’ils entraînent une érosion du pouvoir d’achat face à l’inflation, sont nécessaires dans plusieurs cas de figure.

D’abord, il est recommandé de mettre des sous de côté sur des supports d’épargne pour se constituer une épargne de précaution ou fond d’urgence. Ce matelas qui vous permettra de faire face à toutes les dépenses imprévues et urgentes doit en effet être conservé sur une enveloppe garantie en capital et depuis laquelle vous pouvez récupérer vos sous à tout moment.

L’épargne est également nécessaire pour toutes vos dépenses court terme, comme le financement de vos prochaines grandes vacances par exemple, ce qui implique que vous mettiez des sous de côté que vous devrez récupérer intacts à une échéance proche.

Enfin, les comptes épargne peuvent aussi éventuellement servir à sécuriser les plus-values réalisées sur les marchés financiers quand l’horizon d’investissement du placement touche à sa fin. Par exemple, les dernières années de votre vie active ou l’année qui précède votre achat de résidence principale. On pourra pour cela se tourner vers les livrets bancaires mais aussi pourquoi pas vers un compte à terme (CAT) qui, en contrepartie d’une durée de blocage des fonds, propose un rendement relativement attractif. À titre d’exemple, l’offre de DISTINGO Bank, marque de Banque Stellantis France, propose plusieurs comptes à terme : le CAT avec une durée de blocage des fonds d’un 1 an affiche un taux d’intérêt de 2,60 %, le CAT 2 ans offre un rendement de 2,70 % et celui sur 3 ans permet de bénéficier d’un taux d’intérêt de 2,80 %. Notez également que DISTINGO Bank, marque de Banque Stellantis France, propose aussi désormais un CAT green.

Attention, dans tous les cas, il est toujours conseillé pour épargner d’avoir recours à des compte épargne et de ne pas laisser dormir son argent sur son compte courant. En effet, même si les comptes épargne délivrent un rendement inférieur à l’inflation, le compte courant lui ne délivre absolument aucun rendement.


pub

Article sponsorisé

Source des images : freepik

(1)Offre valable pour toute demande de souscription en ligne du 3 avril au 31 mai 2023 inclus pour une première ouverture d’un Livret d’épargne DISTINGO.

Taux promotionnel nominal annuel brut de 4% garanti pendant 3 mois dans la limite de 100 000 € de dépôts et sous réserve de l’existence du livret au 31 décembre 2023. Au-delà de ce montant et de ces 3 mois, les dépôts seront rémunérés au taux nominal annuel brut de 2 %, Taux Standard susceptible de variations. Les taux bruts sont exprimés avant prélèvements sociaux et fiscaux. Les intérêts sont calculés selon la règle des quinzaines.

Offre réservée aux personnes physiques, majeures capables et mineures représentées, fiscalement domiciliées en France, sous réserve de la réception et de l’acceptation du dossier de souscription par DISTINGO Bank au plus tard le 09 Juin 2023 à 16h (heure de Paris), dans la limite d’une offre par Livret et par personne.

Voir toutes les conditions dans la Notice d’Information Précontractuelle, les Conditions Générales de DISTINGO Bank et celles du Livret d’épargne DISTINGO disponibles sur le site www.distingobank.fr.

DISTINGO Bank, marque de Banque Stellantis France, SA au capital de 144.842.528 € – RCS Versailles 652 034 638 – Siège social : 2-10 boulevard de l’Europe 78300 Poissy.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.