Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Les alternatives aux fonds en euros

Les alternatives aux fonds en euros




Le rendement des contrats d’assurance-vie baisse inexorablement. Heureusement, il existe au moins deux alternatives. La première est un produit traditionnel, la seconde un produit structuré à capital garanti.

La baisse inexorable du rendement des contrats d’assurance-vie est dû à deux choses : leur mode de construction, et l’inflation.

Mode de construction

Si les assureurs ne veulent pas supporter un risque important, ils doivent investir sur de la dette allemande en ce moment, soit 1,9% sur 10 ans. Retranchez les frais de gestion des fonds en euros et vous comprenez mieux pourquoi les taux moyens sont ressortis à 3,20% environ sur 2011, et ce grâce aux réserves accumulées les années passées et des stocks d’obligations long terme payants encore des coupons intéressants.

Inflation

Bien que modérée, l’inflation rend le rendement réel très faible. Il est même possible que le rendement réel devienne négatif dans les prochaines années.

Evidemment il est toujours possible d’investir sur des unités de comptes, mais là on sort du profil risque/rendement que vous avez défini en amont si vous aviez investi dans un fonds en euros. Même si cela aurait du sens en ce moment, la gestion de votre assurance-vie est différente !

Vous devrez adapter régulièrement votre allocation d’actifs, ce qui nécessite un suivi de l’évolution des marchés, un travail d’analyse que vous pouvez effectuer seul. Vous pouvez aussi en déléguer la gestion à votre conseiller patrimonial, ou à votre assureur.

Par rapport à la baisse du rendement des fonds en euros, les assureurs proposent déjà des alternatives en intégrant une part dynamique ou des investissements immobiliers, comme des parts de SCPI par exemple, tout en garantissant le capital.

Comment améliorer le rendement de l’assurance-vie

Il existe d’autres solutions permettant de vous assurer un rendement supérieur, pour un risque équivalent.

La première alternative est un produit traditionnel historique, relevant de l’assurance-vie. La deuxième alternative se trouve du côté des produits structurés, qui permettent de construire un portefeuille défensif intéressant : produits à capital garanti, indexés sur la performance d’un indice actions, ou offrant un multiple de l’euribor 3 mois si vous souhaitez plus de sécurité.

Le produit traditionnel

En premier, je vous parlerai d’un produit traditionnel. L’assureur qui le gère existe depuis le milieu du XIXème siècle.

Ce produit offre un rendement moyen net de frais supérieur à l’inflation grâce à une gestion prudente qui a fait ses preuves depuis l’origine. Ce n’est donc pas le fait d’un gérant particulier mais bien d’une méthode de gestion.

Conformément aux usages, rappelons que les performances passées ne présagent pas des performances futures, mais il est indéniable que le produti fait ses preuves depuis 1850, grâce à sa méthodologie de gestion. La performance n’est pas dû à un gérant génial arrivant à battre régulièrement et durablement les marchés. L’assureur a traversé avec brio toutes les crises économiques et financières de ces dernières décennies.

Pour rassurer les plus sceptiques d’entre vous, je précise que l’assureur en question a une marge de solvabilité de plus de 300%, n’est pas cotée en Bourse, et fonctionne sous un mode mutualiste.

En fait au-delà de sa gestion prudente, à horizon, permettant d’offrir une alternative aux fonds en euros, ce produit bénéficie de la même fiscalité que les contrats d’assurance-vie au terme du placement.

C’est un produit intéressant pour ceux qui souhaitent construire une stratégie patrimoniale nécessitant une préparation en amont, dans un cadre fiscal conciliant, et avec une performance intéressante. Exemple : financer les études des enfants, ou encore préparer sa retraite.

Sur le sujet de la retraite,  il est important de prévoir un substitut à la retraite par répartition. Pour le moment, les prélèvements augmentent dans la partie salariée, mais la distribution dans la partie retraitée diminue régulièrement, d’où un effet ciseau considérable et une forte baisse des revenus une fois parvenu à la retraite.

Découvrir le placement Tontine

Les produits structurés à capital garanti

Une autre alternative aux fonds en euros est à chercher du côté des produits structurés à capital garanti.

La garantie en capital leur confère une caractère défensif, et leur indexation à un indice action ou à un produit de taux permet d’escompter une rentabilité supérieure à celle d’un fonds en euros ayant un niveau de risque similaire.

Le seul risque réel est celui du défaut de l’émetteur. Il convient d’y apporter toute la précaution nécessaire depuis que Lehman Brothers a déposé son bilan. C’est la raison pour laquelle il faut privilégier les meilleures signatures, voire diversifier ses investissements.

Comme évoqué plus haut, la performance future réelle des fonds en euros traditionnels risque d’être très limitée. Mettre une partie de ses encours sur un produit à capital garanti permet d’espérer un rendement plus intéressant au terme.

Prenons 2 exemples de produits structurés, qui viennent d’être émis, l’un sur les taux monétaires, l’autre sur un indice actions.

Exemple 1 : Produit structuré sur un taux monétaire

En contrepartie d’un blocage des fonds pendant 4 ans, le premier produit permet de toucher 3 fois l’euribor 3 mois moyen constaté sur l’année, avec un plafond à 5%. Ainsi, sur le niveau actuel de 0,911% (taux euribor au 7 mars 2012), vous toucheriez légèrement plus que 2,733% par an, avec un sous-jacent monétaire, soit moins que le rendement moyen des fonds en euros sur 2011.

En revanche, le plafond de 5% entrerait en jeu avec un euribor 3 mois supérieur ou égal à 1,666%, soit un niveau proche de celui observé entre juillet et octobre 2011. A première vue, cela ne fait pas rêver, mais il faut garder à l’esprit les perspectives baissières des fonds en euros, la forte volatilité des taux courts et les perspectives d’appréciation de ces derniers si l’inflation revenait.

Ces produits offrant un multiple sur Euribor 3 mois sont rendus possibles par la baisse régulière de l’Euribor depuis plusieurs années. La partie optionnelle du produit structuré ressort à un faible coût, ce qui permet d’offrir plusieurs fois sa performance annuelle. Les perspectives à court terme ne vont pas vers une amélioration du taux mais, même sur ces niveaux bas, nous sommes proches de la performance moyenne des fonds en euros dont l’inertie caractéristique exclut toute remontée à court terme.

Exemple 2 : Produit structuré sur un indice actions 

Si on regarde du côté de produits structurés à capital garanti indexés sur des indices actions, on peut espérer des performances futures plus élevées, pour les raisons suivantes :

  • nous partons d’un niveau de valorisation attractif, surtout si l’on se positionne pour le moyen terme ;
  • le produit est à capital garanti, la perte maximale correspond aux intérêts et à leur capitalisation ;
  • ce type de produit appartient à la catégorie des autocalls. « Autocall » signifie que l’émetteur se réserve le droit de rappeler le produit à sa date anniversaire moyennant un pourcentage de performance fixe, de 8% à 10% par année écoulée ;
  • évidemment, si ce produit est rappelé au terme d’une année donnée, c’est que le sous-jacent a certainement fortement monté sur la période. Mais il faut toutefois garder à l’esprit que si l’on investit sur un tel produit, c’est pour se placer sur un produit défensif qui puisse rapporter un peu plus que les fonds en euros.

Lorsque vous investissez dans un produit financier, n’oubliez jamais vos motivations initiales. Ne regardez pas la performance que vous auriez pu faire ex post si vous aviez pris plus ou moins de risque.

Ces deux exemples montrent qu’il est possible de trouver des alternatives aux fonds en euros avec des perspectives intéressantes et des risques limités.

Les parts de SCPI sont une approche intéressante également, mais vous y supportez un risque lié à l’évolution du prix du mètre carré. Cela dit, nous sommes dans une logique patrimoniale, et donc de diversification des risques. Tout est compatible, tant que l’on gère efficacement les durées de placement des différents produits.

Samuel You

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.