Rejoignez +31 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Les différentes manières d’acheter des Bitcoins

Le 26 mars 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

acheter-bitcoin

SCPI LF Europimmo Calci Patrimoine banniere pave

Après sa création en 2009 par Satoshi Nakamoto, le bitcoin est pendant longtemps resté plutôt confidentiel. Il occupe désormais le devant de la scène et l’évolution de son cours est  scruté par les spécialistes mais aussi le grand public.  Cet essor de la plus connue des monnaies virtuelles s’est accompagné de l’accroissement des possibilités de s’en procurer. Il existe aujourd’hui de nombreux moyens d’acheter du Bitcoin.

L’essor des paiements Bitcoins

Le 12 janvier 2009, la première transaction en bitcoins est effectuée par son créateur, Satoshi Nakamoto. Pourtant, il faudra attendre 2011 pour que la monnaie virtuelle sorte de l’anonymat, et cela notamment en raison de son cours qui va progressivement augmenter, jusqu’à dépasser les 1 000 $ en 2013.

Désormais, de plus en plus d’entreprises et de sites Web s’intéressent à cette cryptomonnaie, et certains commencent même à accepter les paiements en bitcoins. Parallèlement, les moyens d’acheter des bitcoins se démocratisent. Bien que l’utilisation de la monnaie virtuelle reste relativement discrète, les grands sites marchands à l’instar d’eBay, et même certaines universités se mettent à accepter les paiements en bitcoins.

Acheter des bitcoins est devenu beaucoup plus facile grâce à la diversité des moyens d’acquisition mis à la disposition des acheteurs, notamment sur Internet.

En 2018, les analyses des requêtes Google montrent une très importante augmentation des recherches sur la manière d’acquérir cette cryptomonnaie. Sur le début de l’année 2018, la recherche « acheter des bitcoins avec une carte bleue » a connu un pic historique, et il ne s’agit que de l’une des innombrables requêtes lancées sur le moteur de recherche du géant américain.

À l’heure actuelle, les études montrent que le volume d’échanges sur une durée de 24 heures se monte à 4,9 milliards de dollars et représente plus de 12 000 transactions par heure, ce qui peut expliquer l’évolution de la manière dont on achète le bitcoin.

Acheter Bitcoin par virement via un broker

Le tout premier échange de bitcoins, en 2009, a été réalisé via une plate-forme et par virement. Il s’agit du moyen historique d’acquérir la monnaie virtuelle et c’est encore le moyen le plus utilisé pour acheter de la cryptomonnaie, notamment chez les brokers.

Les brokers ou courtiers représentant la manière la plus facile d’acheter et de vendre du bitcoin. Ils ont beaucoup évolué mais conservent tout de même leur mode de fonctionnement initial très simple.

Pour acheter des bitcoins, il suffit de créer un compte chez le broker choisi, d’entrer des coordonnées bancaires afin que les paiements puissent être effectués entre le compte bitcoins et le compte bancaire. Évolution oblige, désormais de nombreuses plates-formes acceptent le règlement par Paypal qui fait office d’intermédiaire entre l’acheteur et le broker.

Soulignons que l’achat de Bitcoin via un courtier se fait soit en direct comme sur Coinbase par exemple, soit de façon indirect comme sur eToro ou XTB avec l’achat de CFD qui permettent d’investir indirectement dans le Bitcoin. Dans ce cas, vous ne possédez pas de Bitcoin mais grâce à un produit financer pouvez miser sur cette cryptomonnaie.

Les plateformes des courtiers en ligne permettent de réaliser de nombreuses opérations avec un seul compte. Parmi les plates-formes qui semblent les plus fiables, on peut citer Coinbase ou eToro (liste des plateformes pour acheter Bitcoin ici). Mais, rançon du succès, le Web a vu se démultiplier les plates-formes d’achat et de vente de bitcoins avec pour conséquence l’apparition de nombreuses pratiques frauduleuses et d’arnaques. L’autorité de régulation des marchés financiers (AMF) vient de publier une liste noire de sites cryptomonnaies suspects.

Acheter du Bitcoin avec une carte bancaire

Acheter Bitcoin avec une carte de crédit est désormais très simple. Notez toutefois qu’il existe quelques restrictions supplémentaires.

Coinbase, qui est sans doute la plate-forme d’échanges de monnaie numérique le plus populaire, accepte le règlement par carte bleue. Attention cependant, seules les cartes Visa et Mastercard sont acceptées, de sorte que les cartes prépayées et les cartes étrangères (American Express) ne fonctionneront pas. Sachez également que Coinbase et les autres plates-formes facturent des frais (3,99 % de commission) sur les achats de bitcoins.

En ce qui concerne les cartes prépayées, certaines plates-formes les acceptent désormais et en particulier les cartes Neosurf et PCS. Mais, ce moyen de paiement n’offre pas les mêmes garanties de sécurité qu’une carte Visa ou MasterCard. En effet, ces deux dernières permettent de vérifier les achats pour garantir la fiabilité du vendeur.

Il faut toutefois savoir que, même si ce moyen d’acheter des bitcoins a déjà quelques années, les gouvernements et les sociétés distributrices de cartes souhaiteraient à plus ou moins court terme interdire l’achat de monnaie virtuelle par carte bancaire. D’ailleurs, aux États-Unis et au Royaume-Uni, plusieurs grandes banques, dont Lloyds ont d’ores et déjà interdit l’achat de cryptomonnaie via carte bancaire.

Acheter du Bitcoin en passant par Paypal

L’acte d’achat de bitcoin est devenu de plus en plus facile au cours des dernières années avec une pléthore d’options de paiement. Il n’y a là rien de surprenant ; après tout, investir dans les bitcoins s’est révélé être une entreprise très attractive et rentable.

Les investisseurs occasionnels aimeraient acquérir des bitcoins en utilisant des méthodes de paiement simples et qu’ils utilisent fréquemment, comme Paypal. Attention cependant, l’acquisition de bitcoins avec Paypal peut être relativement compliquée et entraîner des frais plus ou moins élevés.

Se procurer du Bitcoin avec du cash

Plus récent, l’achat de bitcoins en espèces a connu un essor notable ces dernières années.

Les plateformes spécialisées telles que Localbitcoins permettent de trouver des individus près de chez soi qui sont prêts à échanger du bitcoin contre de l’argent comptant. Il existe également des points de vente officiels tels que la maison du bitcoin située à Paris.

Utiliser le distributeur automatique de Bitcoins

On peut désormais acheter ou échanger des Bitcoins dans des distributeurs automatiques en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada et dans de nombreux autres pays.

Plus récents mais aussi plus rares, ces guichets automatiques sont des machines qui envoient de la monnaie bitcoin dans le porte-monnaie de l’acheteur en échange d’espèces. Ils fonctionnent de la même manière que les guichets automatiques bancaires.

Ces distributeurs sont reliés aux plates-formes en ligne et permettent aux utilisateurs d’effectuer des achats en déposant de l’argent liquide dans la machine. Ils peuvent également distribuer des devises en échange de Bitcoin déjà acheté en ligne.

Toutefois, ce mode d’achat de bitcoins présente des frais de transaction très élevés par rapport à des moyens plus classiques.

Avec l’essor de l’achat de bitcoins, les moyens d’acquisition se sont considérablement développés. Même si désormais il existe plusieurs façons d’acheter des bitcoins, il faut bien tenir compte des avantages et des inconvénients de chaque moyen de paiement avant de se lancer.

Nous vous rappelons tout de même en conclusion la mise en garde de l’AMF : « L’achat/vente et l’investissement en Bitcoins s’effectuent à ce jour en dehors de tout marché réglementé. Les investisseurs s’exposent par conséquent à des risques de perte très élevés en cas de correction à la baisse et ne bénéficient d’aucune garantie ni protection du capital investi. » Mieux vaut donc investir de l’argent que l’on ait prêt à perdre et investir seulement une très faible partie de son capital.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


chute-actions-bourse
pernod-ricard-bourse
courtier-en-ligne-bourse
hausse-taux-interet