Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Pourquoi et comment devenir auto entrepreneur ?

Pourquoi et comment devenir auto entrepreneur ?

Vous êtes de plus en plus tenté par l’aventure de l’entreprenariat pour obtenir davantage d’indépendance et développer votre idée de business ? Pourquoi ne pas devenir auto-entrepreneur ? Mais au fait, c’est quoi un auto-entrepreneur exactement ? Découvrez dans cet article pourquoi et comment devenir un auto-entrepreneur afin de déterminer si ce régime vous convient !

Ça veut dire quoi devenir auto entrepreneur ?

​Un auto-entrepreneur, aujourd’hui appelé un micro-entrepreneur, est un entrepreneur individuel qui est soumis à un régime fiscal, mais aussi social, simplifié pour exercer facilement une activité commerciale, libérale ou artisanale indépendante avec un chiffre d’affaires limité (maximum 72 600 € pour une activité de services ou une profession libérale et 176 200 € pour le reste).

Ainsi, ce régime permet à quiconque souhaite exercer une « petite activité professionnelle » en toute liberté de commencer rapidement sans avoir besoin de réaliser un investissement in​itial important ou sans que des risques professionnels significatifs ne puissent peser sur sa carrière.

Pourquoi devenir un auto-entrepreneur ?

Devenir son propre patron

L’une des premières motivations à adopter le régime de micro-entrepreneur reste la possibilité de devenir son propre chef, d’établir ses propres horaires et de ne pas avoir à gérer ​la pression psychologique associée à un mauvais management. Cependant, cela ne pourrait marcher que si vous exercez une activité indépendante à temps plein.

Tester la viabilité d’un proje​t ou d’une idée de business

Adopter le régime d’auto-entrepreneur en ayant toujours un emploi permet de développer une idée de business et de tester sa viabilité tout en ayant la sécurité de l’emploi à côté. Si votre projet est pertinent et couronné de succès rapidement, vous pourrez vous y consacrer à 100 %. Sinon, vous pourrez passer à autre chose ou prendre le temps de faire les ajustements nécessaires pour l’améliorer et le rendre plus profitable.

Obtenir un complément de revenus

Un autre avantage non-négligeable du statut de micro-entrepreneur est qu’il peut s’utiliser avec un emploi salarié​ sous certaines conditions ​dans le but d’obtenir un complément de revenu. Vous pouvez même profiter du cumul micro-entreprise et pension de retraite sous condition.

Cumuler plusieurs activités au sein d’une même micro-entreprise

Le statut auto entrepreneur vous permet même de cumuler plusieurs activités. Vous pouvez alors vous diversifier ou ​exercer plusieurs de vos talents au sein d’un même régime. Il peut s’agir d’activités qui sont liées ou d’activités distinctes qui relèvent ou non du même seuil de chiffre d’affaires.

Attention, le fait d’exercer plusieurs activités via la même micro-entreprise n’augmente pas les limites de chiffres d’affaires que nous avons mentionnés plus haut.

Profiter de démarches plus simples que la création d’une société

Les procédures pour créer une micro-entreprise sont beaucoup plus simples que les démarches pour créer une entreprise individuelle par exemple. Pour profiter du statut de micro-entrepreneur, vous n’avez qu’à faire une déclaration en ligne de micro-entreprise.

Les modalités de calcul des cotisations sociales sont aussi plus simples. De plus, les obligations comptables sont également moins lourdes, puisqu’elles ne requièrent que la tenue d’un livre de recettes et d’un registre d’achat le cas échéant.

Profiter d’avantages fiscaux et sociaux

Avec la micro-entreprise, vous pouvez opter pour le régime micro-fiscal classique, qui vous permet d’alléger vos obligations et vos déclarations fiscales et comptables​, ou le régime optionnel de versement libératoire.

Avec la première option, vous serez imposé à l’impôt sur le revenu dans la catégorie micro-BIC ou micro-BNC en fonction de votre activité​. Il suffit de rajouter vos bénéfices dans votre déclaration complémentaire des revenus. Il est important de noter que l’administration fiscale applique des abattements forfaitaires de 71 %, 50 % ou 34 % de votre chiffre d’affaires en fonction de votre activité​.​

Il faut aussi prendre en compte le calcul et le règlement de vos cotisations sociales qui dépendent de votre chiffre d’affaires. Si vos recettes sont nulles, alors vous ne paierez aucune cotisation sociale ! Il n’y a pas non plus d’avance de cotisations sociales ou de cotisations sociales minimales.

Comment devenir auto entrepreneur ?

Vous l’aurez compris, il existe de nombreux avantages à devenir un micro-entrepreneur, que vous souhaitiez obtenir un complément de revenu ou simplement vous lancez dans une nouvelle aventure entrepreneuriale.

Si vous souhaitez créer votre micro-entreprise, rien de plus simple.

Une fois que vous avez trouvé une idée de business, vous devez déterminer votre dénomination sociale (c’est-à-dire le nom de votre entreprise) ​et domicilier le siège social de votre activité (c’est-à-dire son adresse). Il sera aussi nécessaire d’avoir un compte ba​ncaire dédié à votre activité.

Ensuite, il suffit de faire une déclaration en ligne sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr ou sur formalites.entreprises.gouv.fr.

Sachez aussi qu’à partir du 1er janvier 2023, un guichet unique électronique sera disponible pour simplifier et accélérer les démarches et les formalités de création ou de modification de statut de micro-entreprise (ou de toute autre forme de sociétés).

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.