Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
L’AMF met à jour la liste des sites non autorisés proposant du trading d’options binaires

L’AMF met à jour la liste des sites non autorisés proposant du trading d’options binaires




Le 11 mai 2011, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a publié un communiqué mettant en garde les épargnants sur des campagnes publicitaires agressives, sur internet, portant sur le trading d’options binaires et annonçant des rendements très importants dans des délais très courts.

L’AMF publie une mise à jour de la liste des sites internet pour lesquels aucun prestataire de services d’investissement autorisé n’a pu être clairement identifié.

Voici la nouvelle liste complétée qui annule et remplace celle du 11 mai 2011 :

Pour rappel, la définition d’une option binaire :

Les options binaires sont des d’instruments financiers sous forme d’options, pouvant générer des profits ou des pertes, selon la réalisation ou la non réalisation d’une condition à l’expiration de l’option. L’investisseur doit se positionner sur la direction que le prix d’un actif sous-jacent (par exemple une action, une matière première, un indice…) prendra avant son expiration : s’il pense que le prix d’un actif sera en hausse, il achète une option call ; s’il suppose que le prix d’un actif sera en baisse, il achète une option put.