Argent : nos astuces hyper simples pour gagner en pouvoir d’achat

Le 26 février 2019

bourse-valeur-turbo-societe-generale

argent-gagner-pouvoir-achat

Alors que le mouvement des Gilets Jaunes a fait de l’augmentation du pouvoir d’achat son cheval de bataille, Café de la Bourse vous propose des solutions toutes simples et extrêmement efficaces pour doper votre pouvoir d’achat. Banque, assurance-vie, crédits, sont autant de produits et services financiers du quotidien sur lesquels il est bon de se pencher et dans lesquels faire un peu de ménage pour récupérer facilement quelques centaines ou milliers d’euros par an.

Revoir son rapport à sa banque pour booster son pouvoir d’achat

Vider son compte courant et utiliser à bon escient les livrets épargne

Il ne s’agit pas de se passer des services bancaires et de mettre son bas de laine sous son matelas, loin de là ! Nous souhaitons plutôt vous alerter sur les 500 milliards d’euros détenus en France sur des comptes courants. Gardez bien à l’esprit que ces comptes ne sont pas des placements puisqu’ils n’offrent aucune rémunération. Ils coûtent même, ajustés à l’inflation, sans parler des frais de tenue de compte aujourd’hui généralisés et qui n’ont cessé d’augmenter ces dernières années. Il conviendra donc de ne garder sur son compte courant que l’équivalent de quelques mois de dépenses. Le reste, transférez-le sur des supports d’épargne !

Prêtez également attention aux sommes laissées sur les livrets bancaires et les enveloppes de l’épargne réglementée. Le livret A, le livret développement durable, le PEL, même s’ils présentent des avantages fiscaux certains (exonération d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux) affichent dans un contexte de taux bas des rendements anémiques bien inférieurs à l’inflation. Il sera donc judicieux de limiter au maximum ses avoirs détenus sur ces enveloppes. Conservez uniquement les sommes épargnées pour des dépenses court terme comme le financement de vos prochaines vacances par exemple.

Changer de banque et réduire vos frais bancaires

En 2019, dites adieu aux frais bancaires ! Pour cela, deux options s’offrent à vous. Soit vous tenez à votre banque et prenez rendez-vous avec votre conseiller financier pour lui expliquer que vous ne souhaitez plus les payer, soit (et c’est la solution fiable à 100 %), vous changer d’établissement bancaire et quitter la banque traditionnelle pour opter pour la banque en ligne.

Revoir son assurance vie pour gagner en pouvoir d’achat

Résilier son contrat assurance vie (et en ouvrir un autre)

Là aussi, prenez la bonne résolution en 2019 de ne plus vous faire plumer avec votre assurance-vie. Dites adieu aux frais d’entrée, frais d’arbitrages et même frais de sortie encore pratiqués chez certains acteurs traditionnels et passez à un contrat en ligne, bien plus avantageux au niveau des frais mais aussi généralement en ce qui concerne le rendement du fonds euros ou encore la possibilité d’opter pour une gestion sous mandat à bas coût et à partir d’un montant placé sur votre contrat relativement faible (de l’ordre de quelques milliers d’euros contre quelques dizaines voire centaines de milliers d’euros dans les banques traditionnelles).

Passer aux fonds euro alternatifs

Vous vous contentez peut-être comme beaucoup de Français, d’un fonds euros classique pour votre contrat assurance-vie. Vous vous désolez de voir son rendement (pourtant pas bien élevé déjà) se réduire inexorablement avec le temps ? Ce n’est pas une fatalité ! Jetez un œil du côté des fonds euros alternatifs : fonds euro croissance, fonds euro diversifiés et fonds euros immobiliers. Ces enveloppes, investies sur une plus grande variété d’actifs (les obligations restent cependant majoritaires) offrent souvent des rendements bien plus élevés que le fonds euros classiques, avec toujours un capital garanti.

Revoir ses crédits pour augmenter votre capacité d’achat

gagner-en-pouvoir achat

Crédit immobilier : réduire le coût global d’emprunt

Si vos taux sont supérieurs à 2,5 % ou 3 %, il devient urgent de renégocier le taux de votre crédit immobilier. Il est d’ailleurs étonnant que vous ne vous vous en soyez pas soucier jusqu’ici. Les sommes ainsi gagnées sont potentiellement très importantes. N’hésitez donc pas à revoir à la baisse votre coût global d’emprunt pour faire baisser vos mensualités, surtout si la durée restante de votre crédit est encore longue. Vous pouvez soit vous adresser directement à votre banque auprès de laquelle vous avez souscrit le crédit, soit vous tourner vers un courtier immobilier pour opérer un rachat de crédit et sélectionner de cette façon l’organisme qui vous présentera l’offre la plus avantageuse.

Crédit immobilier : renégocier son assurance emprunteur

N’oubliez pas non plus de renégocier votre assurance emprunteur, un autre levier pour faire baisser considérablement le coût de votre prêt immobilier. Vous pouvez en effet changer d’assurance tous les ans, à la date anniversaire de votre contrat, en respectant un préavis de 2 mois. L’occasion de chercher une offre d’assurance de prêt plus compétitive que la vôtre ! Attention cependant, le nouveau contrat doit présenter des garanties équivalentes.

Revoir votre crédit à la consommation et alléger vos mensualités

Le contexte de taux bas que nous connaissons actuellement pourrait également vous inciter à renégocier vos éventuels crédits à la consommation. Vous pouvez pour cela vous adresser à l’organisme auprès de qui vous avez souscrit votre prêt ou faire appelle à un nouvel organisme pour faire racheter votre crédit existant et obtenir une remise sur le taux pratiqué et ainsi alléger vos mensualités.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


changer-banque-transfert-compte-placement
stars-celebrites-investir-bourse
produit-bourse-investir-placement
sodexo-bourse