Investir dans le secteur de la santé

Le 18 janvier 2013

investir-sante

Le marché de la santé s’élève à près de 6 200 milliards de dollars ce qui correspond à environ 9,4% du PIB mondial. Des biotechs aux pharmaceutiques en passant par les medtechs, la santé offre un large ensemble d’activités économiques et reste une thématique d’investissement porteuse.

Pourquoi investir dans la santé ?

Le secteur de la santé profite du phénomène de l’augmentation et, simultanément, du vieillissement de la population mondiale, inévitablement liés à l’accroissement des dépenses de santé.

“Tout le monde consomme du soin”, explique Julien Jérémie, directeur général de Trecento Asset Management, “et on en consomme de plus en plus. Le marché est énorme, 20 fois plus important que le secteur du luxe, par exemple. Le marché mondial pharmaceutique devrait, à lui seul, atteindre les 1 000 milliards de dollars en 2014”.

D’un part, le vieillissement de la population européenne et américaine entraîne une augmentation des dépenses de soins de santé. La consommation de médicaments des “seniors”, par exemple, dont la population devrait doubler dans les pays occidentaux dans les 50 prochaines années, est près de 4 fois supérieure à celles des moins de 65 ans.

Sur le long terme, l’État et les services publics ne seront pas en mesure de prendre en charge ces dépenses et le secteur privé sera inévitablement amené à prendre le relais.

L’augmentation de la population et du niveau de vie dans les pays émergents est l’autre opportunité macro-économique qui bénéficie au secteur de la santé.

Entre 2007 et 2010, les dépenses de santé ont augmenté de 16% au niveau mondial mais cette progression a été de plus de 94% en Chine. “Et la Chine devrait représenter d’ici 2050 le plus important marché des produits pharmaceutiques du monde”, ajoute Julien Jérémie. L’Inde, où le nombre de diabétiques atteindra les 73,5 millions en 2025, est l’autre pays émergent avec un immense potentiel pour le secteur de la santé.

D’autre part, la recherche d’importantes innovations technologiques et développement des thérapies offre une attrayante valorisation au secteur de santé, avec des anticipations de croissance.

Finalement, l’essor du secteur des génériques a fait en sorte que les pharmaceutiques commercialisent des produits avec des marges encore plus importantes.

Le secteur de la santé dans les marchés financiers

Malgré l’éclatement de la bulle spéculative des nouvelles technologies en 2000 qui a impacté la biotechnologie, le secteur de la santé se porte particulièrement bien à partir de la fin 2009, indifférent aux difficultés qui contraignent les actions européennes et nord-américaines.

Les indices biotech (vert) et healthcare (orange), comparés au CAC 40 (jaune)

Investir dans le secteur de la santé

Source: http://www.bloomberg.com/quote/NYP:IND/chart/

Une des raisons qui pourrait expliquer cette hausse soutenue des indices ci-dessus est le fait que le secteur de la santé en Bourse soit plutôt large.

“Le marché de la santé est reparti en quatre grands domaines d’investissement”, nous explique Alice Lhabouz, la gérante du fonds Trecento Global Healthcare. “Les pharmaceutiques, notamment les laboratoire de génériques;  Les biotechs et tout ce qui est science du vivant; Les medtechs, c’est à dire tout ce qui est lié au matériel médical; Et finalement les services, comme les réseaux de cliniques ou encore les entreprises qui fournissent les logiciels pour les pharmacies, par exemple”.

Bien que corrélés, ce quatre domaines sont suffisamment diversifiés pour que le secteur de la santé n’ait pas trop à souffrir de la volatilité et reste un marché qui à tendance à performer plus que d’autres.

En tout, il y a plus de 1 000 sociétés cotées du secteur de la santé qui ont tiré profit de cette croissance et ont permis de réaliser une plus-value d’environ 52% en 3 ans. Cette performance a été accentuée grâce aux petites et moyennes capitalisations.

La diversification géographique joue aussi un rôle important pour un investissement dans le secteur de la santé, car l’Asie et les États-Unis restent les marchés les plus importants, tant au niveau du potentiel de consommation qu’au niveau d’opportunités d’investissement : il y a 440 sociétés du secteur de la santé en Asie, avec une capitalisation totale de 470 milliards d’euros et 363 sociétés aux États-Unis, avec un capitalisation totale de 1 500 milliards d’euros.

Finalement, Alice Lhabouz indique un dernier atout du secteur de la santé : La valorisation du secteur est encore attractif : il n’est pas (encore) trop cher. “Le ratio VE / EBITDA  (ratio utilisé pour déterminer la valeur d’une société) est à 8, alors qu’il est autout de 20 pour les grandes sociétés côtés en Bourse”.

À lire aussi : Investir dans les EHPAD

Teresa Marques

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading pourquoi-comment-inflation-impacte-secteur-Tech
Bourse et Trading top 8 entreprises francaises les plus rentables en Bourse sept 2021
Bourse et Trading cac-40-indice-bourse

Comment investir sur le CAC 40 ?

Découvrez le cours du CAC 40 ainsi que l’analyse de son historique et de ses grandes tendances, son mode de calcul, sa composition, mais aussi […]

Devenir rentier