Marchés : la volatilité au plus bas depuis la crise des subprimes

Marchés : la volatilité au plus bas depuis la crise des subprimes




Marchés : la volatilité au plus bas depuis la crise des subprimes

Souvent appelé l’indice de la peur, le VIX mesure la volatilité attendue sur l’indice américain S&P 500. Plus cet indice est élevé, plus l’aversion au risque est forte et plus les investisseurs se détournent des actifs à risque comme les actions.

On estime que la volatilité est excessive au-dessus de 30%.

Aujourd’hui, le VIX se situe sous les 14,5% ce qui correspond à son niveau de l’été 2007, d’avant le déclenchement de la crise des subprimes. L’indice de la peur avait atteint un record à presque 80% lors de la faillite de Lehman Brothers en octobre 2008.

L’appétit pour les actifs risqués se traduit par une hausse des marchés actions, le CAC 40 est sur le point d’aligner une 8ème séance consécutive de hausse.

Pour se protéger d’un éventuel retournement de tendance, outre les trackers bears comme le BX4 qui réplique inversement l’évolution du Cac 40, il existe également un tracker LVOL qui permet de profiter d’une hausse de la volatilité si les marchés financiers sont à nouveau chahutés.

Louis Yang

Note importante : Cette analyse est à but pédagogique seulement. Elle ne constitue pas un conseil d’investissement. L’auteur n’a pas de position dans les trackers BX4 et LVOL.