Investir dans la Bourse la plus dynamique au monde : Hong Kong

Investir dans la Bourse la plus dynamique au monde : Hong Kong




Investir dans la Bourse la plus dynamique au monde : Hong Kong image Crédit photo Michael McDonough

La Bourse la plus dynamique au monde

Malgré la crise qui a finit par toucher l’Asie au cours du deuxième semestre 2011, la Bourse de Hong Kong a été particulièrement dynamique avec plus de 39 000 milliards de titres échangés, 102 sociétés nouvellement listées pour une levée de fonds totale de 34,9 milliards de dollars en 2011 (Hong Kong Exchanges and Clearing Limited).

L’année dernière, Hong Kong a été la place financière la plus attractive au monde en terme d’introduction en Bourse devant New York et Londres. Des entreprises internationales comme Prada, Samsonite et MGM se sont introduites sur la Bourse de Hong Kong dont la capitalisation a atteint 2 258 milliards de dollars au 31 décembre 2011 (World Federation of Exchanges).

Les Bourses chinoises présentent des opportunités d’achat

Les professionnels de la gestion semblent plutôt optimistes sur la Chine. Frédéric Leroux de Carmignac Gestion s’est exprimé sur Boursorma  :

« Le consensus à l’égard de la Chine est structurellement négatif. L’an dernier, les investisseurs ont en effet vendu massivement la thématique. Cela créé actuellement des opportunités réelles ! Le marché chinois est très largement sous-valorisé, de l’ordre de 35%, ce qui nous ramène aux niveaux les plus bas de 2008. Les dirigeants chinois veulent développer davantage leur marché intérieur en soutenant la consommation au détriment de la production, ce qui a vocation à générer plus d’inflation mais celle-ci est en baisse, les politiques de resserrement monétaire ayant porté leurs fruits. En 2012, le ralentissement se fera en douceur et non brutalement.« 

Les biens de consommation, la finance et l’énergie sont des secteurs à privilégier

Le cabinet Deloitte estime que d’importantes introductions sur la Bourse de Hong Kong sont en préparation pour la deuxième partie de 2012. Ce qui devrait avoir un effet positif sur les cours. Les trois secteurs à pariculièrement surveiller sont ceux des biens de conmmation, de la financie et de l’énergie.

Les biens de consommation devraient profiter de l’essor de la classe moyenne chinoise estimée à 100 millions de personnes. La Chine représente désormais le deuxième plus gros marché de produits de luxe au monde (Deloitte). Le secteur financier est certe sous pression en raison des nouvelles réglementations mais le secteur pourrait profiter de l’ambitieux plan d’urbanisation que les autorités chinoises devraient mettre en place au cours du 12ème plan quinquennale de 2012. Quant au secteur de l’énergie, la Chine, premier importateur mondial d’énergie, souhaite réduire sa dépendance énergétique ce qui pourrait favoriser d’importants investissements dans ce domaine au cours des prochaines années.

Comment investir ?

Investir en direct sur la Bourse de Hong Kong est plus facile que sur ses homologues de Shanghai et de Shenzhen mais reste d’une manière générale complexe pour l’investisseurs particuliers français. Outre les fonds spécialisés sur la Chine, les investisseurs pourront profiter du dynamisme de la Bourse de Hong Kong en achetant des ETFs comme le iShares MSCI Hong Kong Index ou le Lyxor ETF Hong Kong.

Par ailleurs, les PME chinoises pourront très prochainement s’introduire sur la Bourse de Hong Kong. Ces dernières devraient par principe présenter une croissance bien plus forte que les mastodontes comme China Mobile ou Bank of China. Les investisseurs les plus audacieux pourront ainsi s’essayer avec la plus grande prudence à des stratégies de stock picking pour investir en direct sur de potentielles petites pépites de Hong Kong.

 

Louis Yang