Internet plus compétitif que les banques sur les tarifs de Bourse

Le 27 juin 2014

Déterminants dans le calcul de votre performance nette, les frais appliqués aux opérations boursières varient grandement d’un prestataire à un autre. Les courtiers en ligne s’avèrent nettement plus avantageux que les banques traditionnelles.

Courtier Bourse en ligne vs banque traditionnelle

Frais de courtage

Les frais de courtage correspondent aux montants prélevés lors des opérations d’achat et de vente de titres réalisée auprès d’un établissement financier. Souvent assortis d’une commission incompressible, ils peuvent également varier selon la taille des opérations et, naturellement, d’un intermédiaire à un autre.

Mais le marché d’intervention conditionne également le taux de frais appliqué. Dans sa Lettre de l’observatoire de l’épargne publiée en mai 2014 qui compare les frais des courtiers Bourse en ligne, l’AMF révèle que pour un ordre de 5 000€ passé auprès d’un grand établissement bancaire via Internet, à destination d’Euronext Paris, la moyenne (calculée à partir des frais de 9 enseignes bancaires) des frais s’élève à 26,5€ soit un taux de 0,53%. Le même ordre à destination du New York Stock Exchange (NYSE) sera facturé 51,8€ en moyenne, soit un taux de 1,04%. Les frais tendent à devenir dégressifs selon la taille de l’opération. Ainsi, un ordre 10 000€ pour Euronext Paris sera facturé 50€, soit un taux de 0,50%.

Ces tarifs connaissent une hausse sur les deux dernières années : l’ordre facturé 26,5€ au 1er janvier 2014 coûtait encore 25€ fin 2011.

Le choix de l’intermédiaire financier s’avère déterminant dans la facture réglée en frais de courtage. Les courtiers en ligne appliquent en effet des taux au moins deux fois moins élevés que les réseaux bancaires qui permettent le passage d’ordres sur Internet. Et l’écart se creuse depuis 2011 !

Quelques exemples fournis par l’AMF :

  • Ordre de 5 000€ sur Euronext Paris : 10,4€ en moyenne (calculée à partir des frais de 8 courtiers en ligne), soit un taux de 0,21%, contre 0,53% pour un réseau bancaire ;
  • Ordre de 10 000€ sur Euronext Paris : 17,1€ en moyenne, soit un taux de 0,17% contre 0,50% pour un réseau bancaire ;
  • Ordre de 5 000€ sur le NYSE : 19€ en moyenne, soit un taux de 0,38% contre 1,04% pour un réseau bancaire.

Droits de garde

Les droits de garde sont réclamés aux investisseurs afin de rémunérer la conservation des titres et l’ensemble des opérations administratives effectuées par l’établissement financier. Sont concernés les compte-titres aussi bien que le PEA. L’essentiel de ces droits est constitué de frais fixes appliqués à chaque ligne de portefeuille. Au 1er janvier 2014, ceux-ci représentent en moyenne 4,6€ chez les grands réseaux bancaires. Aussi, plus le nombre de lignes est important, plus les droits de garde pèsent lourd. Mais la somme totale influe également sur les droits de garde facturés. Un portefeuille plus important induit des droits de garde proportionnellement inférieurs.

Exemples de droits de garde facturés par les réseaux bancaires pour des portefeuilles d’actions françaises cotées sur Euronext Paris :

  • Portefeuille de 10 000€ composé de 5 lignes : 55,1€ en moyenne soit un taux de 0,55% ;
  • Portefeuille de 10 000€ composé de 10 lignes : 77,8% en moyenne soit un taux de 0,78% ;
  • Portefeuille de 60 000€ composé de 5 lignes : 151,5€ en moyenne soit un taux de 0,25% ;
  • Portefeuille de 60 000€ composé de 10 lignes : 174,3€ en moyenne, soit un taux de 0,29%.

En outre, plus les titres sont cotés sur une place lointaine, plus ces droits sont élevés. De plus, les valeurs émises ou les placements gérés par des enseignes concurrentes se voient appliquer des droits de garde plus élevés.

L’AMF constate que la majorité des courtiers en ligne n’applique pas de droits de garde. En contrepartie cependant, l’investisseur peut être contraint d’effectuer chaque mois un nombre minimal d’ordres ou d’intervenir pour une valeur minimale.

Conclusion : pour investir en Bourse, mieux vaut passer par un intermédiaire en ligne. L’AMF établit que le coût total (frais de courtage + droits de garde) annuel est moindre pour l’investisseur qui passe par un courtier Internet. Pour un portefeuille de 60 000€ composé de 10 lignes et pour 4 ordres par an de 5000€ :

  • Coût via un réseau bancaire : 0,47% soit 281€
  • Coût via un courtier en ligne : 0,1% soit 42€

Il revient donc presque 7 fois plus cher d’investir en Bourse via une banque traditionnelle.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading amazon-analyse-Bourse-geant-mondial-e-commerce
Bourse et Trading francaise-des-jeux-tout-connaitre-action-FDJ-Bourse
Bourse et Trading pourquoi-fintechs-mieux-valorisees-que-banques
Crypto monnaie cryptomonnaies-monnaies-virtuelles-suivre-2021