Epargne : quels sont les placements privilégiés par les Français ?

le 24 Avril 2017

Performances Magazine 2T 2017
Epargne : quels sont les placements privilégiés par les Français ?
81 conseils 300-250

Épargner reste toujours aussi important pour les Français. Alors que l’assurance-vie reste un produit phare, elle est cependant devancée par les livrets d’épargne. D’autres placements tels que le PEL et le PEA intéressent aussi les épargnants.

Le dernier bilan trimestriel de l’épargne publié par la Banque de France en février 2017 donne un aperçu de la répartition des placements des Français en 2016. Celui-ci démontre que l’épargne est indispensable aux yeux des Français. L’assurance-vie arrive en deuxième place du podium après les livrets d’épargne. Suivent ensuite le Plan d’Epargne Logement (PEL), puis le PEA : Plan d’Epargne en Actions ainsi que le compte-titres. Aujourd’hui, 92 % des Français détiennent au moins un produit d’épargne, comme le montre le dernier sondage OpinionWay réalisé pour la Faider (Fédération des associations indépendantes de la défense des épargnants pour la retraite).

Pour en savoir plus sur le compte-titres, consultez notre dossier Bourse : avantages et inconvénients du compte-titres

Un bon début d’année pour les livrets d’épargne et le PEL

En matière d’épargne, les Français continuent de privilégier les actifs liquides et non risqués, comme en témoignent les données récemment publiées par la Banque de France. Après avoir enregistré une décollecte de 9,9 milliards d’euros en 2014 puis 11,5 milliards d’euros en 2015, les livrets d’épargne semblent reprendre des couleurs. Contre toute attente, ces placements qui regroupent selon la Banque de France, les livrets d’épargne réglementée (Livret A, LDD, LEP, CEL) et les livrets fiscalisés à taux de marché ont connu un léger renouveau en 2016.

Concernant les PEL, le succès est toujours au rendez-vous, et cela malgré la baisse des taux à 1 % au 1er août 2016. Le produit a enregistré un flux de 18,4 milliards d’euros en 2016, des chiffres en légère baisse par rapport en 2015 mais meilleurs qu’en 2014. Cet engouement des épargnants pour le PEL s’explique principalement par son rendement élevé, qui s’élevait à 2,74 % en décembre dernier, toutes générations confondues.

L’assurance-vie reste un produit phare

Selon la Faider, près d’un Français sur deux possède un contrat d’assurance-vie en 2017. Ce produit financier reste donc solide, occupant la deuxième marche du podium avec un flux de 25,5 milliards d’euros en 2016. Par ailleurs, selon le sondage réalisé par OpinionWay pour la Faider, 85 % des personnes interrogées affirment en être satisfaites, et 8 % des non détenteurs souhaitent souscrire un contrat au cours de l’année.

Alors que certains évoquent une crise de l’assurance-vie, les données de la Banque de France ne vont pas dans ce sens. Si les fonds en euros se portent moins bien qu’en 2015 (32,2 milliards d’euros) et en 2014 (43,5 milliards d’euros), et les fonds en unité de compte baissent par rapport à 2015 passant de 12 milliards d’euros de flux en 2016 contre 16,2 l’année précédente, on parle sans doute plus d’un ralentissement que d’une crise. Effectivement, avec un encours estimé à près de 1 700 milliards d’euros par la Banque de France fin 2016, l’assurance-vie reste indéniablement le placement préféré des Français.

Chez les jeunes actifs aussi le placement séduit. Dans l'étude Ifop Cafedelabourse sur les jeunes actifs et leur intérêt vis-à-vis des placements innovants d'avril 2017, Café de la Bourse a noté que parmi tous les placements innovants proposés, (SCPI, crowdfunding et assurance-vie nouvelle génération), c’est cette dernière qui a suscité le plus d’intérêt. En effet, presque 1 jeune actif sur 2 en capacité d’épargner est attiré par les assurance-vie nouvelle génération, pouvant être souscrite en ligne, avec un faible ticket d’entrée, des frais peu élevés, proposant une diversité de supports d'investissement et dont la gestion peut aussi être confiée à un professionnel. 15% des jeunes actifs se disent même certains d’investir dans ce type d’assurance-vie, un chiffre qui grimpe à 24% pour la catégories de jeunes actifs les plus aisés.

Pour tout savoir sur l’assurance-vie, consultez notre dossier Souscrire à une assurance-vie

Compte-titres, PEA, PERP : des placements attractifs

À la fois prudents et soucieux de leur retraite, les Français accordent de plus en plus d’importance aux produits d’épargne retraite. Le PERP : Plan Epargne Retraite Populaire est un dispositif individuel d’épargne permettant de bénéficier d’un avantage fiscal lors des versements et d’une rente viagère et du versement d’un capital une fois l’âge de la retraite atteinte. Si aujourd’hui, seuls 9 % des Français en détienne un, 60 % disent connaître l’existence de ce produit susceptible de les intéresser.

Plus répandu, le compte-titres permet l’investissement des valeurs mobilières françaises, européennes et internationales. Actuellement, 19 % des épargnants français ont adhéré à ce produit, alors que 36 % affirment ne pas le connaître, selon la Faider. Enfin, le PEA arrive en quatrième place des placements plébiscités par les Français. 22 % des Français possèdent ce produit procurant de très intéressants avantages fiscaux pour l’investir en actions dans des sociétés du CAC 40 et dans des startups.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d'investissement. Le lecteur se doit d'étudier les risques avant d'effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d'investissement.

Téléchargez votre rapport gratuit


Maîtrisez toutes les figures graphiques au travers de cas pratiques sur les titres les plus traités du marché.

Anticiper les marchés financiers avec les bougies japonaises. Maîtrisez toutes les figures graphiques au travers de cas pratiques.