Rejoignez +30 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


Management : comment évaluer la gestion d’une société en Bourse ?

Le 08 novembre 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

evaluer-management-societe

En tant qu’investisseurs, nous savons qu’il est important qu’une entreprise ait une bonne équipe de direction aux commandes, mais il est hélas difficile d’en évaluer la compétence car de nombreux aspects du job de dirigeant sont impossibles à mesurer. S’il n’y a pas de formule magique pour évaluer les dirigeants, il existe cependant quelques facteurs clés qu’il faut analyser.

Découvrez les 5 éléments sur lesquels se pencher pour évaluer la qualité d’une bonne équipe dirigeante.

5 notions à prendre en compte pour évaluer le management d’une entreprise dans laquelle investir

1. Rôle et fonction des dirigeants

Une équipe dirigeante forte est la colonne vertébrale de toute entreprise qui réussit. Cela ne veut pas dire que les employés ne jouent aucun rôle dans la réussite de leur entreprise, mais ce sont les dirigeants qui prennent les décisions stratégiques. Le dirigeant est comme le capitaine du bateau. Bien qu’il n’ait pas la main posée directement sur le gouvernail, il donne les directives à son équipage pour que le navire arrive à bon port, dans les meilleures conditions.

2. La qualité du management pas toujours reflétée dans le cours de l’action

Certains disent que les facteurs qualitatifs ne servent à rien car la véritable valeur de l’équipe dirigeante se traduit dans les comptes de l’entreprise et le cours de son action. Cela est plutôt vrai sur le long terme, mais à court terme, un cours élevé ne garantit en rien la valeur du management. Les entreprises de la bulle internet des années 2000, en sont un bon exemple. Pendant quelques temps, le marché a chanté les louanges des dotcoms et tout le monde parlait de la façon dont les nouveaux entrepreneurs allaient changer les règles du business. Les cours des actions de ces entreprises étaient perçus comme de bons indicateurs de succès, mais le marché peut se comporter bizarrement à court terme. Le seul cours des actions n’est pas la preuve que le management est performant.

3. Loyauté et stabilité du management

Un bon indicateur est la durée pendant laquelle le P-DG et les directeurs sont restés dans l’entreprise. General Electric est un bon exemple. Jack Welch, son CEO, est resté 20 ans dans l’entreprise, avant de prendre sa retraite, et nombreux sont ceux qui le voient comme le meilleur manager de tous les temps.

Warren Buffett est toujours fier de mettre en avant le faible turn-over du management chez Berkshire Hattaway. Un de ses critères d’investissement est aussi de trouver des entreprises avec des équipes dirigeantes stables et loyales, qui restent longtemps dans l’entreprise.

À l’instar de l’investisseur de talent Philip Fisher, demandez-vous aussi si les relations entre les membres du comité de direction sont harmonieuses. En effet, l’entreprise doit maintenir une bonne atmosphère de travail entre ses cadres dirigeants.

4. Stratégie et mission de l’équipe dirigeante dans l’entreprise

Demandez-vous : quels objectifs les dirigeants ont-ils donné à l’entreprise ? Ont-ils formulé un objectif concis et simple ? Un objectif bien précis et bien diffusé au sein de l’entreprise crée un but pour ses employés. Méfiez-vous des entreprises qui brodent leur mission avec du jargon et des mots à la mode.

La mission de Danone : « Apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre. »

Voici celle de Google: « Organiser à l’échelle mondiale les informations dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous. »

La mission d’Ikea : « Améliorer le quotidien du plus grand nombre »

Simples et efficaces.

La stratégie de marque se bâtit à partir des avantages concurrentiels de l’entreprise et le modèle économique de l’entreprise. Mais elle va bien au-delà de « faire mieux » en se nourrissant du cœur d’activité de l’entreprise et de ses valeurs. Il s’agit d’une véritable vision long terme dans laquelle les collaborateurs doivent se reconnaître pour pouvoir y adhérer.

5. Salaire et rémunération du management

Les dirigeants d’entreprise sont grassement payés, et à juste titre. La rémunération d’un dirigeant s’amortit d’elle-même si la performance et création de valeur sont au rendez-vous.

Avec, 2,75 millions de dollars de revenus par an, les patrons du CAC 40 gagnent en moyenne 70 fois plus que le revenu moyen français, mais cette rémunération ne les place qu’au 15ème rang mondial selon l’étude Bloomberg « Global CEO Pay Index » de 2017

Ceci dit, il est difficile de déterminer quand un dirigeant est surpayé. Les dirigeants opérant dans des secteurs différents seront payés différemment. Un exemple classique : les PDG de banques sont mieux payés que leurs collègues d’autres secteurs.

En règle générale, les dirigeants d’entreprises du même secteur d’activité doivent avoir des rémunérations similaires.

Enfin, enquêtez sur les dirigeants de la société qui vous intéresse en Bourse

Il n’y a pas véritablement de grille pour évaluer les dirigeants d’une entreprise, mais les quelques points abordés ici devraient vous donner quelques pistes d’analyses supplémentaires quand vous décortiquerez une entreprise.

Le compte de résultat est très important, mais il ne dit pas tout. N’oubliez pas de consacrer un peu de temps à enquêter sur les dirigeants, qui sont à l’origine des chiffres de l’entreprise !
Vous trouverez souvent beaucoup d’information sur les dirigeants sur le site des entreprises.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


netflix-video-bourse
conseils-epargne-finance
budget-secret-finances-saines
analyse-bourse-mcdonalds