Rejoignez +29 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


Comment bien choisir votre banque ?

Le 26 octobre 2016

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Vous souhaitez ouvrir un compte bancaire ou changer de banque mais ne savez pas vers quel établissement vous tourner ? Il existe aujourd’hui une multitude d’offres proposées par les banques traditionnelles d’une part et les banques en ligne d’autre part. La multiplication des acteurs et des offres peut rendre moins évident votre choix. Mais si vous souhaitez changer de banque ou ouvrir un compte bancaire dans une nouvelle banque, certains éléments doivent être pris en compte parmi lesquels le panel de produits et services bancaires, choix du type de banques, montant des frais annuels, etc. Café de la Bourse dresse pour vous, dans un article et une vidéo, une liste détaillée et commentée des éléments à prendre en compte dans le choix de votre futur établissement bancaire.

Quelle est la meilleure banque où placer son argent ?


Il n’y a pas une banque qui surpasse toutes les autres. La meilleure banque est avant tout celle qui est la plus adaptée à ses propres besoins. Un jeune actif, un chef d’entreprise, une personne avec un patrimoine important ou un étudiant ne choisiront pas forcément la même banque puisqu’en effet, ce choix dépend en grande partie de sa situation financière et professionnelle. De fait, il paraît évident qu’un étudiant n’aura pas les mêmes attentes, projets et besoins financiers qu’un chef d’entreprise ou qu’un retraité.

Produits et services bancaires : définissez vos attentes

Le choix d’une banque n’a rien d’anodin et engage, généralement, sur du long terme. Pour cette raison, il importe, avant de foncer tête baissée vers une offre potentiellement alléchante, de définir ses besoins à venir. En effet, les produits et services bancaires proposés par les banques sont très nombreux et un tri est nécessaire avant de faire son choix. Si l’on souhaite avant tout privilégier l’épargne pour sa famille et ses enfants ou effectuer de gros retraits d’argent tout au long de l’année, ou gérer un compte courant rémunéré qui rapporte, les critères à prendre en compte seront différents. N’hésitez pas à comparer l’offre de services des différentes banques présentes sur le marché, en ligne comme traditionnelles, et notamment l’offre en matière de livrets, compte à terme, assurance-vie, compte-titre, PEA mais aussi crédit conso et immobilier qui peuvent sensiblement varier d’un établissement à un autre.

Quel choix de banque selon votre profil ?

Une fois ses besoins définis en amont, il est important de choisir sa future banque selon son profil personnel et/ou professionnel. Vous le savez, les produits et services proposés par les établissements financiers sont très diversifiés, d’où l’importance de choisir le type de banque le mieux adapté à sa situation : les banques qui propose un accompagnement pour les professionnels optimal, les banques avec un service premium de qualité pour la gestion de son patrimoine presque comme au sein d’une banque privée, banque avec un réseau internationale pour les expatriés ou personnes travaillant souvent à l’étranger. À vous d’opter, selon votre situation, pour le meilleur rapport qualité / prix proposé.

Banque en ligne ou banque traditionnelle ?

Grâce à leurs offres avantageuses et leurs tarifs jusqu’à cinq fois moins élevés que les agences bancaires physiques, les banques en ligne ont su séduire bon nombre de clients. Pour autant, soyez vigilant à l’adéquation entre les services proposés par ce type de banque et vos besoins quotidiens. En effet, choisir une banque en ligne signifie être autonome, gérer ses comptes à distance, faire le choix de ne plus rencontrer physiquement un conseiller, d’être à l’aide avec les outils numériques, etc… A contrario, si vous avez besoin de conseils récurrents, si vous préférez vous déplacer au guichet pour vos opérations bancaires ou n’êtes pas à l’aise sur le web, privilégiez plutôt une banque de proximité. Votre choix final doit dépendre de vos réflexes et habitudes.

Comparez le montant annuel des frais bancaires

Tenue de compte, mise à disposition de moyens de paiements, assurances, incidents de paiements, autorisation de découvert… La liste des services payants proposés par les banques ne cesse de s’étoffer. Chaque banque instaure ses propres tarifs et, hormis les prélèvements bancaires quasiment tous gratuits aujourd’hui, les frais bancaires sont en constante augmentation. Selon votre profil, votre âge ou votre activité professionnelle, certains frais peuvent varier du simple au double.

Et, d’après les données agrégées par le cabinet Sémaphore Conseil pour Les Echos, en 2017, les frais bancaires devraient encore augmenter. Même si toutes les banques commerciales n’ont pas encore publié leurs plaquettes, à La Banque Postale et dans les banques mutualistes, les frais sont en augmentation. En cause : les taux bas. En effet, les banques compensent l’écrasement de leurs marges sur les crédits en affichant des hausses de frais de tenue de compte ou l’instauration de frais de tenue de compte pour les banques qui n’en facturaient pas encore. Ainsi, Banque Populaire Rives de Paris prélèvera désormais 30€ par an tandis que la facturation annuelle d’Axa Banque atteindra les 15. Les hausses des frais bancaires se traduiront aussi par une hausse des frais relatifs aux retraits dans d’autres banques ou encore une facturation plus élevée des cartes de crédit.

Afin de maîtrisez vos frais bancaires, dressez un état des lieux précis de vos besoins pour bénéficier de forfaits personnalisables. D’une manière générale, sachez toutefois que les frais appliqués par les banques en ligne sont beaucoup moins élevés que ceux des établissements bancaires traditionnels dans la mesure où leurs coûts de personnel et de structure sont moindres.

Changer de banque : une formalité simplifiée avec la Loi Macron

La Loi Macron permettra aux particuliers, à partir du 6 février 2017, de changer de banque beaucoup plus facilement. Vous pourrez alors, en 22 jours, en ayant seulement à fournir à votre nouvelle banque un RIB et un mandat, changer d’établissement bancaire. En effet, c’est à votre nouvelle banque, sous 2 jours, de demander à votre ancienne banque les informations bancaires vous concernant (prélèvements, virements, etc). Cette dernière doit les communiquer à votre nouvel établissement sous 5 jours. Votre nouvelle banque s’occupe alors de la demande de changement de domiciliation dans les 5 jours. Vous êtes prévenu de la mise en place effective, au maximum 10 jours plus tard. Les clients particuliers devraient donc faire jouer plus facilement la concurrence entre les banques.

Cette loi pourrait faire évoluer sensiblement les parts de marché des banques en France car elle facilitera le départ des clients mécontents de leur banque qui restent aujourd’hui dans leur établissement car ils pensent qu’il est très compliqué d’en changer. Nul doute que ce nouveau contexte réglementaire va donner lieu à une bataille sans merci des établissements bancaires pour garder leurs parts de marché. Mais ce n’est pas trop s’avancer de dire que le grand gagnant devrait être le client.

Téléchargez gratuitement notre guide : Quelle banque choisir ?

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Apple-analyse-premiere-capitalisation-boursiere-mondiale
crowdlending-alternative-financements-traditionnels
chute Lehman Brothers
bourse-immobilier-quel-placement-privilegier