CAC 40 : quelle tendance pour fin 2016 ?

CAC 40 : quelle tendance pour fin 2016 ?




Quelle sera la situation et les enjeux du second semestre sur le CAC40 et les indices boursiers européens en général ? Comment les marchés vont-ils être impactés par les aléas du Brexit ? Comment le CAC40 va réagir aux hésitations de nos amis britanniques sur la sortie de l’Union Européenne ?

Analyse technique CAC 40

Décidément, le Brexit a tenu tous les marchés boursiers en haleine une grande partie du premier semestre 2016. Finalement, nous connaissons tous l’issue du référendum pour la sortie du Royaume-Unis de l’Union Européenne. Les marchés financiers, pariant sur le succès du « Remain », ont finalement dechanté pour plonger dès l’annonce des résultats avec les conséquences qu’on connait. Alors maintenant, on fait quoi? Il existe des opportunités, c’est certain. Cependant, les marchés boursiers risquent d’être encore très volatiles dans les mois à venir.

Depuis le début de l’année, les marchés boursiers européens tels que le CAC40 ou le DAX30 ont évolué dans une tendance négative sans jamais pouvoir en sortir durablement. Depuis le 1er janvier 2016, l’indice boursier parisien perd plus de 7% et l’indice allemand DAX30 lâche plus de 9%. Autant dire que le premier semestre 2016 n’a pas été synonyme de hauts rendements pour les bourses européennes. A contrario, de l’autre coté de l’Atlantique, les marchés US enregistrent des performances certes très modestes mais positives. Ainsi, le DowJones prend près de 3% sur les 6 premiers mois de l’année et le SP500 plus de 2%. Seul le Nasdaq, enregistre une performance négative.

La situation en Europe est radicalement différente de celle aux États-Unis puisque les marchés US bénéficient d’une économie robuste et d’une politique monétaire très accommodante pour les marchés boursiers. L’Europe, elle, se remet à peine de la crise des dettes souveraines et s’engouffre maintenant dans la tourmente du Brexit. Vu le cours des événements, les marchés US devrait continuer à mieux performer. Le fossé se creuse irrémédiablement entre l’Europe et les USA.

Tentons d’éclaircir ces questions en se basant sur les principes de l’analyse technique et du chartisme pour émettre des recommandations et un scénario de trading pour le 2ème semestre 2016.

CAC 40 : La tendance générale à moyen terme est baissière

Le CAC40 évolue depuis la moitié de l’année 2015 jusqu’à aujourd’hui dans un canal descendant. Ainsi, sur le graphique des cours hebdomadaires, les cours de l’indice parisien oscillent entre les deux droites parallèles et descendantes de ce canal sans jamais en sortir. Plus les cours touchent ces deux droites obliques, plus le canal descendant se renforce. Il devient de plus en plus difficile d’en sortir. Depuis presque un an, toutes les tentatives de sortie de ce canal ont été vaines. Globalement, le CAC40 est dans une tendance baissière à moyen-terme et à long-terme. Seule une sortie par le haut du canal descendant lors du 2ème semestre 2016 permettrait d’envisager un retournement de tendance.

Malgré cette tendance baissière en toile de fond, il semble clair que le support à 4.000 points se renforce et constitue à moyen-terme une limite en dessous de laquelle les cours ne descendent pas. Dès lors, les investisseurs les plus téméraires pourraient déjà parier sur un rebond au dessus de ce support. Pour ma part, j’attends une confirmation du rebond haussier par le croisement haussier du Stochastique et des moyennes mobiles à 5 et 20 semaines.

En cas de rebond haussier à partir du support à 4.000 points, on peut facilement imaginer rejoindre la résistance des 4.530 points qui correspond également à la moyenne mobile à 50 semaines. Seul le franchissement de ces résistances pourrait valider la sortie du canal descendant et une perspective haussière durable dans les prochains mois.

CAC 40 : quelle tendance pour fin 2016 ?

CAC 40 : Une normalisation de la volatilité dans les prochaines semaines

La surprise du Brexit et les spéculations sur l’issue du scrutin sont derrière nous et la volatilité des marchés boursiers devrait diminuer sensiblement. A fortiori, la période estivale est également synonyme d’une faible activité sur les marchés. Dès lors, le récent support des 4.000 points ne devrait pas être enfoncé et les cours devraient consolider et osciller entre les 4.100 et 4.300 points.

Le niveau de prix situé aux alentours des 4.300 points correspond à une résistance formée par un ancien gap haussier ainsi que par la moyenne mobile à 20 jours. A court-terme, les cours échouent à franchir ces résistances et pourraient consolider proche des 4.250 points voire plus bas jusqu’aux 4.110 points. Vous comprendrez donc que le franchissement des 4.300 points sera une excellente occasion de se replacer à l’achat sur le CAC40 avec une perspective de hausse jusqu’à la résistance des 4.530 points ou la moyenne mobile à 200 jours.

CAC 40 : quelle tendance pour fin 2016 ?

Mon scénario de trading à court-terme et moyen-terme sur le CAC40

Connaître la tendance à moyen-terme est essentiel pour comprendre les forces en vigueur sur les marchés boursiers. Une analyse technique et chartiste sur un graphique hebdomadaire permet de comprendre la tendance générale des marchés pour ensuite profiter des meilleures opportunités grâce à un graphique boursier journalier.

Nous savons maintenant que la tendance à moyen-terme du CAC40 est baissière. Seule une sortie du canal descendant permettra de considérer un retournement de tendance. Nous pourrions cependant entrevoir un rebond haussier depuis les plus bas enregistrés le 24 juin sous les 4.000 points. En effet, le rebond technique se transformera en une hausse plus robuste si les cours dépassent les 4.300 points et la moyenne mobile à 20 jours. Ce rallye haussier devra être confirmé par des volumes de transactions en hausse et des indicateurs techniques dans une configuration haussière.

En conclusion, je passe à l’achat sur le CAC40 au-delà des 4.300 points (avec des indicateurs techniques haussiers). Toute sortie du canal descendant à moyen-terme sera de bonne augure pour un retournement haussier durable. Notez cependant, qu’en deçà des 4.110 points, le rebond haussier sera invalidé.

Maxime

Boursomaniac

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.