4 placements pour bien démarrer l’année selon ses projets

Le 11 janvier 2021

placements-bien-demarrer-annee-selon-projets

L’année 2020 a permis à de nombreux Français de faire croître leur épargne. Avec un pactole avoisinant les 80 milliards d’euros mis de côté depuis le confinement de mars, les particuliers qui conservent en grande partie ces sommes sur leur compte courant seraient bien inspirés de placer ces sous et de mettre en place une véritable stratégie d’investissement. Découvrez dans cet article 4 placements à envisager selon vos projets et leur horizon de placement.

Les livrets bancaires pour ses investissements court terme

Pour épargner en vue de dépenses proches comme le financement de ses vacances d’été ou bien l’achat d’une voiture ou des travaux d’aménagement ou de rénovation de votre maison, il sera judicieux d’épargner vos liquidités sur des livrets épargne dont les fonds sont toujours disponibles. Vous serez ainsi certain de pouvoir récupérer à tout moment l’intégralité de la somme placée sans avoir à déplorer une perte en capital ou des délais d’obtention de vos liquidités.

Deux options s’offrent à vous : les livrets de l’épargne réglementée que sont par exemple le livret A ou le LDDS et les livrets bancaires classiques proposés par une banque. L’avantage des livrets de l’épargne réglementée réside dans sa fiscalité avantageuse : vous n’aurez pas à payer d’impôt sur le revenu ni de prélèvements sociaux sur les gains. En revanche, le rendement du livret A et du LDDS est relativement faible : à 0,5 % seulement et les plafonds des livrets fiscalisés sont aussi relativement bas.

Les livrets bancaires classiques proposés par les banques sont eux fiscalisés et vous devrez donc vous acquitter de la flat tax à 30 % sur les gains perçus (ou bien l’imposition au barème de l’impôt sur le revenu + prélèvements sociaux), mais leur rendement est parfois bien plus avantageux dans le cadre de taux boostés et leurs plafonds de versement sont plus élevés. Ils sont quasi systématiquement la solution à adopter si vous comptez placer une grosse somme d’argent.
Découvrez le livret Distingo à 3,00 % + 40 euros offerts*

pub

L’assurance vie et le compte à terme pour ses investissements moyen terme

meilleurs-investissements-court-moyen-mong-terme

Pour financer des projets sur le moyen terme comme l’acquisition de sa résidence principale ou secondaire par exemple, il est recommandé d’associer placement garanti en capital mais peu rémunérateur et placements plus risqués mais non garantis en capital pour doper la performance.

L’assurance-vie, avec son fonds euros et ses unités de compte permet de combiner ces deux éléments. En effet, le fonds euros, composé en grande partie d’obligations, est garanti en capital mais affiche un rendement avoisinant seulement 1 à 2 % pour les meilleurs contrats quand les unités de compte, plus risquées certes, permettent d’atteindre des rendements potentiellement supérieurs à 5 % au travers d’investissement sur les marchés boursiers via notamment des actions, des OPCVM, des ETF ou encore des produits structurés ; mais aussi sur le marché immobilier via des SCI, SCPI et OPCI ; ou encore sur le marché des matières premières via des trackers sur l’or par exemple.

Consulter également notre Dossier spécial assurance-vie

Le compte à terme ou CAT est aussi une solution sans aucun risque pour les épargnants qui désireraient placer sur le moyen terme une grosse somme d’argent comme un gros bonus, une prime de départ, une donation ou un héritage, en vue par exemple de financer sa résidence principale ou sa résidence secondaire. Le compte à terme comporte en effet un plafond très élevé (de l’ordre de plusieurs centaines de milliers d’euros), voire pas de plafond du tout. Ce placement à capital garanti permet de bénéficier d’un rendement relativement avantageux en contrepartie d’un blocage des fonds déterminé au moment de la souscription du placement. Plus la durée de blocage est importante, plus la performance de l’enveloppe l’est aussi.
Découvrez le compte à terme Distingo*

pub

Les marchés boursiers pour ses investissements de long terme

Enfin, pour ses investissements de long terme et la valorisation d’un capital dans la durée afin par exemple de préparer le financement de sa retraite, la Bourse est une option à privilégier.

En effet, une étude de l’institut de l’épargne foncière et immobilière intitulée « 40 ans de performance comparée » met en lumière l’attractivité de cette classe d’actifs sur le long terme. Ainsi, à fin 2018, les actions ont en moyenne chaque année rapporté 9,1 % sur 10 ans, 6,5 % sur 15 ans, 8,3 % sur 30 ans et 13,7 % sur 40 ans.

Pour investir en Bourse et profiter de l’attractivité de cette classe d’actifs sur le long terme, vous pourrez investir en Bourse sur différentes enveloppes : soit au travers des unités de compte de votre assurance-vie, soit via un PEA, soit via un compte titres. Vous pourrez choisir pour investir sur les marchés boursiers sur le long terme de privilégier des titres vifs ou bien de miser sur les compétences d’un gérant en investissant dans des OPCVM ou bien encore d’opter pour les ETF solutions low-cost souvent très avantageuse, à moins que vous ne privilégiiez les produits structurés pour limiter les risques.

Vous devrez choisir vos supports d’investissement selon votre profil d’investisseur et notamment vos compétences et le temps que vous aurez à consacrer à vos placements. Vous n’y connaissez rien ? Vous ne disposez pas de temps ? Vous avez peur de faire des erreurs ? Optez pour la gestion pilotée ! Appliquée à un contrat d’assurance-vie et même à un PEA ou un compte titres, elle vous permet de déléguer la gestion de vos avoirs à une société de gestion qui effectuera pour vous la sélection d’actifs et réalisera les arbitrages qui s’imposent en fonction de votre profil d’investisseur.

*Voir les conditions de l’offre sur le site de la banque. 

Source des images : Freepik 

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Rédacteur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy travaille à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle couvre les sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading
Trader Turbo Bourse
Bourse et Trading quelles-perspectives-action-Maison-Du-Monde-2021
Produits Financiers bourse-etf-tracker-investir