Premium Les 3 meilleures foncières cotées françaises 2022

Les 3 meilleures foncières cotées françaises 2022

Pour les investisseurs s’intéressant à la « pierre-papier » voici une sélection de foncières cotées en France, offrant des rendements annuels moyens 2017-2021 de leurs dividendes compris entre 4,81 % et 7,79 %.

Ces foncières sont actuellement correctement valorisées en Bourse selon leur patrimoine foncier inscrit à leur bilan, de taille conséquente, et offrent un dividende en croissance depuis au minimum 5 ans.

Qu’est-ce qu’une foncière cotée en Bourse ?

Les foncières cotées en Bourse sont des sociétés dont l’activité consiste à détenir des actifs fonciers (immobiliers). Aussi nommées SIIC en France, elles bénéficient d’un statut fiscal préférentiel. En contrepartie, elles doivent verser la majorité de leurs bénéfices à leurs actionnaires et ne sont pas éligibles au PEA.

Dans la majorité des cas, les revenus des foncières cotées proviennent de la location de leur parc immobilier auprès de leurs clients. Plus rarement, certaines ont pour activité l’acquisition, la valorisation, et la revente d’actifs fonciers.

Les SIIC peuvent être spécialisées dans le foncier de type retail (centre commerciaux), les bureaux et/ou espaces de coworking, le résidentiel, les hôtels, les parkings, les zones commerciales aéroportuaires, ou encore les locaux industriels. Lorsqu’elles disposent d’un portefeuille constitué de plusieurs types de ces actifs fonciers, il s’agit de foncières cotées dites diversifiées.

Pierre papier : nos conseils pour investir dans les foncières cotées

L’investisseur souhaitant se positionner sur les foncières middle ou large cap dispose d’une information relativement pertinente pour connaître la valorisation de ses investissements via la lecture des capitaux propres de la foncière.

En effet, en règle générale, entre quatre et six cabinets d’experts immobiliers réalisent des estimations précises des parcs immobiliers, et de ce fait, les actifs inscrits au bilan sont justement valorisés.

À la lecture du montant des capitaux propres d’une foncière européenne puis en le comparant à sa capitalisation boursière, l’investisseur possède un élément fiable pour juger si la foncière est à son prix, survalorisée ou sous-valorisée.

Toutefois le marché de l’investissement locatif est susceptible de fluctuer au fil des années. Il a par exemple été très favorable durant les 30 dernières années, mais cela ne préjuge pas nécessairement de son évolution future.

Des changements de modes de consommation peuvent influencer le secteur des centres commerciaux avec le développement important du e-commerce via des géants comme Amazon. Les fréquentations physiques des surfaces de ventes peuvent être en diminution. Ce phénomène est toutefois plus marqué aux États-Unis. Les grandes surfaces alimentaires conserveront leurs parts de marché, mais d’autres seront plus exposées (magasins informatiques, d’électroménager, librairies, sont quelques exemples de secteurs fortement impactés par le e-commerce).

Concernant les bureaux, le développement des espaces de coworking, le télétravail depuis le domicile, ont aussi un impact. Cependant, les revenus de ces sociétés foncières sont de types perception de loyers et relativement sécurisants de par leur nature récurrente.

Nos critères pour sélectionner ces sociétés foncières en Bourse

Nous avons retenu des foncières cotées françaises respectant quatre principaux critères qualitatifs :

  • un patrimoine immobilier d’au minimum un milliard d’€ ;
  • une bonne valorisation boursière par rapport à l’actif net (capitaux propres), ce qui signifie que la valeur du patrimoine immobilier soustrait des dettes de la foncière doit être correcte au regard de sa capitalisation boursière ;
  • des valorisations décotées dont la valeur de l’actif net de dettes au bilan est supérieure  à la capitalisation boursière (l’actionnaire paye donc ses actions en Bourse pour un prix inférieur à la valeur du patrimoine immobilier soustrait de l’endettement) ;
  • des dividendes offrant des rendements supérieurs à 4 %, en hausse au titre des cinq dernières années.

Top 3 des foncières cotées françaises 2022 en Bourse

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez lire la suite de l'article en vous abonnant.

Détail de l’abonnement Premium

  • Sélections actions du moment
  • Analyses valeurs et secteurs
  • TOP actions en Bourse
  • Formation investir en Bourse pas à pas
  • Ebook Anticiper les marchés avec l’analyse technique
  • Outil de simulation de portefeuille CAC 40
  • Vidéoconférences « Bourse Académie » avec un expert

Abonnez-vous dès maintenant

OFFRE 1er MOIS GRATUIT

Abonnement résiliable à tout moment
S’abonner pour lire la suite Déjà abonné ? Connectez-vous