Rejoignez +31 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Apple : le Noël des actionnaires vient d’avoir lieu !

Le 04 mai 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Apple noel actionnaires vient avoir lieu

SCPI LF Europimmo Calci Patrimoine banniere pave

Le 1er mai a pris des accents de fête des actionnaires pour les heureux détenteurs de titres d’Apple. La firme américaine a annoncé le jour de la fête du travail ses très bons résultats du 2ème trimestre 2018 et sa volonté de procéder à un plan de rachat d’actions de très grande envergure. Focus sur les dernières annonces de la firme à la pomme.

Programme de rachat d’actions annoncé par Apple grâce à la politique de Trump

C’est encore un trimestre record pour Apple habitué aux coups d’éclat et résultats mirobolants. Les bénéfices pour le second trimestre fiscal qui s’est clôt le 31 mars 2018 ont été bien supérieurs aux attentes. Résultat : le cours de l’action s’envole avec une progression de 4,3 % le jour de l’annonce des résultats. La capitalisation boursière du groupe de Cupertino atteint désormais les 900 milliards de dollars.

Il faut dire que les revenus du groupe ont progressé au cours du deuxième trimestre de 16 %, à 61,1 milliards de dollars. Dans la foulée, le conseil d’administration a voté une hausse de 16 % du dividende sur le trimestre.

Et, deuxième mesure très attendue (les rumeurs allaient bon train depuis plusieurs jours), un plan de rachat d’actions de 100 milliards de dollars a été annoncé. Ce qui représente tout de même la plus grosse opération de rachat d’actions jamais annoncée par un groupe américain ! Mais la firme à la pomme n’est pas novice en la matière. C’est même une spécialité de l’entreprise qui a déjà à son actif cinq des dix plus grosses opérations de rachat d’actions de l’histoire américaine. Sur les 6 dernières années, de 2012 à 2018, Apple aura ainsi rendu 275 milliards de dollars à ses actionnaires, dont 200 milliards en rachat d’actions.

Le CEO, Tom Cook, n’a pas encore donné de calendrier pour cette opération hors du commun, conséquence de la loi votée fin 2017 par les Républicains qui vise à taxer à 15,5 % les stocks de trésorerie détenus à l’étranger et qui conduit Apple à faire revenir 269 milliards de dollars sur le sol américain.

Chiffres du semestre record d’Apple 

Infographie-actions-Apple

1 million d’iPhone vendu par jour dans le monde

Ses très bons résultats du second trimestre 2018, Apple les doit notamment et comme à son habitude à ses ventes d’iPhone. En effet, les revenus issus de l’iPhone représentent encore l’essentiel des ventes et profits d’Apple.

Le ralentissement des ventes et les chiffres du 2ème trimestre très légèrement en-deçà de ce qui était attendu (52,2 millions d’iPhones vendus contre 53 millions pour les prévision des analystes) n’ont que peu impacté le groupe de Cupertino. Malgré la saturation du marché des iPhones et les critiques autour de l’iPhone X dès sa sortie qui jugeaient le prix du petit dernier d’Apple bien trop élevé, les revenus tirés de l’iPhone ont  progressé de 14 %, à 38 milliards au deuxième trimestre. L’iPhone X qui coûte tout de même plus de 1 000 dollars a même permis de tirer vers les haut les résultats et a dominé les ventes chaque semaine sur ce trimestre.

On notera également que l’entreprise gagne du terrain à l’international. La croissance de la société a même dépassé les 20 % en Chine et au Japon et 65 % du chiffre d’affaires de ce deuxième trimestre est réalisé hors États-Unis.

Les services Apple de plus en plus rentables

Enfin, il faut souligner que le dynamisme des services n’est pas sans expliquer ces bons résultats. À titre d’exemple, soulignons que les abonnement aux offres payants de vidéo en streaming et Apple Music ont bondi sur 1 an (ils représentent 270 millions au 2nd semestre 2018 contre 100 millions un an auparavant). Mais l’Apple Store ou encore Apple Pay sont aussi des leviers de croissance extraordinaire. Chaque appareil Apple rapporte en moyenne 30 dollars à la société à la pomme selon les analystes de Morgan Stanley. Et 1,3 milliards d’appareils actifs sont en circulation dans le monde entier !

Le poids des services dans le chiffre d’affaires de la marque devrait encore considérablement s’intensifier selon la banque d’investissement américaine qui estime qu’ils représenteront l’essentiel de la croissance des revenus de la firme au cours de cinq prochaines années. Ils ont déjà tout de même généré 30 milliards de dollars de revenus l’an dernier et Apple table sur 50 milliards à horizon 2020.

Apple semble se porter à merveille et le développement des GAFA ne semble que peu touché par les débats politiques et réglementaires sur la protection des données qui a suivi le scandale Facebook Cambridge Analytica. Les quatre géants du numérique affichent une croissance moyenne de 28 % pour le premier trimestre 2018 selon le Wall Street Journal.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


chute-actions-bourse
pernod-ricard-bourse
courtier-en-ligne-bourse
hausse-taux-interet