Rejoignez +28 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Straddle

banniere-ass-vie_300-250

anticiper-marche-analyse-technique-300250

banniere-xtb-juillet-2018

Un straddle, appelé aussi stellage ou option double est une stratégie d’options qui implique l’achat ou la vente d’un call et d’un put avec des strikes et dates d’échéance identiques.

Les traders utilisent cette stratégie quand ils anticipent une variation sensible du cours du sous-jacent (souvent suite à la publication des résultats ou selon l’actualité d’une société) mais ne savent pas dans quel sens se fera la variation. Pour encaisser un profit substantiel avec cette stratégie, la volatilité doit être forte. Un straddle est une stratégie risquée mais elle peut générer, en contrepartie, un effet de levier important.

On appelle vulgairement les utilisateurs du straddle les “acheteurs (ou vendeurs) de volatilité”.

Long straddle

En plus d’être une stratégie risquée, l’analyse du trader ne doit pas être partagée sur l’ensemble du marché. En effet, lorsqu’une forte hausse du cours est annoncée sur le marché, la prime des options est souvent plus élevée et réduit donc les gains potentiels, même dans l’hypothèse où la variation du prix de l’action serait très importante. La volatilité doit être forte pour que le trader puisse couvrir le montant des deux primes (ou plus).

Dans le cas d’un long straddle, l’investisseur pré-détermine des points morts au-dessus et en-dessous de sa position initiale.

A échéance, la perte maximale est la prime payée pour les options d’achat et de vente et donc connue à l’avance et limitée.

Si le cours du sous-jacent est proche du strike à l’échéance de l’option, alors le straddle n’aura engendré aucun profit et la perte sera équivalente à la prime payée pour ces options.

A contrario, plus le cours du sous-jacent est loin du strike, plus le profit est important.

Note : il est fréquent que les traders qui utilisent cette stratégie clôturent leur position si l’action a eu un mouvement important correspondant à leurs anticipations.

Short straddle

A l’instar du long straddle, le short straddle convient aux investisseurs qui prévoient une faible variation du prix du sous-jacent, dans un sens ou dans l’autre. Le vendeur d’un straddle s’attend donc à ce que la fluctuation du cours de l’action soit plus faible que le prix payé pour les options.

L’investisseur encaissera un profit si le cours de l’action fluctue à l’intérieur des points morts fixé initialement. Si le cours de l’action part très loin à l’extérieur de la fourchette des seuils, les pertes engendrées peuvent être colossales.

Une stratégie similaire consiste à acheter ou à vendre des puts ou des calls sur la même valeur sous-jacente, de même échéance mais de strike différents : on appelle ce type de stratégie un strangle.

#

Derniers Dossiers


Francais-frileux-changement-banque
outils mieux gerer argent fins de mois
commandements-pour-booster-carriere
dossier-phare-Banque