Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*

Leveraged Buy-Out (LBO)




LBO : un montage financier visant à racheter une société via l’effet de levier

La reprise avec effet de levier ou LBO consiste à acheter une autre société en empruntant l’argent nécessaire à l’achat.

LBO : quel est fonctionnement pour ce montage financier ?

Pour effectuer un LBO, une société holding est créée. C’est elle qui supporte le remboursement de la dette des repreneurs en vue du rachat de la société cible. Les fonds empruntés représentent environ 70 % des fonds nécessaires à l’acquisition. Ce qui signifie qu’une petite partie des fonds (30 % environ) sont amenés par des structures spécialisées dans le capital-risque.

Souvent, les actifs de l’entreprise récemment achetée sont utilisés comme garantie pour les prêts en plus des actifs de la société acquéreuse.

Le remboursement de l’emprunt est rendu possible grâce aux versements de dividendes de la société rachetée à la holding. Ainsi, celle-ci récupère le cash-flow pour rembourse le prêt.

Notez que la société holding et la société cible fusionnent généralement à la fin du remboursement de l’emprunt. Toutefois, il arrive que la fusion ait lieu pendant le remboursement. La fusion de la société cible et de la holding est un élément clé du LBO puisque celle-ci permet de déduire la charge de l’emprunt de ses résultats sans avoir à faire une distribution de dividendes.

LBO : pourquoi y avoir recours ? Quels sont les avantages du LBO ?

Le but des LBO est de permettre aux entreprises de faire de grosses acquisitions sans avoir à engager beaucoup de capitaux propres.

Dans l’idéal, les capitaux employés pour financer le LBO auront une rentabilité supérieure au taux de l’emprunt, ce qui permet de bénéficier d’un effet de levier.

De plus, le recours au LBO pour acquérir une société permet aussi parfois de bénéficier d’avantages fiscaux comme le crédit d’impôt pour la holding ou la réduction d’impôt sur les intérêts d’emprunt, particulièrement en cas de reprise de la société cible par ses salariés.

LBO : quels sont les différents types de LBO existants ?

Il existe différents types de LBO selon la nature des investisseurs :

  • LMBO : la LBO est qualifiée de Leveraged Management buy-out lorsque les repreneurs sont des cadres dirigeants de l’entreprise rachetée ;
  • LBI : la LBO est qualifiée de Leveraged Buy-In  lorsque les repreneurs proviennent uniquement de l’extérieur ;
  • BIMBO : la LBO est qualifiée de Buy-In Management Buy-Out  lorsque les acheteurs sont à la fois des investisseurs extérieurs et des cadres internes à l’entreprise rachetée ;
  • LBU : la LBO est qualifiée de Leveraged Build-Up lorsque les actionnaires veulent à terme fusionner l’entreprise avec une autre ;
  • LMBI : la LBO est qualifiée de Leveraged Management Buy-In lorsque les acheteurs sont des investisseurs extérieurs et qu’ils apportent une nouvelle équipe de management ;
  • OBO : la LBO est qualifiée de Owner Buy-Out lorsque le propriétaire de la société est lui-même acheteur.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.