Illiquidité

81 conseils 300-250


banniere-ass-vie_300-250

investir-argent-bourse-300250.png

Illiquidité : un actif ou un titre difficilement monnayable

L’illiquidité désigne un titre ou un actif qui peut être difficilement vendu ou échangé contre du cash sans le brader.

Les raisons de l’illiquidité

Un actif illiquide ne peut pas être vendu rapidement à cause d’un manque d’investisseurs ou de spéculateurs disposés à l’acheter. Ce manque d’engagement de la part des investisseurs mène également à des écarts plus grands entre le prix demandé (du vendeur) et le prix offert (de l’acheteur) que se que l’on pourrait trouver dans un marché réglementé avec des échanges quotidiens.

Exemples d’actifs illiquides

Les actifs illiquides par nature comprennent l’immobilier, le marché automobile, les antiquités, les intérêts des entreprises non cotées et quelques titres de créance. Par opposition, la majorité des titres cotés sur les principales bourses, comme les actions, les obligations et les matières premières sont très liquides et peuvent être vendus sur le champ sur le marché à un prix correct.

Illiquidité et marchés financiers

Les titres illiquides comportent plus de risques que les liquides. Ceci est particulièrement vrai en période de turbulences financières lorsque le ratio acheteurs/vendeurs est déséquilibré. Dans ces moments, les détenteurs de titres illiquides se retrouvent dans l’impossibilité de les revendre ou de s’en défaire sans perdre beaucoup d‘argent.

À lire aussi : Acheter en viager

E-book gratuit à télécharger : Société civile de placement immobilier, SCPI : comment investir

#

Derniers Dossiers


incroyables-delits-inities

7 incroyables délits d’initié

On parle de délit d’initié (insider trading, en Anglais) lorsqu’une personne achète ou vend des titres financiers en se basant sur des informations dont ne […]

dossier-phare-Banque
questions-argent