Jack Ma : portrait du président d’Alibaba, empire du ecommerce

Le 09 août 2019

investir-turbo-valeur-bourse

jack-ma-alibaba

Dans notre catégorie dédiée aux fondateurs de grandes sociétés, Café de la Bourse dresse le portrait de Jack Ma, célèbre président d’Alibaba Group. Ce personnage haut en couleurs a fait de cette société l’une des plus grandes plateformes de commerce en ligne du monde, connue par le plus grand nombre.

Histoire et portrait de Jack Ma

Jack Ma, de son nom d’origine Ma Yun, est né le 10 septembre 1964 dans la ville de Hangzhou, capitale de la province chinoise de Zhejiang. Ses parents étaient tous deux conteurs musicaux. Dès son plus jeune âge, Jack Ma s’intéresse à la langue anglaise. Il ira jusqu’à travailler gratuitement dans un hôtel touristique pour perfectionner son niveau d’anglais.

Il rencontre son épouse pendant ses études à l’université de Hangzhou. Ils auront deux enfants : une fille et un garçon.

Son patrimoine actuel est estimé à 37 milliards de $* faisant ainsi de Jack Ma , l’homme le plus riche de Chine et la 21ème plus grosse fortune mondiale.

Jack Ma : ses études et son parcours avant Alibaba

Jack Ma n’est a priori pas très scolaire car il échoue à deux reprises aux examens d’entrée à l’université d’Hangzhou, les mathématiques étant son point faible. Il a également tenté dix fois d’intégrer Harvard, sans succès.

En 1988, il obtient cependant son baccalauréat d’anglais et devient professeur d’anglais. Il exercera ce métier jusqu’en 1994, date à laquelle il crée sa première entreprise : une agence de traduction et d’interprétation.

En 1995, lors d’un déplacement aux États-Unis dans le cadre d’une mission qui lui était confiée par le gouvernement chinois, Jack Ma découvre les opportunités liées à Internet et réalise le potentiel des dot.com (startups liées au web).

De retour en Chine, il fonde « China Pages » qui propose la création de sites web à destination des entreprises. Deux ans plus tard, il cesse cette activité en raison de la trop forte concurrence de Hangzhou Telecom.

Les succès et réussites de Jack Ma au sein d’Alibaba

alibaba-ecommerce-jack-ma

En septembre 1999, Jack Ma et quelques associés créent Alibaba, un site de ventes de marchandises interentreprises. Le concept, innovant, est toujours d’actualité : les abonnés doivent verser une cotisation pour être certifiés comme vendeurs de qualité et proposer leurs articles.

Le jeune patron d’Alibaba bénéficie d’une activité en croissance exponentielle. De fait, trois ans seulement après sa création, Alibaba génère 800 000 $ de chiffre d’affaires.

Une autre des grandes réussites de Jack Ma fut le site « Toabao », créé en 2003. Ce site web fonctionne sur un principe différent de celui d’Alibaba : son utilisation est gratuite et ses revenus sont assurés par la publicité.

Courant 2016, Jack Ma a annoncé l’intention d’Alibaba de se diversifier dans le secteur des médias avec pas moins de 7 milliards de $ investis sur une période de trois ans au sein de ce secteur.

Douze ans après sa création en 2012, Jack Ma dirige la plus grande société de e-commerce chinoise, pesant 1 200 milliards de yuans de transactions annuelles et 56 milliards de $ de chiffre d’affaires.

Alibaba est l’une des sociétés composant le cercle très fermé des BATX, ces entreprises incontournables du secteur de la Tech chinoise.

Aux potentiels actionnaires, il s’adresse en ces termes : « Si vous souhaitez investir dans notre compagnie, nous plaçons le client en n°1, l’employé en n°2, l’actionnaire en n°3 ».

La réussite de Jack Ma est d’autant plus remarquable qu’il n’a reçu aucune formation initiale dans la Tech contrairement à ses « compères » qui ont fait fortune dans le web comme Jeff Bezos, Bill Gates ou Marc Zuckerberg par exemple. On peut donc qualifier Jack Ma de parfait « self-made-man ».

Le président d’Alibaba a annoncé dans une lettre au public et à ses actionnaires qu’il prendra sa retraite le 10 septembre 2019, date à laquelle le groupe Alibaba fêtera ses 20 ans. Daniel Zhang, l’actuel PDG d’Alibaba, le remplacera en qualité de président du comité de direction.

Centres d’intérêt et hobbies de Jack Ma

Jack Ma est actif sur les réseaux sociaux et aime être sous les feux de la rampe. Il apprécie les invitations aux conférences et tables rondes en tous genres. Mais il lui arrive également de se produire sur scène lors de festivals musicaux « Mandopop ». Fait exceptionnel dans l’univers des grands patrons : il se produit également devant des dizaines de milliers de ses salariés en imitant Michael Jackson. De quoi mettre du peps dans ses prises de paroles et ringardiser les keynotes d’Apple !

Jack Ma est aussi passionné de peinture à l’huile et pratique le kung-fu. Le patron d’Alibaba est donc un personnage haut en couleurs.

Le principal centre d’intérêt de Jack Ma est l’éducation. C’est pour lui une passion et d’ailleurs très probablement une des raisons de sa retraite anticipée car il souhaite revenir à ses premières amours et consacrer du temps à des associations caritatives axées sur l’éducation.

*Forbes au 26 juin 2019.

Sources des images : Flickr
Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


francais-et-bourse-reconcilier
arnaque-escroquerie-finances
cours-bourse-matieres-premieres-investir
cryptomonnaies-gare-arnaques-sites-blacklistes