Pourquoi les penny stocks sont-elles plus risquées ?

Le 14 août 2009

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Certains investisseurs pensent qu’il faut aller fouiller chez les penny stocks pour trouver le prochain Google ou General Electric. Mais cette stratégie s’avère vaine la plupart du temps. Quatre facteurs rendent ces titres plus risqués que celles de grosses entreprises.

Le public ne dispose pas de suffisamment d’informations

La clef d’une stratégie d’investissement est d’acquérir assez d’informations tangibles pour prendre des décisions en toute connaissance de cause. Pour small caps, l’information est beaucoup plus difficile à dénicher. Les sociétés cotées sur ces marchés, comme Alternext ou le marché libre, ne sont pas soumises aux mêmes règlementations de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) que les big caps.

De plus, la majorité de l’information disponible sur les small caps provient trop souvent de sources peu fiables.

Pas de standards minimums

Les titres cotés sur le marché libre (ou les pink sheets aux Etats-Unis) n’ont pas à remplir de conditions minimums pour rester sur le marché. Une fois qu’une entreprise ne peut plus maintenir sa place sur l’un des marchés phares, comme le CAC 40, elle est rétrogradée sur l’un des plus petits.

Les marchés avec des standards minimums fournissent donc une sorte de filet de sécurité, de garantie de qualité et de transparence.

Manque d’historique

Bon nombre de small caps sont soit de jeunes, soit au bord de la faillite. Ces sociétés ont généralement peu, voire pas du tout, de résultats visibles. Ce manque d’historique rend plus difficile de déterminer le potentiel d’appréciation de l’action.

Faible liquidité

Le fait que les actions ne soient pas très liquides entraîne deux problèmes.

Premièrement, il se peut que vous ne puissiez pas vendre l’action. S’il y a peu de liquidité, il peut s’avérer difficile de trouver une contrepartie et vous devrez alors baisser le prix jusqu’à qu’il soit plus attractif aux yeux des acheteurs potentiels.

Deuxièmement, ce peu de liquidité permet à certains traders de manipuler les prix des actions. Cette manipulation peut s’effectuer de différentes façons, la plus simple étant d’acheter des actions en quantité suffisante pour faire gonfler les prix, puis de les revendre aussitôt.

#

Derniers Dossiers


classement-actions-pea
crypto-trader-bourse
analyse-bourse-atos
fonds-activiste