Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
4 fonds d’investissement auxquels vous n’aviez jamais pensé

4 fonds d’investissement auxquels vous n’aviez jamais pensé




4 fonds d’investissement auxquels vous n’aviez jamais pensé image

La performance des fonds traditionnels a été décevante depuis le début de l’année. Voici quatre fonds moins pour le moins originaux, pour investir dans le vice, les montres, la franc-maçonnerie et … Björk.

Les investissements du vice

Le Vice fund est un fonds d’investissement américain crée en 2002 par la compagnie financière USA Mutuals. Les valeurs présentes dans le portefeuille de ce fonds sont essentiellement liées à l’industrie du tabac, de l’armement, de l’alcool ou du jeu comme Philip Morris, General Dynamics Group (armement), Heineken ou encore Las Vegas Sands Corp.

Ce fonds, considéré par certains d’immoral réalise de bonnes performances depuis sa création puisqu’il enregistre une progression de 9,36% depuis sa création en 2002 contre 6,70% pour le S&P 500 Index sur la même période.

Et si l’on veut comparer deux indices antagonistes, l’année dernière, le Ave Maria Fund (fonds confessionel) a enregistré une hausse de 0.36% pendant que le diable de Vice Fund progressait de 16,73%. Etre vertueux ne paie pas toujours.

A l’heure de l’investissement dans les montres

Le fonds Precious Time a été lancé en 2010 par la société luxembourgeoise Elite Advisers. Il se concentre sur les investissements en montres de luxe. Le fonds est principalement investi en Rolex (32%), Patek Philippe (31,5%) et Cartier (22,3%).

Ce fonds d’investissement qui gère plus de 10 millions d’actifs affiche de très bonnes performances en 2011 puisqu’il a performé de 11,97%. Les bijoux restent une valeur refuge.

De l’ésotérisme dans votre portefeuille

Depuis 2011, le Fonds Commun Participatif Maçonnique (FCPM) permet aux particuliers d’investir dans des entreprises sélectionnées par des membres de la franc-maçonnerie. Il s’agit donc de financer des projets qui pour les fondateurs symbolisent les valeurs de l’organisation.

Pour postuler à ce fonds, l’entreprise souhaitant être financé doit entre autre avoir un réel apport pour la société, être écologiquement responsables et s’assurer que les sous-traitants respectent aussi les mêmes valeurs. Les montants investis par le fonds sont compris entre 25 000€ et 300 000€ par entreprise. On retrouve des projets très variés comme une académie d’art de vivre, une structure de cours particuliers ou encore une société spécialiste dans l’éclairage architectural.

La mélodie de l’investissement selon Björk

C’est bien la chanteuse Björk qui a donné son nom à ce fonds d’investissements islandais. En 2008, elle s’est associée à la société de services financiers Audur Capital pour créer un fonds ayant pour objectif de participer à l’effort du rétablissement économique de son pays et pour « introduire les valeurs féminines dans le monde de la finance ». Le groupe Andur Capital emploie 15 femmes sur les 17 salariés que compte la société.

Le fonds est essentiellement investi dans des activités durables mettant en avant les ressources naturelles de l’Islande.

Jérémy Lemière