Lydia : l’incontournable fintech française

Lydia : l’incontournable fintech française




“Je te fais un Lydia” est une expression déjà bien ancrée dans la culture populaire et qui se répand à vitesse grand V. Son origine ? La start-up et fintech française Lydia.

Forte d’une base de plus de 5,5 millions d’utilisateurs, l’application mobile est entrée en phase d’hyper-croissance : depuis son ouverture au marché européen en 2017, elle séduit de plus en plus de nouveaux clients à travers le continent.

En France, plus de 25 % des Français âgés de 18-30 ans ont un compte Lydia. C’est dire l’engouement que suscite la 22ème licorne française maintenant capitalisée à plus d’un milliard de dollars… Et pourtant, son profil très atypique ne la prédestinait pas à un tel succès.

Lydia : qu’est-ce que c’est ?

Lydia

Une fintech pas comme les autres

Lydia n’est pas une fintech fondée par une banque traditionnelle à la force de frappe financière stratosphérique. Elle est à la base de l’idée de deux amis : Cyril Chiche et Antoine Porte. Ils lancent leur start-up en 2011 et en 2013 l’application arrive sur le marché. Rapidement, Lydia monte dans les tours et se révèle un véritable succès sur le territoire français : surtout auprès des jeunes actifs qui deviennent la base de leur clientèle. Une interface mobile unique, une possibilité de personnalisation et d’interaction inédite dans le monde des services financiers, une aversion pour la paperasse et les lourdeurs administratives… Autant de libertés qui ont fait mouche chez cette clientèle très exigeante.

Des gros poissons au capital

Le leader français du paiement mobile, Lydia a réalisé l’année dernière une levée de fonds substantielle de 112 millions d’euros. En soutien ? Le conglomérat technologique chinois Tencent  (15 janvier 2020).

Les actionnaires historiques Open CNP by CNP Assurances, XAnge et New Alpha ont aussi participé à l’opération et continuent de soutenir la jeune entreprise et ses ambitions. La startup a déjà commencé à utiliser massivement ses nouveaux fonds pour étendre son modèle de plateforme dans toute l’Europe.

Depuis la première levée de fonds de 600K€ en 2013, le financement total qui a permis la création puis le développement de Lydia représente plus de 232 millions d’euros, répartis sur 7 levées de fonds. Parmi les 13 investisseurs, on retrouve notamment Romain Afflelou mais aussi des fonds « private equity » américains comme :

  • Accel, connu pour avoir notamment financé Facebook, Slack, Dropbox, Spotify, Etsy ;
  • Dragoneer Investment Group, connu pour avoir notamment financé AirBnB, Alibaba, Discord, Snapchat, Uber.

Des perspectives très encourageantes

En 2020, Lydia ajoute une médaille à son actif : le label French Tech 120. Cette certification délivrée par une équipe exigeante qui évalue l’ensemble des startups françaises pour identifier les 120 startups françaises en tête de peloton de croissance. Depuis 2021, Lydia fait également partie du classement Next40, un label créé en 2019 par le gouvernement français pour soutenir et promouvoir 40 jeunes entreprises françaises qu’il considère comme prometteuses et susceptibles de devenir des leaders technologiques.

C’est cette année pourtant difficile pour l’économie mondiale que la startup connaît un élan de croissance impressionnant.

En 2021, l’offre d’épargne rémunérée est lancée ainsi qu’une offre « Le Trading selon Lydia » permettant l’investissement en Bourse et l’investissement en cryptomonnaies.

Qu’est-ce que Lydia offre de plus qu’une banque traditionnelle pour améliorer mon quotidien ?

Tout cela est très intéressant, mais qu’est-ce que Lydia a de plus que ma banque traditionnelle ?

Un compte courant « amélioré »

Le compte courant Lydia a toutes les caractéristiques d’un compte courant traditionnel : IBAN, carte de débit Visa et compte épargne fiscalisé, accessible à partir de 10 € et affichant un taux de rémunération de 0,6 %, dont le taux est boosté à 2 % les trois premiers mois. Les dépôts sont sécurisés puisque, comme c’est le cas avec une banque traditionnelles, les fonds déposés sur un compte Lydia sont garantis à hauteur de 100 000 euros par le Fonds de Garantie des Dépôts (FGDR) en cas de faillite.

En plus de cela, vous avez la possibilité de personnaliser l’aspect esthétique de votre espace : émojis, photos, images en tout genre…

Tous vos paiements et transferts sont réalisés instantanément : finis donc les délais de paiement qui s’étirent ! Enfin, vos cartes bancaires sont utilisables dans le monde entier et vos frais à l’étranger sont extrêmement faibles, voire gratuits avec les abonnements Lydia Bleu et Lydia Noir.

Vous avez la possibilité de connecter votre compte courant Lydia à un autre compte bancaire déjà existant pour éviter un transfert d’habitudes trop abrupt pour vous.

Vous avez même la possibilité de souscrire à des crédits à la consommation d’un montant allant de 100€ à 3 000€. Il est également possible d’étaler ses dépenses sur plusieurs mois.

Modalités de paiement « mobile »

En plus de tous ces avantages, Lydia propose un système de paiement mobile sans contact avec un plafond lié à l’abonnement. De plus en plus de boutiques acceptent ce mode de paiement.

Vous avez aussi à disposition une carte bancaire “multi-comptes” connectée directement à votre application et qui vous permet de choisir sur quel compte vous souhaitez que vos achats soient débités. Vous avez aussi la possibilité d’activer et de désactiver votre carte directement depuis votre application mobile, ce qui se révèle assez pratique. Cela vous évite d’appeler votre banque en catastrophe pour bloquer une carte que vous pensiez perdue ou volée, mais que vous retrouvez dans vos affaires un peu plus tard.

Il est également possible de créer des cartes virtuelles éphémères pour vos paiements en ligne. Ainsi, vous supprimez totalement le risque de fraudes sur votre carte bancaire principale.

Par exemple, si vous souhaitez acheter un article à 40€ sur Internet, il vous suffit de créer une carte virtuelle éphémère d’un montant de 40€ et de choisir le compte depuis lequel vous souhaitez que le montant soit débité. Après votre achat, la carte virtuelle éphémère sera détruite afin que les numéros soient inutilisables par un éventuel fraudeur qui aurait pu les récupérer.

Des transferts d’argent simplifiés et interactifs

L’application au design épuré permet de mettre en place un système de comptes partagés et dispose de fonctionnalités très interactives. Lydia expose 3 cas de figure dans lesquels l’utilisation d’un compte partagé est pertinente : pour les couples, les colocations ou les vacances.

Un compte peut être rendu accessible à tout un groupe qui gère ses dépenses comme il l’entend. Petite sécurité supplémentaire : chaque personne voit ses droits différer par rapport à une autre en fonction des choix de l’administrateur du compte ! Les vacances entre amis sont donc facilitées.

Comme vous le constatez, l’obsession de Lydia est de parvenir à centraliser toute la gestion de vos finances personnelles grâce à votre cher smartphone.

Quelques petits plus qui font plaisir

Compte d’épargne rémunéré à 0,6 %

Lydia vante l’existence d’un compte d’épargne rémunéré à 0,6 %, garanti en capital, avec un plafond fixé à 1 millions d’euros, disponible en quelques clics et bénéficiant de la garantie des dépôts bancaires.

Notez tout de même que, contrairement au livret A, ce livret est fiscalisé est soumis à la flat taxe à 30 % ou au barème de l’impôt sur le revenu + 17,2 % de prélèvements sociaux.

Possibilité de faire une cagnotte

Leetchi, Cagnotte.me… Dans le cadre d’un anniversaire ou de tout autre événement, la collecte d’argent peut se faire via des plateformes en ligne. Lydia propose également ce type de système, mais elle ne prend aucune commission et vous donne la possibilité de dépenser l’argent directement et à plusieurs.

comparatif offres cagnottes Lydia

Screenshot tirée de la page “cagnotte” du site internet de Lydia

La « Roulette Lydia »

Quand vous effectuez des paiements avec Lydia, vous jouez en permanence et passivement à la “roulette Lydia”. À quoi sert-elle ? Elle vous permet d’être tiré au sort pour obtenir le remboursement d’un de vos paiements.

Tous les 1 000 achats réalisés par les utilisateurs de l’application Lydia d’un même pays, effectués avec leur carte Lydia (carte physique ou virtuelle ; en magasin ou sur Internet), l’un des utilisateurs ayant exécuté un paiement est tiré au sort automatiquement.

Grosso modo, plus vous effectuez de paiements avec l’application et plus vous avez de chances d’obtenir le remboursement d’un de vos paiements. 

Si le tirage au sort désigne comme gagnant un utilisateur ayant souscrit à l’offre Lydia Gratuit, il bénéficiera alors d’un remboursement correspondant à la moitié (x0,5) de sa dépense, dans la limite d’un montant maximum de 50 €.

Si le gagnant est un utilisateur ayant souscrit un abonnement Lydia Bleu, il recevra un remboursement équivalent à une fois (x1) le montant de sa dépense, dans la limite d’un montant maximum de 100 €.

Les utilisateurs ayant opté pour un abonnement Lydia Noir peuvent recevoir un remboursement égal à deux fois (x2) la dépense, dans la limite d’un montant maximum de 200 €.

Des prêts à la consommation accessibles

Des prêts à la consommation sont facilement accessibles directement sur la plateforme (allant de 100 € à 3 000 €). Lydia ne vous demande aucune contrepartie mais votre demande doit être acceptée par les services de Lydia.

  • Pour les montants de 100 € à 500 € et une fois l’accord reçu, l’argent peut être crédité sur votre compte Lydia immédiatement, ou bien sous 14 jours, selon le choix de l’utilisateur.
  • Pour un prêt de 500 € à 1 500 €, l’argent peut être crédité sur votre compte Lydia immédiatement, ou bien sous 14 jours, selon le choix de l’utilisateur. La somme peut également être versée sur un compte bancaire de son choix sous 7 jours.
  • Les montants de 1 000 € à 3 000 € sont crédités sous 7 jours sur un compte bancaire de son choix.

L’emprunt peut être remboursé entre 3 et 36 mois. Attention quand même au TAEG qui peut être un peu élevé en fonction du nombre de mensualité, du montant emprunté et du versement, mais aussi au risque que comporte un crédit à la conso.

Les offres proposées par Lydia

Lydia
Lydia propose 1 offre gratuite et 2 offres payantes. Présentons-les succinctement !

Offre Lydia gratuit

En choisissant l’offre Lydia gratuite, vous avez la possibilité de réaliser 20 opérations pour 1 000 € de transaction par mois. Aucune carte bancaire ne vous est offerte mais vous avez accès à 3 cartes Internet. Enfin vous avez droit à une petite participation à la roulette Lydia.
Découvrez Lydia

Abonnement Lydia Bleu

Pour l’offre Lydia bleu, comptez 4,90 € par mois ou 49 € pour l’abonnement annuel. Vous pouvez faire autant d’opérations que vous le souhaitez dans la limite de 5 000 € de transaction, vous bénéficiez d’une carte Visa bleue offerte et personnalisable qui vous permet de réaliser 3 retraits. Vous avez droit à 20 cartes Internet et vous participez pleinement à la roulette Lydia. 1 mois offert sur l’offre Lydia Bleu avec le code « LYDIABLEU1M » (jusqu’au 01/03/22)*.
Découvrez Lydia Bleu

Abonnement Lydia Noir

Pour l’offre Lydia Noir, on monte d’un cran.

Disponible à 7,90 € par mois ou 79 € par an, elle vous permet de réaliser un nombre illimité d’opérations dans la limite de 50 000 € de transaction. Une carte Visa noire personnalisable vous est offerte et vous disposez du même nombre de cartes internet que pour la Lydia Bleu. Vous participez à la roulette Lydia, mais bénéficiez également d’un plus solide accompagnement car vous pouvez contacter le support par téléphone et avez accès à une conciergerie par SMS. Vous avez accès à une assurance voyage, sports d’hiver et à une assistance médicale à l’étranger. Enfin, vos achats sur internet sont protégés.
Découvrez Lydia Noir

Pour les clients ING, du 20 au 27 janvier 2022, 80 € offerts pour toute souscription d’un abonnement Lydia Bleu (mensuel* ou annuel) ou Lydia Noir annuel avec le code COMPTECOURANT*

Article sponsorisé

*Voir conditions sur le site de Lydia

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.