Rejoignez +31 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Non-Zero permet aux courtiers d’augmenter la profitabilité de leurs clients

Le 09 octobre 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

banniere-ass-vie_300-250

SCPI LF Europimmo Calci Patrimoine banniere pave

Alors que l’industrie du courtage FX/CFD se bat pour trouver une nouvelle direction, un perturbateur amorce un changement. Tout savoir sur Non-Zero, ce nouvel outil proposé par les courtiers CFD et Forex à leurs clients pour améliorer leur profitabilité.

Ces derniers mois ont été la preuve que l’industrie du Trading FX/CFD va sensiblement changer après l’introduction du nouveau cadre réglementaire de l’ESMA. Alors que les maisons de courtage luttent pour réorienter leur offre, le lancement du nouveau cadre réglementaire européen prouve que les autorités sont fermement résolues à protéger les traders particuliers.

La divulgation des pertes des clients : un facteur de hausse de la profitabilité

La divulgation obligatoire du pourcentage de clients perdants par les courtiers lors de la commercialisation de leurs offres indique qu’il est temps de changer le fonctionnement de l’industrie du Trading en profondeur. En ce qui concerne les performances de leurs clients, les statistiques moyennes des courtiers (selon Finance Magnates) indiquent que 76,4 % des traders particuliers sont perdants.

S’il y a une tendance à suivre sur ces chiffres, c’est qu’après le premier mois de l’introduction du nouveau cadre réglementaire (notamment la baisse des effets de levier), ces statistiques ont nettement évolué. Pour certaines maisons de courtage, le pourcentage de clients profitables a augmenté de près de 10 %.

Non-zero : la fin des pertes des clients comme source de profits du courtier

Les pertes des clients des sociétés de courtage agissant comme « Market Maker » sont des gains pour le courtier. Tant que les clients sont au courant, ce n’est pas un problème pour la réputation du courtier. Autrement ce pourrait être un problème, même si l’exécution est juste et équitable. Tant que le courtier fonctionne de manière équitable et transparente, il n’y a pas de préjudice mais ce n’est pas toujours le cas et certains courtiers se gardent bien de dire qu’ils font des profits sur les pertes de leurs clients.

Ce problème est sur le point d’être résolu avec l’introduction d’une toute nouvelle solution sur le marché. Des professionnels expérimentés de l’industrie du Trading ont fondé Non-Zero, une plate-forme capable de garantir que les intérêts des courtiers et de leurs clients sont parfaitement alignés, quel que soit le modèle opérationnel choisi par le courtier.

En redistribuant une partie de leurs gains provenant de la gestion des transactions des clients, les courtiers peuvent considérablement augmenter la durée de vie moyenne d’un Trader. Cela conduit à une meilleure expérience utilisateur, à la possibilité de réévaluer les stratégies et les comportements commerciaux, et à aborder le marché de manière plus méthodique.

Les 3 avantages du Token Non-Zero

Le Token Non-Zero peut résoudre trois problèmes dans l’industrie du Trading FX/CFD :

  • Les clients insatisfaits qui perdent de l’argent en faisant de mauvaises transactions sur le marché peuvent ainsi devenir reconnaissants si une partie de leurs pertes leur est renvoyée ;
  • Les courtiers maintiennent leur rentabilité en se concentrant davantage sur les revenus tirés des commissions et des spreads et peuvent fournir à leurs clients la sécurité et la rapidité d’exécution d’un Market Maker ;
  • Les régulateurs devraient être satisfaits d’une augmentation de la profitabilité des Traders particulier pouvant résulter de la redistribution des pertes.

Les deux parties du marché réalisant des gains sous une forme ou une autre, la profitabilité des traders particuliers peut s’améliorer quelque peu. Et ceci est idéal pour les courtiers à long terme : plus leurs clients sont satisfaits, plus le courtier peut gagner des revenus sur les commissions et les spreads.

Non-Zero est né de l’idée de faire entrer l’industrie du courtage FX/CFD dans une nouvelle ère réglementaire plus sévère. Il est maintenant temps de transformer le secteur. Non-Zero est heureux de discuter aujourd’hui avec les maisons de courtage sur la façon d’adopter la plateforme et de participer à une nouvelle forme de solutions centrées sur le client.

Non-Zero : une solution pour amener les courtiers à changer le secteur

La seule manière dont les courtiers peuvent influencer le comportement des régulateurs consiste à éduquer les clients et à réduire les préjudices. Supposons que la mise en place d’un effet de levier de 30 : 1 maximum pour les traders particuliers en Europe ne soit que la première étape, il incombe désormais aux courtiers d’éduquer leurs clients particuliers sur la façon d’accroître leur profitabilité afin que chaque partie du marché soit mieux satisfaite des résultats.

En ce qui concerne le marché américain, nous constatons que les taux de profitabilité des clients de certaines grandes sociétés de courtage atteignent 44 %. C’est loin d’être le cas en Europe, et les régulateurs visent à changer cela.

Le plafonnement de l’effet de levier est la première étape que l’ESMA a franchi pour que les traders prennent de meilleures décisions. Nous devons encore voir à quel point ce sera efficace, mais en attendant, ce sont principalement les courtiers qui ont la responsabilité de changer le secteur.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun. 

#

Derniers Dossiers


chute-actions-bourse
pernod-ricard-bourse
courtier-en-ligne-bourse
hausse-taux-interet