Livret Distingo : 3% pendant 4 mois + 80€ offerts*
Vinci : résultats solides et croissance revue à la hausse

Vinci : résultats solides et croissance revue à la hausse




Le groupe Vinci a publié au 1er semestre des résultats solides, menant le management à revoir ses objectifs à la hausse.

Résultats au 1er semestre

Chiffre d’affaires et résultat net

Vinci a publié des résultats en hausse au 1er semestre, avec un chiffre d’affaires et un résultat net progressant respectivement de 17% et 15%. Les commandes sont également en hausse à 30 milliards d’euros, particulièrement aidées par le dernier contrat en Juin concernant la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux, qui rapporte 4,2 milliards d’euros au groupe.

Ainsi le management a même revu en hausse ses objectifs pour 2011, pour la croissance du CA de +7% et du résultat net d’une fourchette entre +5% et +6%.

Vinci est divisé en 2 branches principales : Concessions (Vinci Autoroute, Vinci Concessions) et Contracting (Pôle Energies, Eurovia et Vinci Construction).

Il est intéressant de noter que tous les pôles sont en hausse, particulièrement le pôle énergies qui affiche un CA de + 43%, soutenu fortement par un dynamisme du marché des infrastructures & télécommunications.

Endettement du groupe

Vinci fait état d’une dette nette à 14.6 milliards d’euros, en hausse de 1.5 milliards sur l’exercice, principalement du à la hausse de l’endettement de la branche concessions suite aux investissements en cours sur Vinci Autoroute.

Le groupe fait toutefois état d’un gearing (ratio d’endettement net/ capitaux propres) de 1,1, et de lignes de crédit non tirées à hauteur de 6,7 milliards d’euros, ce qui lui permet de bonnes marges de manœuvre.

Perspectives pour la fin d’année et évolution du titre

Le groupe table sur une stabilisation de l’activité au 2e semestre 2011 et considérant son portefeuille d’activités d’une part diversifié mais également positionné sur des secteurs porteurs, le management a même revu en hausse ses objectifs pour la fin d’année.

Si le groupe se porte donc très bien et dispose d’objectifs solides et en hausse pour l’année, le titre a pourtant été malmené sur les marchés financiers et affiche une performance négative de 17% depuis le début de l’année. Le groupe a récemment rapporté un contrat en république dominicaine pour un montant de 108 millions d’euros qui a ravivé l’intérêt pour le titre.

Vinci : résultats solides et croissance revue à la hausse

Vinci fait partie des valeurs préférées de Crédit Suisse qui vise pour le titre un objectif de 59€ (cotation actuelle de 33.60€). Sans aller jusque là, on pourrait d’abord viser un retour sur les 36€ à court terme (+7%) puis 38€ (+13%).

Le titre Vinci est survendu

Le titre Vinci est adossé à une structure solide qui génère de bons résultats en hausse, avec des perspectives intéressantes également. On peut considérer que le titre a été survendu, c’est pourquoi un retour sur les 36 euros à court terme doit être envisagé.

Thomas Jeulin