Sentiment des investisseurs pour cette fin d’année 2013

Le 10 décembre 2013

professionnel-finance-graphique

La tendance comportementale a été positive sur le CAC40 pour le mois de novembre avec 21 journées pronostiquées haussières sur 21. Les investisseurs semblent haussiers par défaut dans un marché européen complétement atone. En effet, le CAC40 a réalisé une performance de 0.59% avec une moyenne de 15 points de volatilité quotidienne contre 23 points le mois dernier. Outre-Atlantique, la performance est au rendez-vous avec une progression de 3.45% mensuel pour le Dow Jones même si les opérateurs restent plus sceptiques. Ils ont été baissiers à 10 reprises sur 20 journées de bourse traduisant une certaine méfiance dans l’inconnu des plus hauts historiques. Dans l’ensemble, la tendance comportementale devrait rester haussière la semaine prochaine.

Faits marquants

L’accord sur le nucléaire Iranien restera l’un des éléments marquants du mois. A l’issue des négociations, la levée des sanctions financières est prévue par l’accord en échange du non-enrichissement d’uranium au-delà de 5%. L’ordre géopolitique se voit de nouveau modifié avec un retrait lent mais continu des Etats-Unis au Moyen Orient, l’indépendance énergétique étant à portée de main de la première puissance économique grâce notamment au développement des gaz et pétrole de schiste.

Le modèle économique chinois se modernise et tend à instaurer les bases d’une croissance économique durable, équilibrée et plus en ligne avec celles des économies développées. Accroissement des salaires, privatisation de certains secteurs d’activité,  réforme du système bancaire et financier sont quelques exemples des évolutions à venir et qui constituent une véritable fracture économique.

Notre avis pour le mois de décembre

L’absence de volatilité sur le mois passé confirme notre note de prudence émise en octobre dernier et nous incite à conserver un biais conservateur dans nos stratégies de gestion. Malgré le soutien continu des banques centrales, force est de constater que les opérateurs ont nettement ralenti leur rythme d’intervention, en témoigne la baisse des volumes de négociation sur la période. L’excès d’optimisme évoqué dans notre précédent reporting s’est pour sa part vérifié par l’absence de relais acheteur sur les indices européens mais reste d’actualité sur les indices américains. Par conséquent et compte tenu des informations issues de nos indicateurs, nous conservons notre stratégie d’allocation inchangée soit une  surpondération des valeurs européennes (small et mid caps en particulier), une préférence pour les maturités obligataires de moyen terme (3 à 5 ans) et l’initiation de stratégies de couverture basées sur l’achat d’option de vente.

Guillaume Dumans

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading pourquoi-comment-inflation-impacte-secteur-Tech
Bourse et Trading top 8 entreprises francaises les plus rentables en Bourse sept 2021
Bourse et Trading cac-40-indice-bourse

Comment investir sur le CAC 40 ?

Découvrez le cours du CAC 40 ainsi que l’analyse de son historique et de ses grandes tendances, son mode de calcul, sa composition, mais aussi […]

Devenir rentier