Livret Distingo : 3% pendant 4 mois + 80€ offerts*

Sentiment des investisseurs en octobre




Tendance optimiste en Europe

La tendance comportementale a été positive sur le CAC 40 pour le mois de septembre avec 14 journées pronostiquées haussières sur 21. Une majorité des investisseurs en ont profité pour surfer sur cette vague et accompagner l’indice parisien qui clôture le mois avec une performance de 5.25 %. Une vague d’optimisme se matérialise en Europe avec cette impression d’avoir touché le fonds. Afin que les marchés européens rattrapent leur retard sur les Etats-Unis, il leur faudrait prendre le lead, mais personne n’ose y croire. Cela reste compliqué pour le Dow Jones avec un biais comportemental qui peine à sortir de sa zone vendeuse. Les gros enjeux à court terme outre-Atlantique freinent l’entrain des opérateurs qui prennent leurs bénéfices sur les marchés américains. Une poursuite de la hausse sans les Américains semble compliquée, c’est la raison pour laquelle l’incertitude prédomine en cette fin de trimestre.

Faits marquants

L’instabilité règne de part et d’autre de l’Atlantique.

Rien ne va plus du côté des politiques. Les Etats-Unis monopolisent l’attention des investisseurs qui regardent désormais avec une certaine anxiété les échanges entre Démocrates et Républicains concernant le blocage budgétaire qui s’est installé depuis près d’une semaine. En trame de fonds, les investisseurs perçoivent les tensions à venir concernant le relèvement du plafond de la dette qui doit théoriquement avoir lieu avant le 17 octobre prochain.

En Italie, Silvio Berlusconi fait de nouveau parler de lui et affole le temps d’une séance la prime de risque de l’emprunt italien à 10 ans. Après avoir demandé la démission des cinq ministres de son parti du gouvernement, il finit par se rallier à Enrico Letta (Président du Conseil Italien) en participant au vote de confiance.

En Allemagne, Angela Merkel a frôlé la majorité absolue aux élections législatives à cinq sièges près et devra par conséquent composer avec un gouvernement de coalition. A noter, Angela Merkel est la seule dirigeante européenne à avoir survécu à la crise en étant réélue.

Notre avis pour le mois d’octobre

Nous conservons globalement un avis positif pour les marchés actions avec cependant des disparités marquées d’un point de vue géographique et sectoriel.

Comme évoqué dans nos précédentes analyses, nous considérons que l’Europe offre des opportunités d’investissements attractifs et force est de constater que cette thématique semble être partagée par un nombre croissant d’investisseurs institutionnels et d’opérateurs de gestion. Outre nos anticipations géographiques, notre positionnement sur les marchés résulte d’une conviction forte dans le regain d’intérêt des investisseurs pour les dossiers en cours de retournement. Le retour des opérations de fusions et acquisitions sur le semestre passé s’est par ailleurs vérifié et constitue aujourd’hui un catalyseur majeur pour les marchés actions.

Notre intérêt se porte donc naturellement vers le marché des Small & Mid caps et les secteurs voués à connaître un mouvement de consolidation (assurances, banques, Entreprise de Services du Numérique, médias…). A titre plus spéculatif, nous restons positionnés sur des secteurs volatils (matières premières, construction, parapétrolier…) où un retour des investisseurs devrait se matérialiser compte tenu des faibles niveaux de valorisation et de l’amélioration des indicateurs économiques constatée sur le mois passé.

Enfin, sur le marché obligataire, nous estimons que le mouvement de hausse des taux à long terme devrait perdurer, nous privilégions par conséquent les maturités de moyen terme (3 à 5 ans) afin d’accroître temporairement la sensibilité des portefeuilles.

Guillaume Dumans

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.