“Un scénario baissier est à privilégier sur le CAC 40”

Le 28 février 2013

Analyse-technique

André Malpel, Directeur du salon de l’analyse technique, nous fait part de ses anticipations sur le CAC 40 et nous en dit plus sur le salon de l’analyse technique 2013.

Quelles sont les temps forts du salon de l’analyse technique qui aura lieu les 22 et 23 mars ?

Cette année, nous avons souhaité revenir aux fondamentaux du salon de l’analyse technique conçu en mars 2000. Bien que conservant de nombreuses conférences sur les techniques employées par les professionnels des marchés, nous avons désiré accroître le nombre de conseils et de prévisions boursiers.

Il s’agit de favoriser l’esprit de compétition en multipliant les débats, discussions et challenges prévisionnels, tout en prenant date pour chacune de ces prévisions, à revoir ultérieurement et en détail, au cours des prochains évènements (Friday Forex en mai et salon du trading en septembre).

Outre un débat sur l’évolution de l’or en 2013, vous pourrez aussi assister à une confrontation : analyse technique vs analyse fondamentale sur les valeurs technologiques américaine (Amazon, Apple, Facebook,  Google, Microsoft) mais aussi à un débat organisé par le journal Le Revenu réunissant les professionnels des cabinets français d’analyse technique sur les perspectives des marchés en 2013, ainsi qu’au challenge des analystes indépendants sur le marché des actions françaises et américaines et enfin à un débat sur les prévisions Forex 2013.

Qu’anticipez vous pour le CAC40 au cours des prochains mois ?

En septembre dernier, à l’occasion du 7ème Salon du Trading, alors que le Cac 40 se trouvait à 3 500 points  j’envisageais qu’après une courte pause sur les 3300/3400, le Cac 40 devait encore progresser d’environ 350 à 400 points, jusqu’au niveau des 3750/3800, et précisément jusqu’aux alentours de la mi-février, avant de reprendre de nouveau la baisse vers les 2900.

Le marché s’étant comporté à ce jour, comme attendu au cours des 5 derniers mois, en ayant touché un top à 3793. Le Cac 40 devrait donc avoir amorcé depuis lors, le repli envisagé. C’est en tout cas, ce que la baisse de début février sur 3601 semblait montrer.

Si ce premier mouvement de repli parait conforme à notre attente, en revanche le rebond qui a suivi ces derniers jours, avec en particulier des volumes plutôt soutenus, ne nous permet pas encore d’exclure toute alternative à notre scénario, d’un dernier sursaut jusqu’à venir enfoncer les 3800, pour tester 3850. Le Cac 40 se maintenant en effet, assez solidement autour des 3680, et n’accélérant pas encore clairement à la baisse, cette seconde hypothèse pourrait prendre encore plus d’ampleur, si le marché venait à franchir les 3750, un niveau à surveiller de près.

Nous conservons pour le moment notre scénario baissier mais attendons néanmoins de casser les 3600 pour valider la baisse, renforcée ensuite en brisant les 3500, ce qui devrait nous permettre de rejoindre rapidement les 3350. Si tel était bien le cas, une baisse sérieuse pourrait alors être engagée en direction des 2900/3000.

Quelles sont les principales préoccupations des investisseurs qui assistent à vos salons ?

Le salon de l’analyse technique s’adresse aux investisseurs actifs qui interviennent sur les marchés en moyenne une dizaine de fois par mois. A ma connaissance, beaucoup d’investisseurs actifs regrettent de ne pas avoir (assez) investis sur les marchés américains depuis 2009.

Mais ce qui les préoccupe le plus est la stagnation ou enlisement des marchés. L’absence de tendances claires est en effet le pire des scénarios qu’un trader ou investisseur actif puisse envisager. Même s’il y a des solutions alternatives, comme vendre de la valeur temps via les options. Ces stratégies sont néanmoins un peu plus difficiles à mettre en œuvre.

Ainsi, un certain nombre d’investisseurs actifs commencent à s’intéresser de très près au Forex, comme nous avons pu le ressentir auprès des visiteurs de nos derniers salons. Les tendances y paraissent en effet un peu plus claires. De sorte qu’il y a un intérêt grandissant pour les prévisions concernant les 4 ou 5 paires de devises principales, et en particulier l’Euro/Dollar. Savoir si comme nous l’envisagions en juillet dernier, le marché serait effectivement capable de rejoindre les 1.3900/1.4000, avant de baisser ensuite fortement vers les 1.1000.

Interview réalisée par Louis Yang

“Un scénario baissier est à privilégier sur le CAC 40”

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

 

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading investir en bourse conseil
Crypto monnaie NFT-investissement-avenir

Les NFT : un investissement d’avenir ?

Alors que la popularité des jetons non fongibles (NFT) explose, de nombreux régulateurs cherchent à encadrer ce nouvel actif à la mode. Récemment, le député […]

Bourse et Trading societes-americaines-bourse-forts-dividendes
Produits Financiers