Livret Distingo sans risque à 4% + 80€ offerts*
3 questions à se poser pour bien épargner

3 questions à se poser pour bien épargner




À partir de quand et combien devez-vous commencer à épargner ? Café de la Bourse vous présente les 3 questions qui vous indiquerons si vous devez commencer à mettre de l’argent de côté, 3 points qui reviennent sur les essentiels de l’épargne, à prendre en considération et à se remémorer quelle que soit votre situation.

Idéalement, vous devriez commencer à mettre de l’argent de côté dès votre premier mois de salaire pour vous constituer une épargne d’urgence. Dans les faits, c’est souvent plus compliqué. Et, une fois constitué votre matelas de secours sur un livret A par exemple, à partir de quand devez-vous épargner via un PEL, une assurance-vie ou d’autres supports d’investissement comme des SCPI.

Gestion budget : arrivez-vous à payer vos factures mensuelles ?

Avant de commencer à économiser de l’argent, vérifiez que vous couvrez bien vos dépenses mensuelles. Par dépenses mensuelles, on entend les dépenses nécessaires et indispensables : loyer ou crédit immobilier, électricité et gaz, abonnement téléphone et internet (mais pas forcément l’illimité 4G avec appels à l’étranger compris et un iPhone neuf tous les ans), alimentation (ce qui ne veut pas dire manger 5 fois par semaine au restaurant), crédit(s) éventuel(s), assurance habitation, éventuellement auto si vous en avez une, etc.

Cette liste n’inclut pas l’abonnement à la salle de gym, les achats compulsifs de vêtements, les week-ends dans une métropole européenne ou dans une villa vue mer, etc.

Mais économiser, ce n’est pas non plus le bagne (ou ça ne devrait pas l’être), d’autant que plus les efforts pour économiser seront importants pour vous et représenteront un réel sacrifice, plus vous aurez tendance à faire des écarts, et des gros. Pour vivre confortablement tout en économisant, à vous de faire le tri entre l’indispensable (la liste ci-dessus), ce dont vous aurez du mal à vous passer et que vous devez donc prendre en compte et vous autoriser (un WE par mois à la campagne ou à la mer, votre abonnement à la salle de sport, un abonnement à beIN Sports), et enfin le superflu auquel vous pouvez succomber très exceptionnellement et si vous l’avez bien mérité. Classez vos postes de dépenses dans ses trois catégories vous permettra aussi de créer des budgets qui vous aideront à y voir plus clair sur le montant mensuel de vos dépenses et donc la somme que vous êtes en capacité d’épargner.

Sachez que les jeunes actifs épargnent plus que le reste de la population. En effet, plus de trois jeunes actifs sur quatre (78%) déclarent réussir à mettre de l’argent de côté tous les mois, soit deux fois plus que l’ensemble des Français (35%) (source : étude IFOP Café de la Bourse). Les jeunes actifs épargnent des montants relativement importants : en moyenne 204 euros par mois, 578 euros par mois pour les plus aisés contre 120 euros pour les catégories les plus pauvres.

Êtes-vous déjà endetté ?

Deuxième élément à prendre en compte au moment de savoir si l’on peut épargner : les dettes déjà contractées. En effet, si vous avez déjà des crédits type crédit à la consommation avec des taux d’intérêts élevés, il est plus logique et rentable de rembourser de manière anticipée ses crédits que de commencer à économiser. Certes, vous ne mettrez pas d’argent de côté, mais vous arrêterez d’en perdre !

Pour un prêt étudiant ou un crédit immobilier, la situation est généralement bien différente, les taux pratiqués sont bien souvent inférieurs et, surtout, les sommes empruntées sont généralement elles bien supérieures, ce qui ne rend pas particulièrement aisé le remboursement anticipé. Le crédit immo est un cas un peu particulier et en cas d’afflux de cash, rembourser par anticipation son crédit immobilier peut être une bonne idée. En cas de crédit à taux fixe, Si les taux montent, mieux vaut garder l’argent car les taux remontent mécaniquement tant pour les crédits proposés que pour l’épargne. Si les taux restent bas, il peut être judicieux de rester endetté pour utiliser l’effet de levier de la dette en plaçant ses avoirs intelligemment (avec un couple rendement/risque optimum). Vous pourrez alors générer une meilleure performance de votre épargne par rapport au taux du crédit immobilier.

Et s’il fallait gagner plus pour épargner ?

Enfin, troisième point à prendre en considération avant de vouloir épargner à tout prix : l’augmentation de ses revenus. Si vous jugez les sommes que vous épargnez trop faibles et que vous n’êtes pas prêts à faire une croix sur votre train de vie, peut-être est-il temps d’augmenter vos revenus. Certes, on peut réclamer à son patron une augmentation (mais avec des arguments bien préparés tout de même et qui vont au-delà du seul fait que vous voulez plus d’argent) ou changer de boulot et décrocher par là même une promotion.

Découvrez notre jobboard regroupant de nombreuses offres d’emplois en finance

Mais l’on peut aussi trouver des moyens supplémentaires de gagner de l’argent via un petit boulot par exemple, ou en faisant des heures supplémentaires ou encore en louant sa résidence principale quand on part en vacances.

En conclusion, rappelons que si vous souhaitez épargner davantage, la réduction des sommes imparties pour chaque poste de dépense ne doit pas être trop difficile. Cela ne sert à rien de se fixer des objectifs inatteignables. En vous fixant des objectifs viables et tenables, et pourquoi pas en s’aidant avec des petits extras, vous serez plus heureux et moins préoccupé par les soucis financiers, et surtout, vous atteindrez vos objectifs.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.