Rejoignez eToro qui propose le crypto-trading depuis 2013. Votre capital est à risque*
Portrait des millionnaires français

Portrait des millionnaires français




Portrait des millionnaires français image

La compagnie d’assurance-vie Skandia a publié une étude sur les millionnaires français : quelle est l’origine de leur richesse, comment gèrent-ils leurs actifs, quelles visions portent-ils sur l’avenir ?

Héritage, création d’entreprise ou mariage, comment devient-on millionnaire en France ?

Les millionnaires français viennent d’horizons différents puisque 24% d’entre eux ont acquis leur patrimoine dans la finance, 20% dans le secteur des services et 17% dans les télécommunications.

Près des trois quarts des personnes interrogées (74%) avouent être plus riches que leurs parents. Parmi eux, un tiers d’entre eux ont acquis leur richesse en créant leur entreprise. La moitié de ces entrepreneurs a crée son entreprise avant 25 ans et 60% ont fait fructifier leur entreprise en 10 ans.

Plus généralement, le patrimoine des personnes interrogées a été constitué grâce à leur emploi à 68% contre 52% via des investissements financiers et 40% grâce à un héritage.

Pour 15% des Français, c’est la revente de leur entreprise qui leur a permis de devenir millionnaire. 15% des Français ont acquis leur fortune grâce à une union avec un millionnaire.

A noter que 16% des millionaires français sont à la retraite.

Comment gèrent-ils leurs actifs ?

Les millionnaires français investissent 29% de leurs patrimoines en biens immobiliers et 18% en actions. 8% de leurs actifs sont des liquidités. Les millionnaires français se disent plus épargnants que dépensiers à 68%.

Dans un climat économique incertain, les millionnaires privilégient les investissements prudents puisque la moitié d’entre eux pense investir dans un bien immobilier durant les 12 prochains mois, et 40% d’entre eux songent à investir dans les métaux précieux. 40% des millionnaires pensent également investir dans l’art et les antiquités.

Le coup de blues des millionnaires français

Même dans les couches sociales les plus aisées, le pessimisme sur l’avenir de l’économie française est de mise. 55% des interrogés pensent même que la situation du pays va se dégrader dans les 12 prochains mois. Pourtant, les millionnaires ne semblent pas trop touchés par la crise. Seulement 21% d’entre eux ont constatés une diminution de leurs richesses depuis 2008 et seul un interrogé sur trois pense que sa situation se dégradera l’année prochaine.

Cependant, le pessimisme ambiant pourrait bien pousser les grandes fortunes françaises hors de nos frontières. L’étude révèle que 41% des sondés envisagent de quitter la France. Une statistique qui a sûrement évolué puisque le sondage a été effectué avant l’élection de François Hollande. Les millionnaires français ont d’ailleurs déjà une idée de leur point de chute puisqu’ils sont 21% à penser acheter un pied-à-terre en Espagne, 13% aux Etats-Unis ou encore 10% en Suisse.