Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Interview de Lionel Vivier, PDG de Sixpack

Interview de Lionel Vivier, PDG de Sixpack




Le fondateur de la marque Sixpack, Lionel Vivier nous a confié les secrets du succès de sa marque de prêt-à-porter et nous dévoile ses ambitions.

En quoi consiste votre activité ?

Six Pack est une marque de prêt-à-porter sur internet. Nous la distribuons depuis près de 10 ans sur la toile et sommes parmi les pionniers de l’e-commerce en France.

Mais Sixpack, c’est avant tout un concept. En créant cette marque, je voulais partager mon environnement social proche de la culture urbaine et de l’art. Nos lignes de vêtements sont donc dessinées par des artistes que j’ai pu rencontrer lors de mes voyages.

Sixpack s’articule autour d’un champ créatif et permet au client d’acheter bien plus qu’un t-shirt ou qu’un pantalon, mais l’œuvre d’un artiste, une référence culturelle, un univers singulier. De plus en plus de personnes sont sensibles à cette démarche puisque notre cœur de cible historique des 12-25 ans s’étend désormais bien au-delà. On passe d’un vêtement répondant au code cyclique de la mode à l’intemporalité de l’art.

Pour quelles raisons vous introduisez-vous sur la Bourse Alternativa ?

Nous arrivons à un point de saturation de développement de notre marque. La demande est toujours plus forte mais nous ne pouvons pas toujours la suivre. Les 80 revendeurs en France (notamment Printemps et Citadium) qui distribuent notre marque nous demandent souvent de nouvelles livraisons en cours d’année, et il est souvent difficile pour nous d’y répondre.

Cette levée de fonds doit nous permettre de satisfaire cette demande en ayant une plus grande capacité de stockage de matières premières et en ayant la possibilité de produire en cours de saison.

Mais l’autre objectif capital, c’est de s’implanter sur les marchés américain et australien. 30% de nos ventes sont issues de l’étranger. C’est donc logique de s’y implanter mais toujours via internet qui est l’outil que nous maîtrisons le mieux. Nous avons juste besoin d’un moyen de stockage là-bas et d’une personne pour gérer ces stocks. Après, on s’occupe du reste.

Quels sont vos arguments pour convaincre les investisseurs ?

J’ai commencé avec un capital de 20 000 euros pour arriver 10 ans plus tard à un chiffre d’affaire de 1,4 millions d’euros et un bénéfice de 100 000 euros en 2011. Alors avec cette levée de fonds de 500 000 euros, je souhaite faire aussi bien. De plus, on bénéficie déjà d’une notoriété à l’international, et en nous développant à l’étranger, nous devrions rapidement obtenir des bénéfices complémentaires.

Nous avons l’expérience de l’e-commerce avec une vraie vision de développement sur internet et notre marque est plus que jamais en phase avec notre époque.

Interview réalisée par Jérémy Lemière


Interview de Lionel Vivier, PDG de Sixpack  Créée en 1998 par Lionel Vivier, Sixpack se propose de fusionner les mondes de la mode et de l’art en laissant des artistes dessiner les collections de la marque. Après avoir commercialisé les vêtements en magasin, Sixpack s’est tournée vers la vente par internet où elle y réalise désormais la plus grande partie de son chiffre d’affaires.