Freedom24 : jusqu'à 6,4 % / an pour les dépôts en euros. Votre capital est assujetti à un risque*
La Chine et le vin : une histoire d’amour à la française

La Chine et le vin : une histoire d’amour à la française




La Chine et le vin : une histoire d’amour à la française image

Forte croissance du marché du vin en Chine

Le marché du vin en Chine connaît actuellement la plus forte croissance au monde. Selon une étude de Vinexpo, le marché chinois a augmenté de 140% en volume entre 2006 et 2010, auquel s’ajoute une croissance de 21,5% en 2011. Cette hausse devrait se poursuivre sur la période 2011 à 2015, Vinexpo anticipe une croissance de 54,3%. La Chine devrait alors atteindre la cinquième place du classement mondial des pays consommateurs de vins derrière les Etats-Unis, l’Italie, la France et l’Allemagne.

En termes de production, la France, l’Italie et l’Espagne conservent la tête puisque les trois pays totalisent toujours près de 50% de la production mondiale. Bien que surclassée par l’Italie en matière de volume de production, la France est le premier pays exportateur en valeur avec 8,4 milliards de dollars en 2010 (AFP). La Chine quant à elle confirme sa montée en puissance puisqu’elle vient de faire son entrée parmi les dix premiers producteurs mondiaux. A l’horizon 2015, l’empire du milieu devrait occuper la sixième place du classement modial.

Hong Kong la plaque tournante du vin en Asie

Depuis que le gouvernement de Hong Kong a abaissé les droits de douane sur le vin il y a quatre ans, Hong Kong est devenu la plaque tournante du vin en Chine et en Asie.

En effet, Hong Kong est  la seule place où les négociants peuvent importer rapidement et avec une taxation réduite leurs vins en Chine continentale. Il s’agit donc de la meilleure porte d’entrée pour les exportateurs de vins qui souhaitent profiter du marché le plus porteur du moment. Hong Kong est également devenue la première place mondiale pour les ventes aux enchères de vins.

Une histoire d’amour pour les vins français

Le marché du vin en Chine a la particularité de se développer sur les segments les plus chers autour des Bordeaux et des Champagnes. Les Chinois privilégient les marques avant tout. La France et les Bordeaux jouissent d’une incroyable notoriété : le Château Lafite est de loin le vin le plus connu en Chine, le film référence de toute une génération : Eternal Moment a été tourné dans la région de Bordeaux, la célébre actrice chinoise Zhao Wei a acquis le Château Monlot (Saint-Emilion grand cru) l’année dernière.

Les exportations françaises de vins vers la Chine sont ainsi passées de 15,7 millions d’euros en 2005 à plus de 277 millions en 2010 (les douanes françaises). La France est devenue le premier exportateur de vins en Chine avec 52% de part de marché en valeur (Ubifrance).

Louis Yang