L’économie prédit la performance aux Jeux Olympiques

L’économie prédit la performance aux Jeux Olympiques




L’économie prédit la performance aux Jeux Olympiques image

Décidément, les Jeux Olympiques de Londres occupent les esprits de tous. Comme en 2008, la banque d’affaire Goldman Sachs et le cabinet d’audit PwC publient deux études qui prévoient les résultats des Jeux 2012 à partir de données économiques. Sur le podium, les USA, la Chine et la Russie.

L’économie permet d’expliquer, du moins en partie, le nombre de médailles remportées. Pour autant, d’autres facteurs plus surprenants rentrent en jeu comme, par exemple, le régime politique et le fait même d’organiser les jeux.

Classement PwC Goldman Sachs
1 USA (113 médailles) USA (108 médailles)
2 Chine (87) Chine (98)
3 Russie (68) Russie (74)
4 GB (54) GB (65)
5 Australie (42) Australie (46)
6 Allemagne (41) Allemagne (41)
7 France (37) France (41)

Les modèles de Goldman Sachs et de PwC avaient été efficaces lors des Jeux Olympiques de Pékin en 2008.

Le PIB compte, mais pas seulement

De façon générale, les modèles économétriques permettent de faire des prévisions économiques à partir de statistiques. Dans le cas des Jeux Olympiques, c’est le nombre de médailles obtenues qu’ont cherché à prévoir les deux études.

En outre, obtenir des prévisions est intéressant mais connaître les critères expliquant le succès d’un pays l’est également. Assez intuitivement, un pays plus riche pourra investir dans des infrastructures perfectionnées et, ainsi, offrir une bonne préparation à ses athlètes.

Pourtant, dans les prévisions, certains pays obtiennent des pronostics assez mauvais par rapport à leur PIB par habitant, comme par exemple la Norvège.

Finalement, voici les paramètres qui comptent :

  • les résultats lors des années précédentes
  • la taille de la population
  • l’appartenance à l’ancien bloc soviétique
  • le statut de pays organisateur

+54% de médailles d’or pour le pays organisateur des JO

L’économie prédit la performance aux Jeux Olympiques

Nombre de médailles remportées
En bleu foncé, le nombre de médailles remportées lorsque les pays n’étaient pas hôtes. En bleu clair : le nombre de médailles remportées en tant que pays hôtes.

C’est le résultat étonnant que présente le rapport. Le pays organisateur remporte en moyenne environ deux fois plus de médailles que les autres années. Reste à voir si cela se vérifiera pour le Royaume-Uni cette année.

Les Etats-Unis toujours en tête

Les Etats-Unis remporteront 108 médailles d’après Goldman Sachs et 113 d’après PricewaterhouseCoopers. Pour Tim Hollinghsworth, directeur général de l’association paralympique britannique, « un environnement de haut niveau a beaucoup plus de probabilités d’engendrer des athlètes de haut niveau ».

Le sport, domaine d’efficacité des économies planifiées

La Chine et la Russie arrivent en deuxième et troisième positions, l’Ukraine fait son entrée dans le top 10 des pronostics 2012 et la Biélorussie se classe de façon honorable autour de la douzième place.

De façon générale, être un pays de l’ex-Union Soviétique est facteur de réussite au Jeux. C’est le soutien et l’implication de l’État dans le domaine du sport qui expliquent le phénomène.

Verdict final le 13 août !

Lydie Berget

 


Rapports :

  • The Olympics and Economics (PDF), Goldman Sachs
  • Modelling Olympic performance (PDF), PricewaterhouseCoopers