Livret Distingo sans risque à 4% + 80€ offerts*

Dites “non” aux fonds à formule




Nombreux dans l’offre des réseaux bancaires, les fonds à formule présentent des visages différents, mais font rarement le poids avec l’investissement boursier. Café de la Bourse a effectué quelques calculs pour vous.

Fonds à formule, fonds à promesse, fonds structurés, quelle que soit leur appellation, leur principe repose sur une allocation scindée en une poche “sûre” investie en obligataire et une poche risquée investie en actions et autres. La promesse avancée prend typiquement la forme suivante : “ la performance du fonds repose sur une participation de x % à la hausse de l’indice Y ou du panier d’actions XYZ. Si à l’issue de la durée de placement, l’indice ou le panier d’actions a progressé, vous percevez un gain de x %. Si l’indice ou le panier évolue à la baisse : le capital est garanti (ou protégé selon les fonds), mais s’il baisse plus de 40 ou 50 % : le capital subit une baisse équivalente”.

Traduction : vous ne percevez qu’une partie de la performance du marché s’il progresse et vous pouvez, le cas échéant, perdre l’intégralité de votre capital. Le tout, moyennant des frais de 2 voire 3 %, qui viennent s’imputer sur la performance, et en contrepartie du blocage de votre argent jusqu’à l’échéance (sauf fenêtres de sortie).

Voici un exemple concret qui devrait vous convaincre de ne pas souscrire :

Hypothèse 1 : capital de 10 000 € investi sur 5 ans (25 novembre 2008 – 25 novembre 2013)

1/ Allocation diversifiée

Les fonds à formule s’adressant à des investisseurs relativement peu confiants dans les marchés actions, prenons en comparaison une allocation très prudente majoritairement investie dans un fonds en euros, avec diversification limitée en actions sur un compte-titres :

Allocation en assurance-vie (sans droits d’entrée) : 9 500 €

Allocation sur un compte-titres : 500 €

Sur la période, l’EuroStoxx 50 réalise un score de + 5,53 % : les avoirs du compte-titres progressent de 500 à 527,65 €.

Sur la période, le taux de rendement d’un fonds en euros ressort à 3,4 % net par an soit environ 18 % en cumulé : les avoirs du contrat d’assurance-vie passent de 9 500 € à 11 210 €.

Total : l’épargne a donc progressé de 10 000 € à 11 737,65 €, soit une performance de 17,37 % sur 5 ans, moins d’éventuels frais de courtage.

Notez qu’un placement de 100 % en fonds en euros aurait permis d’obtenir 11 800 € au bout de 5 ans. La part investie en actions subit en effet la forte baisse de l’EuroStoxx en 2011, malgré une remontée particulièrement vive depuis le printemps 2012.

2/ Placement en fonds à formule

Versement : 10 000€

Frais d’entrée : 2 % (taux moyen au vu de l’offre actuelle)

10 000 € diminués de 2 % de droits d’entrée soit 9 800 € placés durant 5 ans dans un fonds à formule au taux de 3 %* net – nous choisissons volontairement un taux fort correct eu égard à l’offre existante, afin de renforcer la validité de notre comparaison – par an donnent 11 360,88 € soit une performance de 15,92 %.

Conclusion : On le voit, le rendement obtenu par une allocation 95 % fonds en euros + 5 % en actions est supérieur à celui obtenu par un placement dans un fonds à formule au rendement de 3 % : 17,37 % contre 15,92 %.

Hypothèse 2 : capital de 10 000 € investi sur 2 ans (25 novembre 2011 – 25 novembre 2013)

Si le fonds structuré avait affiché une durée de vie de 2 ans – ce type d’offres existe sur le marché – les résultats auraient été les suivants :

1/ Allocation diversifiée

Conservons notre allocation prudente :

Allocation en assurance-vie (sans droits d’entrée) : 9 500 €

Allocation sur un compte-titres : 500 €

Sur la période, l’EuroStoxx 50 réalise un score de + 46,17 % : les avoirs du compte-titre progressent de 500 à 730,85 €.

Sur la période, le taux de rendement d’un fonds en euros ressort à 3,1 % net par an soit 6,30 % en cumulé sur 2 ans : les avoirs du contrat d’assurance-vie passent de 9 500 € à 10 098,50 €.

Total : l’épargne a progressé de 10 000 à 10 829,35 € soit une performance de 8,29 %, moins d’éventuels frais de courtage.

2/ Placement en fonds à formule

Versement : 10 000€

Frais d’entrée : 2 %

9 800 € à 3 % durant 2 ans donnent 10 396,82 € soit une performance de 6,09 %.

Conclusion : L’écart de performance entre les deux solutions est proportionnellement supérieur car l’EuroStoxx 50 enregistre sur 2 ans un hausse de plus de 46 %.

Il existe des fonds à formule affichant un rendement légèrement supérieur tel le SG Hexalys 4 Plus de Société Générale, mais ils sont rares. De plus, une baisse de plus de 50 % de l’EuroStoxx 50 est répercutée de plein fouet sur le capital net investi dans ce fonds :

9 900 € – 50 % = 4 950 €

Alors que votre allocation prudente personnelle sur 5 ans se comporte ainsi :

9 500 € + 20 % = 11 400 €
500 € – 50 % = 250 €

Total : 11 650 € soit une performance de 16,5 %

Quand bien même votre allocation de 10 000 € aurait été équilibrée entre le fonds en euros – 5 000 € – et les actions – 5 000 € – vous n’auriez pas perdu plus de 2 500 € : 5000 – 50 % = 2 500 €

Vous pouvez penser qu’une chute de 50 % de l’EuroStoxx 50 est peu probable. Dans ce cas, votre confiance doit vous inciter à investir directement sur les marchés actions. En suivant les règles élémentaires de diversification, c’est-à-dire en affectant également une part de votre épargne à la classe d’actifs taux (obligations, monétaire), vous mutualiserez les risques de votre investissement. Le tout pour un niveau de frais très probablement inférieur à celui d’un fonds à formule.

Nadège Bénard

* Taux moyen au vu de l’offre de fonds actuelle.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.