Rejoignez +29 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Quel placement financier privilégier sur du long terme ?

Le 24 juillet 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

placement-a-privilegier-longue-periode

banniere-ass-vie_300-250

Dans quels actifs faut-il investir pour obtenir les meilleures performances ? Contrairement aux investisseurs à court terme, les investisseurs à long terme peuvent se permettre de détenir davantage de placements à risque dans leur portefeuille afin de profiter d’un rendement plus élevé.

D’après une étude publiée par l’Institut de l’Epargne Immobilière et Financière (IEIF), les sociétés foncières cotées affichent les meilleures performances sur 10, 15 et 20 ans. Au cours des 20 dernières années, c’est surtout l’immobilier qui tire son épingle du jeu avec plus de 10 % de rentabilité. Zoom sur les placements les plus rentables sur longue période.

Les sociétés foncières cotées en Bourse arrivent en première place

Les sociétés foncières cotées affichent les meilleures performances quelle que soit la période : 7,3 % sur 2007-2017, 13,7 % sur 1997-2017, selon l’étude annuelle de l’IEIF sur la performance comparée des placements sur courte, moyenne et longue période. L’étude souligne que la création en 2002 du statut des sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC), à l’initiative de la Fédération des sociétés immobilières et foncières (FSIF), a permis aux foncières cotées de conserver une gestion dynamique de leur patrimoine via une politique de diversification de leurs actifs et d’acquisitions/arbitrages.

Pour déterminer la performance d’un placement, l’IEIF s’est appuyé sur le taux de rentabilité interne (TRI), un indicateur qui prend en compte les revenus distribués ainsi que la plus-value éventuellement générée. Sur 20 ans, ces sociétés qui ont vocation à gérer et valoriser un patrimoine immobilier, ont dégagé une rentabilité annuelle moyenne de 15,3 %. Malgré leurs atouts (avantages fiscaux, flexibilité, gestion simplifiée), les foncières cotées ou SIIC représentent une classe d’actif peu connue du grand public.

SCPI et logement affichent de belles performances

L’immobilier en direct fait également partie des placements les plus performants sur longue période. Sur 10, 15, 20 et 30 ans, l’immobilier d’habitation arrive en tête des actifs immobiliers. Si la crise de 2008 a impacté cet actif sur 5 ans, la hausse des prix dans les grandes villes françaises devrait le faire remonter dans la hiérarchie des placements.

Sur 5 ans, ce sont les bureaux qui affichent les meilleures performances. Cela s’explique par la forte valorisation des actifs résidentiels à Paris entre 1999 et 2011. Sur 20 ans, ils ont généré un TRI de 9 % avec une volatilité relativement faible de 4,9 %. Ces chiffres sont proches de ceux des SCPI (lien  https://www.cafedupatrimoine.com/archive/article/scpi-immobilier-papier) : 9,3 % de performance pour 4,6 % de volatilité. Ces dernières surperforment systématiquement les OPCI. De plus, signalons que sur 10 et 15 ans, les véhicules intermédiés (SCPI et SIIC) de commerce sont plus performants que ceux spécialisés en bureaux. Ainsi, les SCPI offrent un couple rendement/risque particulièrement performant et semblent être des placements à privilégier à long terme.

Action : le placement le plus rémunérateur

L’investissement en action figure parmi les placements les plus rémunérateurs sur 5, 30 et 40 ans. Sur la période 1997-2017, elles ont généré un TRI de 9,6 %, des performances qui s’expliquent notamment par leur capacité à capter l’évolution de la croissance économique. Parallèlement, les actions présentent un niveau de volatilité élevé (22,5 % sur 20 ans). À moyen comme à long terme, il faut toujours préférer les actions sur lesquelles vous disposez d’un maximum d’informations, qu’il s’agisse de la santé financière de l’entreprise ou de la stratégie de redistribution en matière de dividendes mais aussi la vision de l’équipe dirigeante, les avantages concurrentiels de l’entreprise, sa politique de développement, etc. Si les actions peuvent permettre de réaliser de potentielles belles plus-values et d’obtenir un rendement intéressant sous forme de dividendes, investir en Bourse nécessite de bonnes connaissances des mécanismes boursiers (sélection de titres, diversification, money management, etc.).

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement

Ainsi, sur longue période, le choix du risque se révèle payant. En effet, seul le temps permet d’atténuer le risque lié à l’investissement sur des supports dynamiques. Il faut également rappeler que c’est grâce à sa diversification que le patrimoine des ménages s’est apprécié de 477 % en 20 ans. Avant de choisir ses placements, il est indispensable de définir votre profil d’investisseur : profil de risque, horizon d’investissement et objectif. Plus votre horizon de placement est long, plus vous pourrez envisager d’adopter un profil dynamique.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


marques-luxe-marge-beneficiaire
facebook reseau social bourse
outils-investir-bourse-cryptomonnaie-startup