Les Fintech à l’assaut de l’assurance-vie

Le 15 avril 2019

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

fintech-assurance-vie

Plusieurs Fintech misent sur l’innovation pour proposer une offre d’assurance-vie performante et à moindre coût aux épargnants. Que valent réellement les jeunes pousses dans ce domaine ?

Advize, Yomoni, Marie Quantier, Nalo, WeSave, Advize, Mieuxplacer ou encore Grisbee… Ces startups ont un même objectif : offrir un service de gestion de patrimoine de qualité au plus grand nombre grâce à l’innovation. Zoom sur ces acteurs qui essayent de bouleverser le marché de l’assurance-vie.

Assurance-vie : comment performent les fintech ?

fintech assurance vie

En 2018, les contrats d’assurance-vie des fintech ont enregistré une nette baisse notamment justifiée par la volatilité des marchés financiers sur fond de tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

En 2017, le contrat Yomoni Vie affichait de belles performances pour ses 9 profils de gestion pilotée, allant de 2,8 à 10,4 %. En 2018, ses rendements ont chuté, compris entre 0,3 et -10,2 %. Il en est de même pour le contrat d’assurance vie WeSave Patrimoine. Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, les différents profils du contrat proposé par la fintech ont enregistré une performance nette de frais annuels comprise entre 2,27 et 10,17 %. Mais l’année suivante, les rendements ont fortement diminué, inclus entre -1,02 et -7,25 %. Enfin, l’exemple de la Fintech Advize confirme cette tendance. En effet, en 2017, les performances des portefeuilles modèles proposés sur le contrat Ma Sentinelle Vie ont varié de 1,71 à 7,64 % alors qu’en 2018, elles ont oscillé entre 1,59 et -4,40 %.

Mais l’année 2018, très mouvementée sur les marchés financiers, a été une mauvaise année pour quasi tous les acteurs de la finance. On ne pourra donc pas se référer aux performances de l’an passé pour juger du potentiel de ces nouveaux contrats d’assurance-vie et il conviendra de souligner que, les années précédentes, la plupart de ces contrats affichaient des performances intéressantes.

Une gestion simplifiée et des frais réduits

Passer par l’intermédiaire d’une fintech pour souscrire un contrat d’assurance-vie présente plusieurs avantages. Cela permet d’abord de bénéficier d’un tarif attractif. Ce moindre coût se justifie par l’automatisation du processus, la réduction des intermédiaires et l’utilisation d’ETF à la place d’OPCVM classiques pour investir. En effet, les ETF ne présentent pas de droits d’entrée et les frais de gestion des ETF sont en moyenne de 0,33 % contre une moyenne de 2 % pour les OPCVM.

Les contrats d’assurance vie proposés par les fintech sont généralement accessibles au plus grand nombre. Alors que les sociétés de gestion traditionnelles imposent une épargne conséquente pour la gestion pilotée, les Fintech s’adressent à tous types d’investisseurs, y compris les plus modestes.

Enfin, ces acteurs se démarquent par leur simplicité d’utilisation. Les démarches liées à la souscription d’une assurance vie peuvent être effectuées en ligne. Les utilisateurs peuvent également accéder à des outils d’analyse et de reporting intuitifs. Ces services permettent ainsi aux fintech de cibler les millenials, adeptes des nouvelles technologies.

Zoom sur trois acteurs Fintech

Les fintech présents sur le marché de l’assurance vie ne proposent pas tous les mêmes modes de gestion ni les mêmes services.

Yomoni, le spécialiste de l’assurance vie en gestion sous mandat

Yomoni propose le contrat Yomoni Essentiel, une assurance vie 100 % en ligne, accessible dès 1 000 euros. Ce contrat permet à l’épargnant d’opter pour l’un des mandats de gestion proposés en fonction du niveau de risques. À titre d’exemple, le profil 1 est composé uniquement du fonds en euros à capital garanti Suravenir Rendement et le profil 10 uniquement de parts de fonds indiciels.

Grisbee, le contrat d’assurance vie nouvelle génération

Grisbee se définit comme le premier coach financier en ligne. La startup propose différents types de gestion : la gestion libre (deux fonds en euros, 300 unités de compte) et la gestion pilotée divisée en trois profils (prudent, équilibré, dynamique). Grisbee réalise un diagnostic complet de la situation financière de l’épargnant et lui permet de suivre son patrimoine en temps réel.

Marie Quantier, le conseiller en investissement et en gestion financière à distance

L’assurance-vie Marie Quantier est un contrat individuel multisupport géré par Suravenir. La fintech propose une offre à la carte avec trois forfaits différents (« Analyser », « Exécuter », « Créer »). En fonction du degré de risque sélectionné, l’investisseur se voit soumettre une suggestion personnalisée, qu’il est libre de suivre ou non.

Source image : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


bill-gates-microsoft-informatique
jack-ma-alibaba
apple-tim-cook
investir-token-blockchain