TOP des meilleurs investissements à réaliser en fonction de votre âge

Le 12 février 2021

top-meilleurs-investissements-fonction-age

26,4 milliards d’euros. C’est le montant de l’épargne collectée par le Livret A en 2020. Pourtant, avec un taux d’intérêt à 0,5 %, le Livret A, très plébiscité en France, est loin de représenter un placement dynamique, quel que soit votre âge ! Mais alors, quelles sont les bonnes stratégies à adopter à 18, 30, 40 ou 60 ans ?

Si vos décisions d’investissement dépendent étroitement de votre profil investisseur et de votre sensibilité au risque, l’âge est aussi un critère de taille. Voici tous nos conseils, classés par tranches d’âge, qui vous aideront à choisir le bon placement pour valoriser votre épargne.

Cerise sur le gâteau : nous avons une petite surprise pour vous à la fin de cet article !

Entre 18 et 30 ans : commencer tôt, le maître mot !

banniere Mon-Petit-Placement-300-250

La meilleure stratégie d’investissement… c’est tout simplement de commencer ! Que vous terminiez vos études ou ayez déjà quelques années d’expériences professionnelles, vous avez certainement déjà un peu d’épargne de côté. Et le meilleur moment pour commencer à la faire fructifier, c’est maintenant !

Pour vous aider à sauter le pas, il existe des solutions d’investissement proposant un accompagnement adapté et sur-mesure, le tout via une interface intuitive et 100 % en ligne. Mais avant de vous lancer, assurez-vous de respecter quelques étapes cruciales.

La première ? Mettre de côté ce que l’on appelle une épargne de précaution.

Étape 1 : se constituer une épargne de précaution

Avant de définir votre stratégie d’investissement, il est important de mettre de côté l’équivalent de 2 à 3 mois de salaire. Cette épargne de précaution doit-être garantie et disponible à tout moment, sur un livret épargne liquide comme le Livret A par exemple. Ce “matelas” de sécurité vous permettra de faire face avec sérénité aux dépenses inattendues qui pourraient arriver, et surtout de dormir tranquillement sur vos deux oreilles. Et ça, ça n’a pas de prix !

Étape 2 : investir progressivement le reste de votre épargne

Une fois votre épargne de précaution constituée, c’est le moment de passer à l’étape supérieure : investir. Oui, car laisser toute votre épargne dormir sur votre Livret A n’est pas la solution idéale : avec son rendement à 0,5 % par an et compte tenu de l’inflation, vous perdez chaque année un peu d’argent.

Mais quel est le meilleur moment pour commencer à investir ?

S’il peut être tentant de timer le marché, il est en réalité difficile d’anticiper ses mouvements.

Voici notre conseil pour éviter quelques sueurs froides : lissez votre point d’entrée, en mettant en place un versement régulier (mensuel par exemple). En entrant un peu tous les mois sur le marché, vous minimisez ainsi le risque d’entrer au mauvais moment.

Étape 3 : choisir des produits adaptés

Chaque enveloppe d’investissement à ses propres caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients. Le plus important, c’est donc d’opter pour une enveloppe d’investissement qui correspond à vos objectifs !

Il existe de nombreuses options intéressantes : PEA, compte titres, assurance vie… Et justement, cette dernière fait encore face à de nombreux préjugés.
Souvent considérée comme un moyen de transmettre son patrimoine, l’assurance-vie ne rime pourtant pas avec testament, bien au contraire !
Ce placement est particulièrement adapté aux jeunes, que vous ayez 18 ou 30 ans : contrairement à une croyance très répandue, l’épargne placée sur une assurance-vie n’est pas bloquée et peut-être retirée à tout moment.

La bonne idée : si vous souhaitez dynamiser votre épargne mais que vous ne savez pas par où commencer, il existe des solutions adaptées, même pour les petits budgets. Mon Petit Placement, par exemple, accompagne déjà des milliers de Français pour placer leur épargne sur-mesure et dès 300 €.

Entre 30 et 40 ans : D-I-V-E-R-S-I-F-I-E-R !

investir-commencer-tot

C’est le moment de passer aux choses sérieuses ! Et pas question de mettre tous ses œufs dans le même panier : avec davantage de capital de côté et souvent une meilleure stabilité professionnelle, vous pouvez vous permettre de viser des placements diversifiés, mais aussi un peu plus risqués et donc plus performants.

L’assurance-vie, un bon moyen de diversifier son capital

L’assurance-vie permet d’investir dans des supports d’investissement aux risques et rendements très différents, et de réaliser un placement sur-mesure :

  • Pour les personnes ayant un profil défensif, il est possible de placer votre épargne sur des assurances-vie avec une grande partie investie en fonds euros, garantie, mais peu – et de moins en moins – performante. Et oui, rendement et risque vont de pair ! Notez que vous pouvez aussi opter pour une assurance-vie 100 % unités de comptes tout en ayant un profil frileux, en choisissant un portefeuille avec un risque limité.
  • Pour les personnes souhaitant dynamiser leur épargne, que vous ayez un profil prudent, équilibré ou offensif, il est recommandé de vous positionner sur une assurance-vie en unité de compte, bien plus dynamique et modulable selon le niveau de risque que vous souhaitez prendre.

Ces placements en unités de compte représentent en effet une option judicieuse pour diversifier et dynamiser votre capital en visant un horizon de moyen ou long terme !

Mais avant de vous lancer, pensez bien à définir votre profil investisseur : cela vous permettra de connaître le niveau de risque que vous êtes prêts à prendre et de réaliser un investissement adapté à vos besoins.

Vous souhaitez diversifier votre épargne ou définir votre profil investisseur ? Par ici !

L’immobilier, résidence principale ou SCPI ?

L’immobilier représente un placement qui complète très bien l’ouverture d’une assurance-vie : l’investissement dans votre résidence principale.

En empruntant pour la financer, vous profitez d’un effet de levier qui augmente votre capacité d’investissement. Et investir dans sa résidence principale a plusieurs avantages : économiser des années de loyer bien sûr, mais aussi profiter d’une potentielle plus-value à la revente.

Si vous ne souhaitez pas investir dans votre résidence principale mais que l’investissement dans l’immobilier vous intéresse, vous pouvez opter pour l’investissement en SCPI. Les sociétés civiles de placements immobiliers permettent d’investir dans de l’immobilier locatif diversifié et entretenu par des sociétés de gestion.

À noter : attention aux frais d’entrée et aux frais de gestion qui peuvent parfois être particulièrement élevés.

Entre 40 et 60 ans : Préparer sa retraite

C’est la période où la capacité d’épargne est la plus importante : il faut en profiter ! Fin du crédit immobilier, des charges liées aux enfants qui grandissent, salaire plus important… Qui dit nouvelles perspectives de vie dit nouvelles perspectives d’investissement !

Préparez des revenus complémentaires pour votre retraite

Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment de consacrer vos placements à la préparation de votre retraite. En investissant dans un bien immobilier locatif dès vos 40 ans, vous pouvez l’avoir rentabilisé le jour de votre retraite, vous garantissant une rente régulière bienvenue.

Bon à savoir : vous pouvez opter pour un investissement en Loi Pinel permettant une défiscalisation dans le cas de certains biens d’immobilier locatif et selon certaines conditions : bien neuf, plafond de loyer, revenu maximum.

Ouvrir un contrat d’assurance-vie entre 40 et 60 ans est une aussi une bonne option : avec un horizon de placement de long terme, vous profitez de sa fiscalité avantageuse. Opter pour ce placement vous permet d’avoir accès à des investissements plus risqués, mais aussi plus performants et dynamiques, et de donner un véritable coup de fouet à votre épargne ! Et en investissant sur le long terme, vous absorbez les fluctuations et pouvez ainsi profiter de la tendance globale haussière des marchés financiers.

Voici nos 3 conseils pour investir sereinement dans un placement plus dynamique, et donc plus risqué :

  • Définissez votre profil de risque : vous êtes plutôt investisseur offensif ou prudent ? Votre profil de risque déterminera votre stratégie d’investissement et vous permettra de suivre la vie de votre placement sereinement.
  • Lissez votre point d’entrée : réalisez des versements réguliers afin de rentrer à des valeurs différentes sur le marché et réduire le risque de votre investissement.
  • Maîtriser vos émotions : les fluctuations sont inhérentes au marché, et il est important de ne prendre aucune décision irréfléchie. L’avantage d’avoir un horizon de placement de long terme, c’est de vous permettre d’attendre que votre placement prenne de la valeur et de ne pas paniquer à chaque secousse du marché !

Vous souhaitez investir pour bénéficier de revenus complémentaires ? Mon Petit Placement vous accompagne dans la mise en place de votre stratégie, et ce quel que soit votre âge !

Après 60 ans : optimisez vos placements et leur succession

Une fois retraité, on investit souvent plus pour ses enfants et petits-enfants que pour soi. Il est judicieux de préparer sa succession en profitant un maximum des niches fiscales.

L’assurance-vie est l’instrument financier le plus intéressant pour la transmission du patrimoine, notamment pour sa fiscalité avantageuse.
Elle permet notamment de contourner la réserve héréditaire car les fonds transmis via l’assurance-vie sont “hors succession” : les bénéficiaires n’auront pas à payer de droit de succession comme c’est normalement le cas sur les autres biens du défunt, jusqu’à 152 500 euros, puis avec une taxation forfaitaire de 20 % au-delà, puis de 31,25 % au-dessus de 700 000 € (pour les versements réalisés sur le contrat avant les 70 ans de l’assuré).

À savoir : vous pouvez décider de léguer votre assurance-vie à n’importe qui, qu’il soit votre héritier ou non.

Conclusion

Quel que soit votre âge, une fois votre épargne de précaution constituée, ne laissez pas dormir votre argent sur votre compte courant ou sur votre Livret A ! S’il est idéal de commencer à investir le plus tôt possible, le meilleur moment pour investir si vous n’avez pas encore sauté le pas… c’est maintenant !

Que vous souhaitez définir votre profil investisseur, trouver une stratégie sur-mesure ou diversifier vos placements,  Mon Petit Placement vous permet de dynamiser votre épargne de façon simplifiée et sécurisée. Vous pouvez profiter de placement haut de gamme et performants dès 300 € et investir en fonction de vos besoins, de vos objectifs et de vos valeurs, grâce à notre offre de portefeuilles responsables.

Surprise : inscrivez-vous ici avec le code CAFE et profitez d’une réduction de 30% sur les commissions prélevées sur vos performances !
banniere Mon-Petit-Placement-728-90

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Thomas Perret

CEO et Fondateur - Mon Petit Placement - Site internet -

Diplômé de l’école d’ingénieur parisienne, ENSAE ParisTech, Thomas Perret a travaillé pendant plus de deux ans pour la banque internationale Natixis, d’abord à New York puis à Paris. Fort de son expérience dans ce domaine, de retour à Lyon en 2017, Thomas Perret décide de fonder Mon Petit Placement.

Mon Petit Placement est une fintech lyonnaise qui démocratise la gestion privée en permettant aux particuliers de dynamiser leur épargne dès 300€ tout en profitant de produits haut de gamme et d’un accompagnement sur-mesure.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading dessous-metier-gerant-portefeuille-Jaimy-Corcos-Swiss-Life-AM
Bourse et Trading luxe-francais-tourmente-quelles-actions-privilegier
Bourse et Trading introductions-Bourse-plus-attendues-fin-2021
Crypto monnaie quel-avenir-Bitcoin-2022

Quel avenir pour le Bitcoin en 2022 ?

Après une euphorie maximale en début d’année 2021, le marché des crypto monnaies est passé par la peur extrême et l’espoir dans les mois qui […]