Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Le prêt à taux zéro pour votre projet immobilier, accessible jusqu’en décembre 2027

Le prêt à taux zéro pour votre projet immobilier, accessible jusqu’en décembre 2027

Grâce au prêt à taux zéro (PTZ), l’État français aide les primo-accédants dans leurs projets immobiliers. Avec l’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ), il accompagne les propriétaires d’un logement ancien dans leurs projets de rénovation énergétique. En début d’année, ces deux aides financières ont été prolongées jusqu’au 31 décembre 2027, afin de bénéficier à davantage de foyers. Voici un rappel des principales informations à retenir à leur sujet.

Financer son achat immobilier avec le prêt à taux zéro

Tester son éligibilité au prêt à taux zéro

De très nombreux foyers français sont aujourd’hui éligibles au prêt à taux zéro. Pour savoir si vous en faites partie, vous pouvez réaliser une simulation PTZ avec des outils gratuits en ligne comme celui proposé par Nexity.

L’éligibilité au prêt à taux zéro dépend notamment du bien que vous souhaitez acheter et de sa localisation géographique, du montant total de l’acquisition, de la composition du foyer et du revenu fiscal de référence. Voilà pourquoi ces informations vous sont demandées lors de la simulation de PTZ. Les conditions ont d’ailleurs évolué pour permettre à davantage de foyers de bénéficier du prêt à taux zéro.

Financer un achat dans le neuf ou dans l’ancien avec travaux

Le prêt à taux zéro s’adresse aux primo-accédants, pour l’achat d’une résidence principale, qu’il s’agisse d’un bien ancien avec des travaux (logement achevé depuis plus de 5 ans) ou de la construction d’une maison neuve. Il peut aussi permettre de financer l’acquisition d’un logement social auprès d’un organisme HLM ou la transformation d’un local professionnel (magasin, bureau, grange, etc.) en logement.

À noter que l’État n’accorde qu’un seul prêt à taux zéro par opération immobilière. Sachez par ailleurs que ce crédit ne finance que partiellement le projet (jusqu’à 50 %). Il vient donc généralement en complément d’un autre prêt immobilier accordé par la banque.

Profiter d’un véritable coup de pouce financier

Consistant en un crédit immobilier sans intérêt avec une durée de remboursement maximale de 25 ans, le prêt à taux zéro permet d’alléger sensiblement le coût global d’un emprunt immobilier. Il peut également augmenter la capacité d’emprunt initiale.

Plus concrètement, vous ne remboursez que le capital prêté par l’établissement. C’est l’État qui prend à sa charge les intérêts et les frais de dossier. Seuls les frais d’assurance restent supportés par l’emprunteur. La plupart des banques proposent le prêt à taux zéro. Sachez enfin que le PTZ peut être remboursé de manière anticipée sans frais.

Rénover son bien immobilier ancien avec l’éco-prêt à taux zéro

Une aide financière pour les propriétaires

L’éco-PTZ vise à diminuer le nombre de « passoires thermiques », c’est-à-dire les logements classés F ou G au DPE (diagnostic de performance énergétique). Cette aide financière s’adresse aux propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique plus ou moins importants.

Travaux ponctuels

Le dispositif peut servir à des travaux de rénovation ponctuelle comme le remplacement d’un système de chauffage vétuste, le changement de fenêtres à simple vitrage pour les remplacer par des modèles à double vitrage, la réfection d’une toiture en mauvais état et le ravalement d’une façade. Il permet ainsi aux propriétaires d’améliorer leur confort thermique, de baisser leur facture d’énergie et de réduire leur empreinte carbone.

Travaux globaux

Il est également possible de bénéficier de l’éco-PTZ pour des travaux de plus grande ampleur afin d’obtenir une meilleure note au DPE. Pour un logement classé F ou G, les travaux d’isolation (murs, sols et toit), de chauffage (pompe à chaleur, panneaux solaires, etc.) et d’ouverture (portes et fenêtres) doivent avoir pour objectif d’obtenir une étiquette E ou d’un meilleur niveau.

Travaux de réhabilitation

Cette aide financière a également été pensée pour les travaux de réhabilitation d’une installation d’assainissement non collectif. Elle peut être attribuée à condition que les propriétaires fassent l’acquisition d’une solution ne consommant pas d’énergie.

Une aide financière cumulable avec MaPrimeRénov’

Sous conditions, il est possible de cumuler l’Éco-PTZ et MaPrimeRénov’. Dans le cas d’une résidence principale, cette dernière doit avoir plus de 2 ans au moment où débuteront les travaux de rénovation énergétique. Pour un bien locatif, il doit être loué dans les 6 mois après l’achèvement des travaux.

Préparer sa demande de prêt à taux zéro

Avant le choix de l’établissement financier et la demande d’un prêt à taux zéro, il est indispensable de faire évaluer le montant des travaux par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous pouvez ainsi présenter un devis détaillé pour soutenir votre projet.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.