Livret Distingo : 3% pendant 4 mois + 80€ offerts*
Stock-picking : Filtrez les entreprises par NCAV

Stock-picking : Filtrez les entreprises par NCAV




Voici quelques pistes pour dénicher les bonnes affaires à la manière de Benjamin Graham.

Forte décote par rapport à la valeur de liquidation (NCAV)

Graham recherchait des actions qui valaient sur le marché moins de 2/3 de la valeur (nette de toute dette) de l’actif circulant d‘une société, c’est à dire la valeur de l’actif moins les dettes et les actions privilégiées. La plupart des outils de filtrage ne permettent pas de filtrer ce type de valeur.

En revanche, il est possible de filtrer des entreprises rentables, calculé sur la base du ratio Price-to-book-(PBR) ou du ratio Price-to-Sales.

Il est également possible de se servir d’autres variables, comme le “current ratio”, appelé aussi ratio de liquidité. Il permet de vérifier que l’actif circulant d’une entreprise couvre ses dettes court terme (moins d’un an).

Capacité bénéficiaire

Graham n’a pas spécifié dans le détail quels filtres utiliser pour repérer les bonnes affaires, à savoir les entreprises présentant une très forte décote par rapport à sa valeur de liquidation. Il conseille toutefois de n’investir que si les bilans des années précédentes et les projections de bénéfices sont satisfaisantes.

Ainsi, les entreprises qui ont eu un bilan négatif sur les 12 derniers mois ou un seul des quatre derniers résultats semestriels ne sont pas retenues. La plupart des outils de filtrage permettent de filtrer les bilans positifs au cours de l’année précédente.

Cash flows positifs

Résultat d’exploitation positif ne rime pas avec zéro dette. Certaines sociétés qui présentent pourtant de bons résultats ne parviennent pas à honorer leurs engagements.

Pour sélectionner les bonnes valeurs, il est donc important de ne choisir que des entreprises dont le cash flow d’exploitation a été positif au cours des 12 derniers mois et à chacun des 4 derniers résultats semestriels.

Le cash flow d’exploitation est ce qu’il reste une fois les charges d’exploitation déduites du chiffre d’affaires. Un certain nombre d’outils de filtrage permettent de trier les entreprises ayant un cash flow positif, du moins pour l’année précédente.

Solidité financière

Il est évident que les compagnies qui ont un bilan très positif ont moins de risque de faire faillite. De ce fait, pour tester la solidité financière d’une entreprise, il est judicieux de chercher des sociétés dont la valeur de l’actif dépasse la valeur des dettes (actuelles et long terme) de l’entreprise.

Bien qu’il est improbable que vous trouviez un filtrage qui vous offrent exactement ces variables, vous pourrez surement filtrer selon le ratio dettes / capitaux propres et ainsi éliminer les sociétés les plus fragiles.

© 2010 – Cafedelabourse.com