5 erreurs fréquentes chez les jeunes investisseurs

Le 24 juillet 2017

erreurs-jeunes-investisseurs

investir-argent-bourse-300250

Quel que soit le domaine, il est toujours mieux de commencer à apprendre jeune. L’investissement ne déroge pas à la règle. Les erreurs sont fréquentes lorsque l’on fait l’apprentissage d’un sujet nouveau mais, lorsque c’est d’argent qu’il s’agit, cela peut être lourd de conséquences. Pas d’affolement cependant car les jeunes investisseurs ont le luxe d’avoir de la souplesse et suffisamment de temps devant eux pour prendre des risques et se remettre de leurs pertes.

Procrastiner

Procrastiner n’est jamais bon mais, étant donné que les marchés varient sans cesse, cela peut s’avérer particulièrement préjudiciable pour vos investissements. Trouver de bonnes idées d’investissement n’est jamais chose aisée. Si, après avoir fait des recherches, vous découvrez une bonne idée d’investissement, il est important d’agir vite, avant que le reste du marché ne s’en rende compte et vous devance. Les jeunes investisseurs, en particulier, peuvent hésiter à s’emparer d’une bonne idée par peur ou manque d’expérience.

Passer à côté d’une bonne idée d’investissement peut déboucher sur deux mauvais scénarios :

  • L’investisseur reverra son opinion à la hausse et achètera à un prix trop élevé. Peut-être l’investisseur a-t-il raison de penses qu’un titre cotant 25 euro devrait en valoir 50. Si ce dernier atteint les 50 euro avant qu’il n’ait pu l’acheter, il aura tendance à rationaliser son erreur et revoir l’objectif de prix à la hausse. Le titre vaudrait alors artificiellement … 60 euros.
  • Le jeune investisseur recherche rapidement un investissement de remplacement. Dans l’exemple précédent, l’investisseur qui n’a pas acheté le titre, passé de 25 euros à 50 euros, essayera peut-être d’en trouver un autre qui doublera de prix. Par conséquent, il achètera peut-être trop précipitamment un autre titre, sans avoir fait le travail d’investigation préalable, et ce dans le but de compenser sa précédente “opportunité manquée”. Les jeunes investisseurs se retrouvent souvent avec trop de choix et pas assez d’argent.

Spéculer au lieu d’investir

Être jeune est un avantage dans sa carrière d’investisseur. A patrimoine égal, l’âge d’un investisseur affecte positivement le niveau risque qu’il ou elle pourra prendre. Un jeune investisseur peut rechercher à faire de plus gros rendements en prenant de plus gros risques. Il en est ainsi car si un jeune investisseur perd de l’argent, il aura le temps de se remettre de ses pertes. Cela peut ressembler à un argument en faveur de la spéculation, mais il n’en est rien.

N’importe quel investisseur novice sera séduit par la spéculation s’il ne comprend pas complètement le processus d’investissement. La spéculation est souvent similaire au pari car le spéculateur n’est pas toujours rationnel dans ses décisions. L’unique raison de l’achat repose sur le fait que le titre pourrait s’apprécier. Cela peut être dangereux ; de nombreux investisseurs expérimentés n’attendent que de tirer profit de leurs contreparties moins expérimentées.

Plutôt que de spéculer et de parier, un jeune investisseur devrait chercher à investir dans des sociétés présentant un plus grand potentiel de hausse sur le long terme. Ainsi, alors qu’un portefeuille diversifié de small caps ne sera pas forcément adapté à un investisseur qui approche de la retraite, un jeune investisseur sera, lui, mieux équipé pour gérer ce risque et pourra en tirer parti.

Le dernier risque lié à la spéculation est qu’une grosse perte puisse marquer un jeune investisseur et affecter ses futurs choix d’investissement. Cela peut faire naître une crainte de l’investissement.

Utiliser trop d’effet de levier

Il a ses avantages et ses inconvénients. Si les investisseurs ont la possibilité d’ajouter un effet de levier à leurs portefeuilles, c’est bien lorsqu’ils sont jeunes ! Comme mentionné plus tôt, les jeunes investisseurs peuvent récupérer de pertes plus facilement en générant de futures bénéfices/recettes. Mais attention, tout comme la spéculation, trop d’effet de levier peut réduire à néant votre capital.

Si un jeune investisseur est capable d’encaisser une baisse de 20 à 25% dans son portefeuille sans se sentir découragé, une baisse de 40 à 50% que provoquerait un effet de levier deux fois plus important pourrait être trop dure à supporter. Les conséquences d’une telle perte sont similaires à celles d’une perte due à la spéculation : le jeune investisseur peut être découragé et développer une aversion du risque excessive pour le restant de sa vie d’investisseur. N’hésitez pas à utiliser les comptes de démonstrations de trading proposés par votre courtier pour débuter !

Se poser trop peu de questions

Si une action chute beaucoup, le jeune investisseur s’attend souvent à ce que son cours rebondisse immédiatement. Mais cela n’arrive que rarement car, souvent, le cours d’une action s’effondre … pour de bonnes raisons.

Il faut toujours se demander “pourquoi ?”. Si un actif s’échange à seulement la moitié de sa valeur, il y a forcément une raison et il est de la responsabilité de l’investisseur de la trouver. Les jeunes investisseurs qui ne connaissent pas les écueils de l’investissement prennent trop souvent des décisions sans avoir pris en compte suffisamment de paramètres.

Ne pas investir

Lorsque l’on est encore jeune, il peut être difficile de planifier ses investissements pour le long terme. Il est tellement plus facile de trouver comment dépenser son argent ; équipement de maison, électro-ménager, voiture, etc… Et de toutes façons, la retraite paraît si lointaine !

Et pourtant … il vaut mieux semer tôt pour récolter plus gros. Les rendements capitalisés vous y aideront.

Téléchargez aussi gratuitement notre ebook 81 conseils pour réussir ses investissements en bourse

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


erreurs-jeunes-investisseurs

Comment devenir rentier

Devenir rentier, tout le monde en rêve… et ça ne va pas plus loin ! Car l’on considère que cela est aussi probable que d’hériter […]

livres-investisseur-doit-avoir-lus