Bourse : comment savoir si un titre est cher ou bon marché ?

Le 11 mars 2019

bourse-titre-bon-marche

Une chose est dite chère quand on estime que le prix est supérieur à sa valeur. À l’inverse, une chose est dite bon marché si son prix est inférieur à sa valeur. Le prix d’une entreprise cotée est facile à trouver. C’est sa capitalisation boursière. Sa valeur, elle, doit être calculée. Il existe deux grandes catégories de méthodes d’évaluation : les modèles d’évaluation relative et absolue.

Les modèles d’évaluation relative proposent de comparer l’entreprise en question avec des entreprises similaires. Ce type de méthode est plus facile et rapide à appliquer. La méthode des multiples appartient à cette catégorie.

Les modèles d’évaluation absolue, eux, cherchent la valeur intrinsèque d’une entreprise, grâce à ses seuls fondamentaux (cash flows, taux de croissance, marges), sans se soucier d’autres entreprises similaires. La méthode de la valeur nette comptable et la méthode DCF (Discounted Cash Flows) appartiennent à cette catégorie.

Découvrez notre présentation des différents moyens d’estimer si une entreprise est chère ou bon marché et la marche à suivre pour les utiliser.

Méthode des multiples pour étudier le rachat d’entreprises similaires

comment-savoir-si-titre-cher

Cette méthode propose d’étudier l’historique de rachats d’entreprises similaires à celle que l’on souhaite évaluer.

Tout d’abord, identifiez des entreprises similaires qui ont été rachetées intégralement. Les montants absolus ne pouvant être comparés, rapportez ensuite le montant de la transaction à différents montants du bilan (actif net, par exemple) ou du compte de résultat (chiffre d’affaires, résultat d’exploitation ou bénéfice, par exemples). Par cette opération, vous créez des multiples d’évaluation. Le PER (Price-to-Earnings Ratio), par exemple, en est un. Enfin, appliquez ces multiples à l’entreprise que vous souhaitez évaluer.

Veillez à trouver le plus grand nombre possible de transactions passées. Votre fourchette d’évaluation n’en sera que plus précise.

Méthode de la valeur nette comptable pour connaître la valeur des actifs de la société

La valeur nette comptable (VNC) est le montant total de la valeur des actifs de l’entreprise, net du montant total des dettes. Pour schématiser, si on ferme l’entreprise sur-le-champ, qu’on rembourse ses créanciers et qu’on vend tous ses actifs au bénéfice de ses actionnaires, le produit de la vente de tous ces actifs est égal à la valeur nette comptable. En d’autres termes, la VNC est la valeur « à la casse » de l’entreprise.

Méthode des flux de trésorerie actualisés ou méthode DCF pour anticiper la croissance et la rentabilité futures de l’entreprise

Couramment appelée méthode DCF (Discounted Cash Flows), cette méthode utilise une technique, l’actualisation, qui tient compte du fait que recevoir un euro aujourd’hui n’est pas équivalent à recevoir un même euro dans le futur. Selon cette méthode, la valeur présente d’une entreprise est la valeur de la somme des flux nets de trésorerie futurs, actualisés au taux de rentabilité exigé par les investisseurs.

Cette méthode est particulièrement adaptée aux entreprises aux cash-flow prévisibles, avec un long historique. Exemple type : une entreprise productrice d’électricité.

Ces différentes méthodes donneront des résultats différents et, on peut l’espérer, assez voisins. En appliquant toutes ces méthodes à une même entreprise, on peut ainsi déterminer une fourchette de valeur.

Sources images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


chine-centre-economie-mondiale
pouvoir-d-achat-francais
or-utilisations-matiere-premiere
epargne-raisons-epargner-argent