Comment choisir sa banque en 5 astuces

Le 19 mai 2021

Choisir une banque est tout sauf une sinécure. Selon la Fédération Bancaire Française, l’hexagone abrite 340 structures bancaires dont 115 d’origine étrangère. Forcément, chacun de ces établissements essaie d’appâter le client par le biais d’offres alléchantes.

1. Faire le point sur vos besoins personnels

choisir-banque-faire-point-besoins-personnels

Pourquoi désirez-vous créer un compte bancaire ? Aussi anodine qu’elle semble, cette question est la clé de voûte de votre santé financière.

Pour certaines personnes, l’objectif est de posséder un compte joint à gérer avec son conjoint. Pour d’autres, se tourner vers une banque permet de faire fructifier ses avoirs. Ou alors, il est juste question de garder ses économies en toute sécurité.

Une seule offre bancaire ne peut décemment résoudre tous ces problèmes. Prenez le temps de mettre les points sur les « i » avant de vous engager.

2. Comparer les offres existantes

Impossible de faire l’impasse sur un comparateur de banque lors de vos recherches. Permettant d’opposer des établissements sur plusieurs critères, il vous aide à prendre une décision éclairée.

Bien que la plupart des particuliers s’appuie uniquement sur le prix au moment de trancher, c’est une erreur fatidique. Rappelez-vous… Quels sont vos besoins réels ?

Si vous envisagez de vous expatrier d’ici quelques mois, une banque en ligne internationale sera sans doute plus avantageuse qu’une compagnie locale. Un autre exemple probant a trait aux limites des cartes bancaires. Généralement, plus le tarif est bas, plus le seuil est faible. Pour les personnes réalisant d’importantes transactions, les offres entrée de gamme ne sont pas forcément la solution.

Un excellent comparateur de banque vous permet de trouver l’offre qui correspondra le mieux à votre situation. En outre, son utilisation est 100 % gratuite. Qu’avez-vous donc à perdre ?

3. Plutôt agence traditionnelle ou moderne ?




Est-il encore nécessaire de rappeler les atouts des banques en ligne ? Frais réduits, inexistence d’horaires d’ouverture et accessibilité sont les éléments qui séduisent les foules. Néanmoins, pour un pan de la population, rien ne vaut le côté traditionnel des établissements physiques.

Dans le doute, il est souvent préférable de parler de vive-voix avec un conseiller client. Même si les chatbox et les messageries instantanées ont fait tomber les barrières géographiques, rien ne remplace le contact humain.

Un autre avantage des banques classiques, c’est l’aisance de certaines opérations. Avec elles, dépôt de chèque ou retrait d’importantes sommes en liquide ne vous demanderont que quelques minutes.

Encore une fois, tout dépend de votre profil. Alors que certains individus tomberont amoureux de la flexibilité des enseignes digitales, d’autres se sentiront plus rassurés par les établissements traditionnels.

4. Regarder les détails des offres

Qu’il est tentant de cocher la case « lu et approuvé » sans s’être donné la peine de consulter les détails de l’offre… En agissant ainsi, ne soyez pas surpris d’avoir de mauvaises surprises.

Bien que ce ne soit pas une partie de plaisir, prenez le temps de noter certaines informations relatives à l’enseigne :

  • les services de base ;
  • les fonctionnalités supplémentaires ;
  • les possibilités de paiement ;
  • les produits liés à l’épargne ;
  • le réseau géographique ;
  • les moyens mis à disposition pour contacter l’agence ;
  • etc.

Ne présumez pas du fonctionnement d’un établissement bancaire. Ce n’est pas parce que votre ancienne agence fonctionnait de la sorte qu’une autre suivra les mêmes procédés. Avant d’arrêter définitivement votre choix, prenez le temps de lire les lignes du contrat.

5. Être honnête envers son banquier

Pour une excellente relation avec votre banquier, soyez honnête d’entrée de jeu. N’enjolivez pas votre situation et ne masquez pas certains de vos avoirs. Plus il aura une idée précise de votre profil, plus il sera en mesure de vous épauler au quotidien.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun. 

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading
Bourse et Trading qu-est-ce-que-dividende-comment-investir-actions-a-dividendes
Bourse et Trading quelles-sont-IPO-francaises-plus-attendues-seconde-partie-annee
Bourse et Trading meilleures-pires-IPO-Euronext-premier-semestre-2021